Dernière minute :
SE DISANT SATISFAIT DES ENGAGEMENTS PUBLICS PRIS PAR LE CHEF DE L’ÉTAT
Pierre Lumbi attend la désignation du porte-parole de l’Opposition
jeudi 10 octobre 2019

Porte-étendard du Mouvement social (MS), le sénateur Pierre Lumbi note avec satisfaction les engagements publics pris par le Président Félix Tshisekedi. Dans un communiqué de presse daté du mardi 8 octobre et signé par le secrétaire national dudit parti, le député national Bolengetenge Balea, le MS affirme attendre du chef de l’Etat des signaux forts. Notamment sur la désignation du porte-parole de l'Opposition. De même pour le bannissement du débauchage et du dédoublement des partis politiques.

Tout en réaffirmant son appartenance à "Ensemble pour le changement" sous le leadership de Moïse Katumbi Chapwe et à LAMUKA, le MS note que les engagements du Président Félix Tshisekedi témoignent d'une volonté manifeste d'améliorer la gouvernance démocratique et les conditions de vie de la population congolaise. Pierre Lumbi estime que le magistrat suprême doit agir par son souci de conforter l'opposition dans son rôle constitutionnel de contrepoids du pouvoir, de la lutte contre la corruption et les antivaleurs sous toutes leurs formes et l'application de la gratuité de l'enseignement tel que consacré par la constitution de la RDC.

S'inscrivant dans la logique de l'opposition républicaine et constructive, ce parti de la plateforme "Ensemble pour le Changement" promet de suivre avec attention l'accomplissement des promesses du Chef de l'Etat pour l'instauration d'un véritable Etat de droit en RDC.

C'est dans ce cadre que le MS appelle à la réforme urgente de la Cour Constitutionnelle, à des discussions profondes et inclusives sur la réforme de la CENI et du système électoral congolais, pour éviter au pays de revivre les contestations électorales à la fin de chaque cycle.

Une voix discordante, celle d'un autre cadre de «Ensemble pour le changement», Jean-Bertrand Ewanga. Dans une une interview accordée à 7sur7.cd il a indiqué que la coalition de l'opposition LAMUKA n'a plus une longue vie. Car, dit-il, les raisons qui ont milité pour sa naissance ne sont plus à l'ordre du jour.

"LAMUKA a été créée pour les élections. C'était une structure de campagne électorale. Katumbi n'a pas eu la chance de se représenter aux élections, Muzito et Bemba non plus. Ils se sont alors résolus à choisir un candidat pour représenter tout le monde. C'est ainsi que Katumbi proposera le nom de LAMUKA...Je vous le dis avec certitude: LAMUKA est en train de compter ses jours. Cette coalition a fini sa tournée astronomique. Maintenant, nous nous préparons pour un atterrissage en douceur", a-t-il lâché.

Selon Ewanga, les signes prémonitoires indiquant la disparition de cette plateforme créée à Genève, c'est que chaque leader peaufine ses stratégies pour les échéances électorales de 2023. "LAMUKA a pu contenir les aspirations de tout notre peuple, mais il ne faut pas distraire les gens parce que chacun est dans sa cuisine maintenant. Que ce soit Bemba, Katumbi, Muzito ou Fayulu. Chacun se prépare pour les prochaines élections", a-t-il renchéri.

Emma MUNTU
Le Gouvernement signe un protocolel d’accord de plus de 1 million USD avec la firme General electric
jeudi 13 février 2020

La compagnie américaine General Electric Company (G.E.) a signé hier mercredi 12 février, un protocole d'accord avec la République démocratique du (...)
lire la suite
Le Gouvernement réfléchit sur la mise à la retraite de 17.000 agents et fonctionnaires
jeudi 13 février 2020

Cette année, plus de 17. 000 agents et fonctionnaires de l'Etat de 5 ministères pilotes sont éligibles à la retraite décidée par le Gouvernement. Dans (...)
lire la suite
La France et la RDC pour un partenariat axés sur des projets de coopération
jeudi 13 février 2020

La ville de Bordeaux en France va accueillir du 4 au 6 juin prochain, le 28ème Sommet Afrique-France sur le thème: "pour les villes et territoires (...)
lire la suite
A Wuhan, les autorités locales chinoises prennent des mesures pour la sécurité des étudiants congolais
jeudi 13 février 2020

Plus de peur que de mal. Les proches des étudiants congolais en Chine, particulièrement à Wuhan où sévit l'épidémie de nouveau coronavirus, devraient se (...)
lire la suite
* D’ores et déjà, le parti du dircab de Fatshi...
jeudi 13 février 2020

* D'ores et déjà, le parti du dircab de Fatshi appelle son partenaire à la retenue, au respect mutuel et prévient qu'il a les moyens de la réplique. (...)
lire la suite
Le gouvernement rassure, le collectif de syndicats de l’ESU boude
mercredi 12 février 2020

Dans une déclaration hier, cette structure regroupant les associations et personnalités de l'enseignement supérieur et universitaire, accuse le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les mauvais signaux chassent les bons

Hier, la très attentiste Amérique s'est signalée par un investissement privé en présence du chef de l'Etat. Bonne nouvelle. Depuis peu, de plus en plus d'investisseurs explorent le marché congolais. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting