Dernière minute :

Kwilu : le Proved exhorte les partenaires à soutenir la gratuité de l’éducation de base
jeudi 10 octobre 2019

Le Proved de la division provinciale de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) Kwilu 2, Laurent Kibondo, tient mordicus à la réussite de la gratuité de l'éducation de base dans sa juridiction. C'est dans ce cadre qu'il a conscientisé, dernièrement, tous les partenaires éducatifs de sa contrée sur cette question. Il a invité ces derniers à être des acteurs de la mise en œuvre de cette gratuité.

La réunion était centrée sur la rentrée scolaire 2019-2020, rapporte la radio diocésaine Tomisa basée à Kikwit. L'objectif, pour le Proved, était de permettre aux inspecteurs, gestionnaires, associations des parents d'élèves, l'Inspectrice provinciale principale (IPP) Kwilu 2 et des observateurs d'avoir un même entendement des mesures sur la gratuité de l'éducation de base.

" Vous êtes des acteurs de la mise en œuvre de la gratuité de l'éducation de base. Vous avez donc le devoir logique de réussir", a indiqué le Proved à ses hôtes. Il aussi rappelé l'origine de la prise en charge des enseignants dans sa province. "Nous avons un devoir historique pour réussir la gratuité de l'éducation de base, car la situation de la prise en charge des enseignants par les parents a commencé vers les années 90 à Kikwit".

C'est de la sorte qu'il a saisi cette occasion pour inviter les chefs d'établissements scolaires qui ont déjà perçu les frais auprès des parents à restituer. Pour le Proved, l'année scolaire en cours est spéciale, parce que le go a été donné à Kinshasa par le président Félix Tshisekedi.

Faisant la restitution des ateliers tenus à Kinshasa autour de la gratuité de l'éducation de base, il a annoncé que le gouvernement central devra allouer des frais de fonctionnement aux écoles publiques concernées sur l'ensemble du territoire national. Prévoyant, il a mis en garde les chefs d'Etablissement qui tenteront de détourner ces frais. "Il faut faire preuve de bonne gouvernance", a-t-il insisté.

L'inspectrice provinciale principale Pétronnie Indulu Amwam a également mis l'accent sur la gestion financière des frais scolaires.

Intervenant également lors de la réunion, Me Judicaël Mbula, a rappelé le contenu sémantique de l'article 43 de la Constitution. Il a attiré l'attention des participants sur le fait que " la question de la gratuité est d'actualité et la sanction sera aussi d'actualité. La gratuité n'est pas un cadeau du Chef de l'Etat au peuple congolais pour l'avoir élu président de la République. C'est quelque chose qui a été prévue par la Constitution du 18 février 2006. Cet article stipule au dernier alinéa : "l'enseignement primaire est obligatoire et gratuit dans les établissements publics". Me Mbula a également fait allusion à la "Loi cadre" qui parle aussi de la gratuité dans ses articles 72 et 74.

"Il y a des infractions et des sanctions en matière de l'enseignement. Il y a des sanctions administratives (voir article 222 de la Loi cadre de l'enseignement et des sanctions pénales. Ceux qui iront à l'encontre de la gratuité s'exposent à des sanctions, évoquées", a-t-il averti.

Me Judicäel Mbula a développé deux infractions: "l'abstraction volontaire d'accomplir un acte de sa fonction ou de son emploi " et de " l'atteinte portée par les fonctionnaires publics aux droits garantis aux citoyens ".

Me Judicäel Mbula a indiqué que des sanctions afférentes à ces deux infractions seront d'application. " Il ne faut pas prétendre attendre des instructions. Il faut appliquer la gratuité hic et nunc", prévient-il. DB
Musa Seka Baluku, listé par le Comité de sanctions des Nations Unies sur la RDC
mardi 11 février 2020

Dans un communiqué de presse du Conseil de sécurité des Nations Unies daté du 6 février, le Comité des sanctions concernant la République démocratique (...)
lire la suite
Me Pépin Guillaume Manjolo défend le combat des FARDC à l’UA
mardi 11 février 2020

Les ministres des États membres de l'Union africaine se sont réunis le jeudi 06 et le vendredi 07 février à Addis-Abeba en Ethiopie, en marge de la (...)
lire la suite
L’ Afrique du Sud élue au Secrétariat général
mardi 11 février 2020

La République démocratique du Congo avait fait du Secrétariat général de la zone de libre-échange africaine (Zlecaf), son cheval de bataille. C'est (...)
lire la suite
L’UA élabore une stratégie de l’économie bleue
mardi 11 février 2020

Plusieurs réunions se sont tenues à Addis-Abeba en marge de la 33ème session ordinaire de l'Union africaine. C’est le cas de la rencontre du (...)
lire la suite
Un " fake news", selon la Cellule de communication de Bobo Boloko
mardi 11 février 2020

"Le gouverneur de l'Equateur poursuit sereinement sa mission et regagnera la ville de Mbandaka au moment opportun ". La mise au point faite hier (...)
lire la suite
L’Unikin à l’heure de la réhabilitation des homes
mardi 11 février 2020

Les travaux de réhabilitation des homes des étudiants à l'Université de Kinshasa (UNIKIN) ont été lancés hier lundi 10 février par le ministre de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

La justice, rien que la justice

Encore en construction, les sauts-de -mouton mènent déjà aux cours et tribunaux. Trêve de digression de métaphore. La controverse autour de l'exécution des travaux publics dans le cadre du programme (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting