Dernière minute :
TOUT EN TACLANT LES GESTIONNAIRES DES ECOLES DE L’ETAT ET LES CATHOLIQUES
Gratuité de l’enseignement de base : Augustin Kabuya appelle à soutenir l’action de Fatshi
jeudi 10 octobre 2019

Le Secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) n'a pas épargné ceux qui, à ses yeux, "tentent de saboter" la gratuité de l'enseignement de base décrétée par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Devant la base du parti réunie hier mercredi 9 octobre à la 11ème rue Limete à l'occasion de la matinée politique, Augustin Kabuya a taclé vertement les gestionnaires des écoles de l'Etat et les écoles catholiques qui, "ayant fait de la motivation des parents leur vache à lait", ne voudraient pas voir la gratuité de l'enseignement de base, pourtant couchée dans la Constitution, se matérialiser.

Le Secrétaire général du parti présidentiel confie que les gestionnaires des écoles de l'Etat et les Catholiques percevaient 20 % sur les frais scolaires de chaque élève. La RDC compte, selon Augustin Kabuya, citant les experts du secteur de l'Education qu'il a consultés, 51.000 écoles conventionnées et non conventionnées. Et que si l'on prend une moyenne de 500 élèves par école, en faisant le calcul, on se rend vite compte du pactole qui échappe à leur contrôle. On comprend dès lors qu'ils ne soient pas prêts à accepter la gratuité de l'enseignement de base.

Selon toujours le SG Kabuya, sur les "millions" qu'ils recevaient de la motivation des parents, seulement 100.000 FC étaient ajoutés aux 163.000 que les enseignants recevaient de l'Etat, alors que le chef de l'Etat a ajouté à un licencié 200 mille Francs congolais, en plus de 163.000 que l'enseignant touchait avant. "Comment alors expliquer que quelqu'un à qui on ajoute 200 mille francs veuille faire la grève ? C'est un non-sens", dénonce le Secrétaire général du parti présidentiel. Celui-ci ajoute que "la motivation des parents étaient leur business".

Autre fait dénoncé par Augustin Kabuya, "les zones salariales". Pour le Secrétaire général de l'UDPS, ces zones salariales ont été créées pour "voler" de l'argent. Lui ne s'explique pas qu'un enseignant de l'Intérieur qui a les mêmes charges horaires que son collègue de la ville soit moins payé.

En définitive, Augustin Kabuya appelle les Congolais à soutenir le président de la République dans la mise en œuvre de la gratuité de l'enseignement de base. Et à l'UDPS, le SG jure qu'ils ne laisseront personne les détourner de l'espoir d'un enseignement primaire gratuit applaudi par les Congolais dans leur ensemble.

Pour rappel, le gouvernement a débloqué 41 milliards de francs congolais pour soutenir la mise en œuvre de la gratuité de l'éducation de base. L'information a été livrée samedi 5 octobre par le vice-ministre des Finances, Junior Mata Melanga. Selon lui, c'est une enveloppe complémentaire que le gouvernement a décaissée dans le cadre de la gratuité de l'éducation de base prônée par le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi. Cet argent va servir à la paie des enseignants pour le mois de septembre. Comme décidé au deuxième Conseil des ministres, chaque enseignant devrait toucher 245 dollars pour le mois de septembre. La prise en charge des enseignants par les parents "a avili l'enseignant" et conduit le système éducatif dans un "trou". Depuis 27 ans, les parents ont eu à supporter le système éducatif congolais. Vivement la fin de la "motivation des parents ". Didier KEBONGO
Kongo central : Atou Matubuana a inauguré la maternité de l’hôpital général de Kisantu
lundi 17 février 2020

Le gouverneur de la province du Kongo central, Atou Matubuana a inauguré le 12 février le bâtiment obstétrique de la maternité de l'hôpital général (...)
lire la suite
La Croix-Rouge RDC dote 3 hôpitaux de Kinshasa des dispositifs d’isolement
lundi 17 février 2020

''Mieux vaut prévenir que guérir'', dit-on. Fort de cet adage, la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo a mobilisé des dispositifs (...)
lire la suite
Dénise Nyakeru pour une couverture sanitaire aux artistes comédiens
lundi 17 février 2020

Le bureau de la Première Dame de la République a connu une ambiance chaleureuse le jeudi 13 février 2020. Il y avait du rire, de l'émotion et des (...)
lire la suite
Enregistrement à l’Etat civil : vers le rattrapage des enfants dans les écoles
vendredi 14 février 2020

Les acteurs impliqués dans le projet de renforcement des systèmes de développement humain (PRSDHU) volet appui à la réforme de l'état civil était en (...)
lire la suite
La société Hydrac mobilisée pour le contrôle des déchets des industriels
mardi 11 février 2020

Le ministère de l'Industrie, tient à la préservation de l'environnement et de la santé. Une séance de travail a été tenue avec l'entreprise HYDRAC, (...)
lire la suite
Dix-sept milles agents de la Fonction publique bientôt à la retraite
vendredi 7 février 2020

17.000 agents et cadres de l'Administration publique répondant aux critères légaux, seront mis à la retraite en cette année 2020. C'est ce qu'annonce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting