Dernière minute :

Crash de l’Antonov 72 : la surcharge serait la cause de l’accident !
mardi 15 octobre 2019

L'avion cargo affrété par l'Armée pour le compte de la logistique présidentielle disparu depuis le jeudi 10 octobre serait retrouvé au Sankuru, dans le territoire de Kole, secteur des Bakutshu Lokenyi, village Okonga Ndengo, selon plusieurs sources.

Mais aussi gênant que cela puisse paraître, les langues commencent petit à petit à se délier sur les causes qui auraient conduit au drame : la surcharge de l'avion. E n effet, un responsable d'une société aérienne travaillant à l'aéroport de Goma a contacté Scooprdc.net pour affirmer que le cargo présidentiel a été surchargé dès son départ de Goma. " …mon cher, quand cet avion a décollé, j'ai secoué ma tête, car je n'en croyais pas mes yeux. Tu t'imagines que de gens sont venus même retirer leurs frets chez nous, disant que là-bas c'était très moins cher. Pire encore, vu qu'il n'y a pas de sièges dans le cargo, certaines personnes ont payé de l'argent aux accompagnateurs du véhicule présidentiel pour passer le voyage à bord de cette jeep officielle ! Ça, je n'arrivais à croire ce que je voyais. Et il faut voir les sacs de haricots, de pomme de terre et de colis de viande qu'ils ont embarqués ! " , raconte ce témoin, visiblement très gêné.

A entendre la version de ce témoin qui sera certainement contrarié que son nom soit cité par le média en ligne, elle laisse transparaître un laisser-aller dans le chef de ce personnel commis à bord, si cette version se confirmait.

En attendant, les recherches continuent pour identifier formellement l'appareil retrouvé dans le Sankuru, car selon d'autres sources concordantes, l'avion en question aurait, outre les marchandises, transporté aussi un nombre important de passagers qu'on qualifierait de clandestins, selon la loi de la navigation aérienne, du fait qu'ils ne soient pas repris dans le manifeste. En principe et formellement, il est interdit à un avion cargo de transporter des passagers, sauf en cas de dérogation.

Une triste affaire qui lance tout de même le débat sur le sens de responsabilité de ceux à qui l'Etat confie certaines prérogatives. Il serait très immoral si cette version se confirmait. Scooprdc.net
"L’audience du 3 juin aura bel et bien lieu malgré le décès du juge président"
jeudi 28 mai 2020

La ville de Kinsahsa s'est réveillé hier mercredi 27 mai, sous le choc du décès inopiné du juge président du tribunal du procès des auteurs de (...)
lire la suite
Me Alain Makengo : "Raphaël Yanyi était un juge ouvert au débat et ferme face aux injonctions"
jeudi 28 mai 2020

«En tant que juge, il est parmi les juges expérimentés que nous avons dans notre appareil judiciaire», déclarait Me Alain Makengo à propos du juge (...)
lire la suite
Le Parquet de Grande Instance de Kinshasa/Gombe demande en "urgence" l’autopsie du corps du juge Raphaël Yanyi
jeudi 28 mai 2020

Le Parquet de Grande Instance de Kinshasa Gombe a demandé en "urgence" au médecin légiste de l'hôpital général de référence de Kinshasa de procéder à (...)
lire la suite
Le VPM Tunda : " Les immunités servent à protéger de manière spécifique les élus "
jeudi 28 mai 2020

*Le patron de la Justice revient ce vendredi pour répondre aux autres préoccupations exprimées par la plénière. Le Vice-Premier ministre, ministre de (...)
lire la suite
Clément Kisaka en appelle au travail pour un Congo émergent et à tirer les leçons de la Covid-19
jeudi 28 mai 2020

Clément Kisaka Kitengye, membre du Congrès national congolais (CNC) a réagi face à la situation épidémiologique qui sévit en RDC. Plaçant les autorités (...)
lire la suite
Julien Paluku rejette les rumeurs sur sa "défection" du FCC
jeudi 28 mai 2020

La Cellule de Communication et Presse du Ministre de l'Industrie tient à préciser à l'opinion tant nationale qu'internationale qu'il s'observe, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting