Dernière minute :
CONCESSION QUERELLEE, SITUEE ENTRE TRIOMPHAL ET LES AVENUES VICTOIRE ET SAÏO
Après la requête de Muabilu, le PM Ilunga fait droit à la coopération sino-congolaise
mardi 15 octobre 2019

*L'entreprise chinoise BEIJING URBAN CONSTRUCTION GROUP reprend les travaux de constructiondu Centre Culturel et Artistique pour l'Afrique Centrale à Kinshasa.

Le ministre d'Etat, ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, et son collègue en charge de la Coopération internationale, Guillaume Manjolo, ont signé hier lundi 14 octobre, en présence du Premier ministre, deux arrêtés. L'un portant report de l'arrêté du 14 octobre 2016, l'autre,la désaffectation d'une portion de terre en faveur de la coopération sino-congolaise. Ilunga Ilunkamba autorise de ce fait, la reprise des travaux du Centre culturel et artistique pour l'Afrique centrale à Kinshasa. Ce, après que le chef du Gouvernement a visité, dans la matinée, le site où seront érigés ce grand Centre Culturel ainsi que les Bâtiments de l'Institut national des arts, INA.

Happy end pour la société chinoise BEIJING URBAN CONSTRUCTION GROUP qui se disputait les lieux avec la Société RICHESSE TAYLOR SARL. Celle-ci y effectuait déjà des travaux prétendant détenir le droit sur ce même terrain, aux termes de l'arrêté N CAB/MIN.ATUH/NB/2016 du 14 octobre 2016.

Aussitôt entré en fonction, le ministre d'Etat en charge de l'Urbanisme et Habitat a suspendu à titre conservatoire les travaux entamés pour la construction d'un centre culturel et artistique pour l'Afrique centrale dans le but, explique-t-il, "dans le but de de sécuriser ce prestigieux projet. " Le rapport de ses services au lendemain de la remise et reprise a indiqué que la concession a été attribuée au profit de la coopération entre la RDC et la RPC. Avec recul, et face à cette insécurité juridique, c'est-à-dire la superposition des arrêtés, la décision du ministre d'Etat Muabilu de suspendre les travaux valait la peine pour clarifier le dossier.

LE PREMIER MINISTRE BRAVE BOUE ET FLAQUES D'EAU

Un rapport détaillé a été adressé au Premier ministre qui a fait droit à la requête du ministère de l'Urbanisme et Habitat en faveur de la coopération sino-congolaise pour la construction dudit centre. C'est donc sur instruction du chef du Gouvernement que les deux ministres d'Etat précités ont signé deux arrêtés en faveur de la réalisation de ce méga projet.

Et malgré le rapport complet envoyé à la Primature, Ilunga Ilunkamba est descendu sur les lieux hier lundi 14 octobre avant de trancher en faveur de la coopération sino-congolaise. On ne pensait pas que le Premier ministre descendrait sur terrain à cause de la pluie qui s'est abattue sur la capitale la nuit et une bonne partie de la matinée d'hier. A 9h30, à la surprise générale, le cortège du chef de l'Exécutif s'immobilise sur la Place du Cinquantenaire, le long du Boulevard Triomphal. Ilunga Ilunkamba descend de sa jeep et est accueilli par les deux ministres d'Etat arrivés sur les lieux 30 minutes plus tôt. Avec à ses côtés Pius Muabilu et Guillaume Manjolo, le Premier ministre Ilunga traverse, à pied,de bout en bout toute la Place du Cinquantenaire jusqu'aux installations de la société BEIJING URBAN CONSTRUCTION GROUP, pour voir la maquette du Centre culturel et artistique de l'Afrique centrale. Du haut de ses 73 ans, le chef du Gouvernement a fait preuve d'une endurance qui a surpris tout le monde. Souriant, pas le moindre signe de fatigue, enjambant boue et autres flaques d'eau sans même regarder à ses pompes! Une condition physique qui tranche avec son âge. Ce que témoignent régulièrement ses collaborateurs.

L'importance du Centre culturel et artistique à construire nécessitait la descente sur les lieux du Premier ministre. A noter que le centre culturel et artistique, le plus grand d'Afrique centrale va constituer selon le Ministre d'Etat, ministre de la coopération Guillaume Manjolo, une source innovante pour le trésor public et redonner à la RDC sa place de leader dans le monde de la culture africaine.

L'entreprise chinoise BEIJING URBAN CONSTRUCTION GROUP qui se charge de construire ce grand Centre le fera en 30 mois. Le coût des travaux est évalué à 100 millions des dollars américains. Didier KEBONGO
Me José Kadima installe la ligue nationale des femmes de « Section Bleue »
mardi 17 mars 2020

*Un cercle de lumière accompagnant les idées et actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Le coordonnateur national de la «Section Bleue», Me (...)
lire la suite
J. Mabunda annonce une "lutte implacable contre la corruption"
mardi 17 mars 2020

*La présidente de l'Assemblée nationale affirme qu'à la suite du Chef de l'Etat, son institution fera de cette lutte, "son agir politique en vue (...)
lire la suite
Thomas Luhaka convoque une réunion aujourd’hui avec les chefs d’établissements de l’ESU
mardi 17 mars 2020

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Thomas Luhaka envisage déjà de prendre des mesures tendant à renforcer la prévention (...)
lire la suite
Coronavirus : une communication importante du Gouvernement attendue ce mardi
mardi 17 mars 2020

Actualité brûlante de l'heure oblige, une communication importante du Gouvernement au sujet de la pandémie de coronavirus est attendue aujourd'hui (...)
lire la suite
Cas Safricas : Et si le retard dans l’exécution des travaux était dû au déficit de décaissement ?
lundi 16 mars 2020

* D'ores et déjà, des analystes indépendants estiment que la place David Blattner ne doit pas être à l'ex-prison de Makala. Plutôt, les chantiers pour (...)
lire la suite
Udps : la rançon des décennies d’une critique systématique
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne va au sein de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 mars, une "tempête de sable" a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting