Dernière minute :
AU COURS D’UNE CONFERENCE DE LANCEMENT
Sortie officielle de l’Association des médecins issus de l’Université protestante au Congo
mardi 15 octobre 2019

Les hommes, lorsqu'ils poursuivent un même objectif, se regroupent au sein des associations, des groupements… pour un meilleur accompagnement. C'est dans ce but que l'Association des médecins issus de l'Université Protestante au Congo (AMED-UPC) vient de voir le jour.

Pour l'occasion, les initiateurs d'Amed-UPC ont tenu une conférence de lancement, le samedi 12 octobre dernier, dans la salle des conférences du Ministère des Affaires étrangères, dans la commune de Gombe. Axée sur le thème "Vers l'assurance santé en RDC : défis et perspective", la rencontre a connu la participation de plusieurs invités de marque et de nombreux anciens étudiants de la faculté de médecine de cet établissement universitaire.

Dans sa prise de parole, le représentant du Secrétaire Général à la Santé, Docteur Alain Iyeti, a circonscrit le cadre de cette conférence. "Notre pays a deux grands défis par rapport au système de santé et l'accès au soin, l'offre n'est pas encore optimale et de qualité. Il nous faut une offre de qualité et accessible à la population. Peu de gens sont couverts par une assurance et, pourtant, cela devait être chose aisée. Selon les textes, chaque citoyen doit souscrire à une assurance, selon ses revenus ou des mutuelles dans le secteur public et une prise en charge par les employeurs dans le secteur privé".

Avec la libéralisation du marché des assurances, poursuit l'intervenant, on devrait évoluer vers l'amélioration du système de santé et des soins de meilleures qualités. Ce n'est pas tout.Il faudrait également une amélioration des infrastructures et le renforcement des capacités du personnel soignant.

"A ce jour, constate un observateur, le financement public est encore faible, et les mécanismes de prépaiement sont très peu implantés dans le pays, avec 10% de pénétration de mutuelle et moins de 5% seulement pour les assurances. Nous devons sensibiliser le peuple à la culture de prévoyance et à l'instruction aux mutuelles et aux assurances. Que cela soit une obligation pour tous ceux qui ont des revenus".

Le premier Président du Conseil d'Etat, le professeur Félix Vunduawe, a articulé son intervention autour du thème "Arsenal juridique congolais et système des assurances". L'orateur a expliqué à l'assistance l'évolution de la législation en matière d'assurances.

"En 2015, le législateur met fin au monopole de la SONAS et ouvre le marché au secteur privé. Le code devient plus clair avec la création de l'Autorité de Régulation des Assurances (ARCA) en 2016, la loi actuelle se présente comme un socle pour un développement harmonieux du marché des assurances ".

L'EXEMPLE DE LA BELGIQUE COMME MODELE

Pour sa part, le Docteur Van Dessel d'ENABEL, a orienté son speech sur "L'expérience de l'Union européenne en général et la Belgique en particulier en matière d'Assurance santé ". Il a brossé un tableau des deux principaux systèmes de santé qui existent en Europe et le temps que la Belgique a pris pour mettre en place son système.

"L'assurance santé est une tradition en Europe et les deux modèles d'assurance que l'on retrouve, à savoir le modèle Bismarck et Beveridge, sont obligatoires. Ces systèmes ont progressé depuis le temps. A l'heure actuelle la Belgique dépense 50.000 millions d'euros pour son système de santé et cela a pris un siècle à notre pays pour sa mise en place ".

Les différents partenaires de cette association sont tour à tour montés sur l'estrade pour encourager cette initiative et réitéré leur accompagnement pour la suite de différentes activités de la structure.

Le président de l'AMED-UPC, Dr René Odimba, a dans son mot de circonstance rappelé les objectifs que l'association s'est assigné.

"L'AMED se donne comme objectifs d'établir des relations professionnelles, amicales ainsi que des liens de solidarité entre les médecins issus de la Faculté de médecine de l'Université Protestante au Congo, de concourir à la formation continue de ses membres par l'actualisation de leurs connaissances et compétences. Et ce, à travers des rencontres, débats, congrès, forums ou autres activités collectives.

"Cette association tient aussi à favoriser le rayonnement de ladite faculté et contribuer à la formation des étudiants de la Faculté de médecine de l'UPC et d'ailleurs", a-t-il renseigné. Fyfy Solange TANGAMU
La CNSS n’a pas initié un quelconque mouvement de recrutement du personnel
lundi 31 août 2020

Dans un communiqué officiel, la Direction générale de l'ex-INSS appelle le public à plus d'attention, afin de ne pas tomber dans le piège des (...)
lire la suite
Le ministre du portefeuille fait signer un contrat de bonne gouvernance aux mandataires publics actifs nouvellement nommés
mercredi 26 août 2020

Les mandataires publics actifs nouvellement nommés par ordonnances présidentielles ont signé un contrat mandat avec l'Etat congolais actionnaire, le (...)
lire la suite
L’inspection générale des finances a 30 jours pour contrôler la gestion de la BCC
mercredi 26 août 2020

La gestion de la Banque Centrale du Congo fera l'objet d'un audit de janvier 2018 à ce jour par l'inspection générale des finances. Telle est la (...)
lire la suite
Marché de change : le Franc congolais se redresse
mercredi 26 août 2020

Dans leur réunion du mardi 25 août, présidée par le chef du Gouvernement central, Sylvestre Ilunga, les membres du Comité de conjoncture économique (...)
lire la suite
L’Hotel de Ville installe la Cellule provinciale du climat des affaires de Kinshasa
lundi 24 août 2020

* Ce comité a été institué au cours de la matinée de sensibilisation des députés et ministres provinciaux aux réformes du climat des affaires en RDC. (...)
lire la suite
Julien Paluku promeut l’entrepreneuriat et la classe moyenne
lundi 24 août 2020

Julien Paluku Kahongya, ministre de l'Industrie et Justin Kalumba, ministre des PME, séjournent depuis le dimanche 23 août à Goma, chef-lieu du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Savoir gérer les effets secondaires du " Printemps judiciaire "

On ne le clamera jamais assez. Et ce, dans toutes les langues. Et même dans tous les dialectes et patois de l'immense RDC. Bravo pour le "Printemps judiciaire" en cours ! Au diable l'impunité ! (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting