Dernière minute :
MEURTRE DE L’ADMINISTRATEUR GESTIONNAIRE DE L’HOPITAL VIJANA
Une question orale avec débat initiée contre Dolly Makambo à l’APK
vendredi 1er novembre 2019

* Le meurtrier du "wewa" condamné à la peine capitale.

Vingt-quatre heures seulement après le meurtre de l'Administrateur gestionnaire de l'hôpital Vijana, l'Assemblée provinciale de Kinshasa se saisit du dossier. Des sources qualifiées annoncent qu'une question orale avec débat est initiée contre Dolly Makambo, ministre provincial de sécurité, décentralisation et affaires coutumières.

Hier jeudi 31 octobre, le vice-président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, Francis Tshibalabala a été formel. Au terme d'une réunion avec les présidents des différentes commissions, une question orale avec débat a été déposée à son bureau à l'intention de Dolly Makambo, a-t-il précisé.

Cette question orale avec débat est l'initiative du député provincial Badibanga Tshilumba, renseigne-t-il. Francis Tshibalabala motive son interpellation par les tueries à répétition observées les trois derniers jours dans la capitale congolaise. Il met un accent particulier sur la mort de l'administrateur général du Centre de Santé Vijana, causé par l'un des policiers commis à la sécurité du ministre Dolly Makambo.

UNE ACTION PUBLIQUE ENGAGEE A L'AUDITORAT MILITAIRE

"D'abord comme patron de la sécurité de la ville, Dolly Makambo doit nous dire pourquoi les policiers se distinguent actuellement par la gâchette facile. Il doit ensuite reconnaître son niveau de responsabilité dans la mort causée par un membre de sa garde rapprochée en sa présence ", a déclaré un député provincial.

Le vice-président de l'Assemblée Provinciale de Kinshasa ne donne pas de précision quant à la date exacte de la tenue de la plénière au cours de laquelle les députés provinciaux vont écouter les explications de Dolly Makambo. Il s'est contenté de dire qu'elle ne tardera pas à être tenue.

Etat de droit oblige, la justice militaire a déjà, pour sa part, engagé une action publique en vue de réunir les preuves du meurtre du responsable de cet établissement hospitalier et, le cas échéant, mettre les accusés à la disposition de la juridiction compétente.

LE MEURTIER DU "WEWA" CONDAMNE A LA PEINE CAPITALE

C'est dans ce cadre que le ministre provincial de l'Intérieur Dolly Makambo a été convoqué hier à l'Auditorat militaire général. Selon des sources sur place, il a été question de le verbaliser sur le meurtre causé par l'un des éléments de sa sécurité à sa présence.

La mort de l'administrateur gestionnaire de l'hôpital Vijana est survenue pendant que Dolly Makambo effectuait une descente dans la concession abritant cet établissement hospitalier pour s'enquérir d'un problème de spoliation.

"Il y a tentative de spoliation de la concession de l'hôpital. Et, chaque fois que l'acquéreur envoie ses maçons pour commencer les travaux, ces derniers rencontrent une farouche résistance. Curieusement, aujourd'hui autour de 11h30, nous avons vu débarquer Dolly Makambo qui avait dans son escorte, quelques éléments de la police.

Aussitôt arrivés, poursuit-il, ces derniers ont commencé à menacer nos agents et promis la mort à quiconque oserait s'opposer à eux. L'AG a été le premier à se manifester. Il a été brutalisé par des policiers qui l'ont jeté dans leur véhicule. C'est dans ces conditions que l'un des policiers a tiré sur lui ", avait expliqué le même jour, un témoin ayant vécu les faits.

Cet incident a eu lieu, un jour après la tuerie d'un conducteur de moto-taxi par un policier sur l'avenue Kasa-vubu. Après deux audiences foraines, tenues en procédure de flagrance, dans la parcelle où les faits se sont déroulés, le meurtrier a été condamné, hier, à la peine capitale. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Gilbert Kankonde visé par une question d’actualité à l’Assemblée nationale
mercredi 30 septembre 2020

Le VPM en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières est visé par une question d'actualité à l'Assemblée nationale. Devant les élus, (...)
lire la suite
L’Udps indifférente, l’Unc inquiète
mercredi 30 septembre 2020

* Vu des observateurs, l'emprisonnement de Vital Kamerhe change la donne. Aboutira, aboutira pas, le projet de mutation de la plate-forme (...)
lire la suite
"Il n’est accordé aucune faveur à certaines initiatives parlemantaires et non à d’autres"
mercredi 30 septembre 2020

La sortie médiatique, le lundi 28 septembre du groupe politique dit "G13" auquel font partie plus d'un Collègue Honorable Député national dont les (...)
lire la suite
Réformes G13 : au Parlement, la solution passe par le FCC
mercredi 30 septembre 2020

Le groupe dit " G-13 " poursuit sa campagne touts azimuts visant à obtenir des reformes électorales sur des matières spécifiques, avant les (...)
lire la suite
Redynamisation du secteur de santé : Eteni Longondo échange avec des syndicalistes des hôpitaux publics
mercredi 30 septembre 2020

Le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo a échangé avec les différents mouvements syndicaux de quelques hôpitaux publics de l'État hier mardi 29 (...)
lire la suite
Jacquemain Shabani plaide pour une armée dissuasive
mercredi 30 septembre 2020

L'ex-président de la Centrale électorale permanente (CEP) de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jacquemain Shabani plaide pour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

2023, énième échéance-fétiche

Amateurs de fétichisme des dates devant l'Eternel, les Congolais ont déjà trouvé une énième échéance culte : 2023. L'année 2023 marque, c'est connu, la fin de la mandature en cours. Mais, cela reste une (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting