Dernière minute :

Omar Hilale : "la question du Sahara est l’affaire de tous les Marocains"
vendredi 1er novembre 2019

Le soutien grandissant à la position du Maroc sur la question du Sahara est "le fruit du consensus national, d'une diplomatie agissante, de l'appropriation de l'initiative d'autonomie par la population concernée et d'une dynamique de développement sur le terrain", a affirmé, mercredi à New York, l'ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l'ONU, Omar Hilale.

"Il s'agit, d'abord, d'une conviction inébranlable en la justesse de la cause nationale qui a été maintenue, inspirée et guidée par l'engagement personnel de Sa Majesté le Roi Mohammed VI", a souligné M. Hilale lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU, suite à l'adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2494 sur la question du Sahara marocain.

La question du Sahara "n'est pas une affaire du gouvernement ou des partis politiques, mais l'affaire de tous les Marocains", a expliqué l'ambassadeur, soulignant que ce consensus national "sincère" reste inébranlable.

Le soutien à la position marocaine, que ce soit en Afrique, au Pacifique, en Asie ou en Amérique Latine, est aussi le fruit d'une "diplomatie offensive, agissante et de conviction", a-t-il assuré.

Pour M. Hilale, la diplomatie marocaine a été "toujours une diplomatie de doctrine et d'arguments qui s'appuie sur la légalité internationale et les fondations juridiques et historiques de la cause nationale".

Un autre ingrédient du succès de l'approche marocaine, a-t-il poursuivi, réside dans "l'appropriation de l'autonomie par la population du Sahara", notant que les habitants de cette région ont pu se rendre compte de la grande différence entre "la misère qui prévaut dans les camps de Tindouf et la liberté, la dignité et la participation à la vie active que leur offre le Maroc dans les provinces du Sud".

L'ambassadeur marocain a également mis en avant la dynamique de développement en cours dans les provinces du Sahara.

"Le Maroc dépense depuis trois ou quatre ans près de 8 milliards de dollars pour créer une activité économique et construire des projets structurants, comme celui du plus grand port d'Afrique de l'Ouest, prévu à Dakhla, et qui sera un hub entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique", a-t-il dit.

M. Hilale n'a pas manqué de souligner que les villes de Laâyoune et de Dakhla sont désormais des centres de conférences internationaux où se retrouvent des acteurs de l'art, de la culture, du sport et de l'économie.

"Et quand les délégations étrangères viennent sur place, elles constatent de visu que la réalité des choses est totalement différente de ce que tente de leur faire croire la propagande du polisario et de ceux qui le soutiennent", a-t-il fait observer. Lesiteinfo
Ngobila rejette la demande de marche de l’UNC
vendredi 7 août 2020

Annoncée pour ce vendredi 7 août, la marche de l'Union pour la Nation congolaise, vient d'être interdite. Le gouverneur de la ville de Kinshasa, (...)
lire la suite
Azarias Ruberwa exhorte Gouverneurs et maires à booster leurs performances avant l’évaluation annuelle
vendredi 7 août 2020

* Pour sa part, son collègue de l'Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, a fait savoir que la ville devrait devenir le socle du progrès social et de (...)
lire la suite
RDC : 4000 violations des droits de l’homme a enregistrées entre janvier et juin
vendredi 7 août 2020

* Sous Félix-Tshisekedi, les violations des droits de l'homme ont augmenté de 35 % par rapport au premier semestre de 2019 Le Bureau Conjoint des (...)
lire la suite
Le ministre des PT-NTIC lance le Registre des appareils mobiles le 24 septembre prochain
vendredi 7 août 2020

Le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PTNTIC) s'active dans l'organisation (...)
lire la suite
Présidence de la CENI : Place à un fils ou une fille du Kongo Central
vendredi 7 août 2020

Au-delà des contestations et des manifestations à la suite de la désignation de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa à la tête de la CENI, (...)
lire la suite
Erdogan : "Hiroshima doit renforcer la détermination à ne pas répéter les erreurs du passé"
vendredi 7 août 2020

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré dans un message à l'occasion du 75ème anniversaire du bombardement atomique de Hiroshima (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et voici le "dauphin" de feu le dauphin !

Par définition, on ne peut rien contre un cas de force majeure. Ni l'éviter, encore moins l'inviter. On ne peut que le subir. Et faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Le pauvre Alassane Ouattara (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting