Dernière minute :
JOURNEE MONDIALE DE L’EPARGNE
Le gouverneur de la BCC suggère l’intégration de l’éducation financière dans le programme scolaire
vendredi 1er novembre 2019

"Epargner en RDC pour mon avenir, oui c'est possible", c'est le thème de la célébration de la Journée international de l'Epargne 2019. A cette occasion, la Banque Centrale du Congo a organisé, en collaboration avec l'association congolaise des banques, une journée de sensibilisation à l'intention de quelques élèves de la capitale sur la culture financière au centre culturel Boboto.

Le gouverneur de la BCC invite le gouvernement à accélérer la validation du programme National d'Education Financière afin d'impliquer davantage les partenaires au développement dans le processus d'inclusion financière. Aussi, d'accélérer avec les mesures de diversification économique pour accroître la résilience du pays face aux chocs exogènes et garantir la stabilité du cadre macroéconomique, ainsi que de créer un cadre propice à l'amélioration du climat des affaires de nature à encourager l'investissement national.

S'adressant au Ministère de l'EPST, le patron de l'Institut d'Emission recommande l'accélération de l'intégration de l'éducation financière dans le programme scolaire tel que suggéré dans le PNEF et observé sous d'autres cieux. Et de faciliter de temps en temps l'organisation des activités d'éducation financière par les institutions financières sans perturber le programme scolaire.

Cependant, Déogratias Mutombo a demandé aux institutions financières d'étendre leur réseau d'agences notamment à travers les agents bancaires afin de faciliter à toute la population l'accès aux services financiers. Mais aussi de proposer des services financiers attractifs et accessibles à tous, de veiller à la sécurisation des opérations et au respect des dispositions anti blanchiment. Les partenaires en développement sont invités d'accompagner davantage ce vaste programme d'éducation financière par des appuis technique et financier.

La population, quant à elle, est appelée à faire confiance aux institutions financières agréées par la BCC, d'épargner davantage pour l'amélioration du bien-être social et la prise en charge des aléas de la vie, sans compter le financement des activités génératrices de revenus et de porter haut ce message de sensibilisation à la culture financière.

L'autorité monétaire n'a pas manqué d'interpeller tous les enfants qui doivent continuer à épargner dans les comptes qui leurs seront ouverts ce jour et d'être les porte-paroles dans leurs écoles respectives, maisons et entourage sur ce qu'ils ont appris concernant l'importance de l'épargne. En plus, Déogratias Mutombo a invite tout le monde à faire confiance aux institutions financières agréées par la BCC.

Présente à cette cérémonie, la secrétaire de l'Association congolaise des banques (ACB) a soutenu que l'épargne a un impact direct sur la réduction de la pauvreté. C'est un levier important qui permet aux institutions financières de jouer totalement leur rôle d'intermédiaire. "Nous sommes convaincus que l'offre de services financiers va accroître l'inclusion financière", a-t-elle renchéri.

L'épargne est donc la partie du revenu qui n'est pas consommée immédiatement en vue d'une utilisation future. On épargne pour de nombreuses raisons notamment pour réaliser les objectifs fixés, envisager l'avenir en toute confiance, fructifier son argent et se constituer un patrimoine pour disposer d'un complément de revenus, se prémunir contre les risques potentiels et les aléas de la vie et enfin bénéficier des crédits.

L'idée d'une Journée mondiale consacrée aux bienfaits de l'épargne est née depuis 1925. C'est lorsque les représentants des caisses de 29 pays s'étaient réunis pour attirer l'attention de la population sur l'importance et la nécessité de l'épargne en octobre 1924. Mathy Musau et Tricya MUSANSI
Le taux de croissance économique baisse de 5,1% à 4,6%
lundi 11 novembre 2019

* Par ailleurs, les cours de principales matières premières exportées par la RDC chutent sur les marchés mondiaux Le taux de croissance économique (...)
lire la suite
CNSS : Agnès Mwad tient au paiement des allocations familiales aux bénéficiaires
vendredi 8 novembre 2019

Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) tient à voir, mordicus, des allocations familiales profiter réellement à leurs (...)
lire la suite
Kinshasa va abriter le 1er Forum économique multisectoriel tunisien
jeudi 7 novembre 2019

Kinshasa va abriter du 15 au 16 novembre le premier Forum économique tunisien. A cet effet, une délégation des opérateurs économiques s'apprête à (...)
lire la suite
Le PNUD institue le laboratoire de réponse aux défis de développement
mercredi 6 novembre 2019

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a lancé, hier mardi 5 novembre à Kinshasa, le laboratoire d'accélération pour répondre (...)
lire la suite
Afrique centrale : La CNSS prend la tête du BLAISAC
mercredi 6 novembre 2019

Directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) de la République Démocratique du Congo, Mme Agnès Mwad Katang est désormais aux (...)
lire la suite
COMESA : des experts du secteur des assurances à l’école du Régime de la Carte Jaune
mardi 5 novembre 2019

Des experts congolais œuvrant dans le secteur des assurances s'imprègnent du Régime de la Carte Jaune du Marché commun de l'Afrique Orientale et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting