Dernière minute :

Assemblée nationale : la proposition de loi sur l’exercice du droit de grève déposée hier
jeudi 7 novembre 2019

*Le bureau de la Chambre a réceptionné au cours de la même journée la proposition de loi portant création du juge du contentieux de l'exécution.

Deux propositions de loi ont été déposées hier mercredi 6 novembre au bureau de l'Assemblée nationale. Œuvres du député national Guy Mafuta, ces propositions de loi portent sur les "Principes fondamentaux relatifs à l'exercice de droit de grève " et sur la " création, l'organisation et le fonctionnement du Juge du contentieux de l'exécution ".

Juriste de formation, l'élu du territoire de Tshikapa, dans la province du Kasaï, affirme que la première proposition de loi apporte 5 innovations visant à sécuriser les conditions, les contours et les limites de l'exercice du droit de grève qui, affirme-t-il, est consacré par le droit constitutionnel congolais et protégé par des instruments juridiques internationaux dont la Convention 87 de l'organisation internationale du travail sur la liberté et la protection du droit syndical.

A l'en croire, les principales innovations de cette proposition de loi sont, entre autres, l'interdiction et la caducité de tout licenciement consécutif à une grève, prononcé en absence d'une faute lourde et de l'interdiction de grève pour les militaires, les policiers, les personnels de l'administration pénitentiaire, les magistrats et les personnels de santé.

Il recommande, par ailleurs, qu'il soit prévu par la loi, la réquisition au service minimum ainsi qu'à la continuité des services publics des certaines catégories d'agents, en cas de grève touchant aux besoins fondamentaux de la population.

L'autre innovation de cette proposition de loi, est l'interdiction pour l'employeur d'initier des mouvements alternatifs du personnel consécutifs à une grève et visant essentiellement les grévistes initiaux, a-t-il expliqué.

Le député national Guy Mafuta propose enfin qu'il soit instituée, une disposition légale qui promeut la médiation préalable au sein du ministère de la Fonction publique, avant le déclenchement de tout mouvement de grève.

Il a affirmé que la deuxième proposition portant " création, organisation et fonctionnement du Juge du contentieux de l'exécution ou d'urgence " est motivée par le souci de combler le silence du droit congolais en la matière.

Pour l'élu de Tshikapa, au regard des problèmes juridiques suscités par la question relative à l'exécution des jugements, principalement en ce qui concerne le commerce international, il est plus qu'important pour l'environnement juridique congolais de se doter d'une loi qui encadre cette matière.

"Cette loi permettra au pays de mieux arbitrer des conflits de l'exécution des décisions judiciaires. Au regard des divergences et difficultés créées par ce silence du législateur congolais, il faudrait qu'une loi soit promulguée en la matière pour sécuriser le commerce judiciaire", a-t-il conclu. Orly-Darel NGIAMBUKULU
L’Université de Kinshasa : "colline du savoir, colline des transactions (suite et fin)
mercredi 15 janvier 2020

(Par le Pr Bernard Mumpasi Lututala) Au cours de ces élections, l'université vit des moments d'intenses tractations politiques semblables à ce qui (...)
lire la suite
Le ministre Kibassa Maliba discute de la construction du réseau national de fibre optique avec des experts égyptiens
mercredi 15 janvier 2020

En séjour au pays des Pharaons, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, a échangé hier mardi 14 janvier, avec le Chairman et CEO de la (...)
lire la suite
Les ambassadeurs de Chine, d’Iran et d’Algérie présentent leurs lettres de créances à Fatshi
mercredi 15 janvier 2020

La République populaire de Chine, la République islamique d'Iran et la République démocratique et populaire d'Algérie ont de nouveaux ambassadeurs (...)
lire la suite
Le plan de la balkanisation est déjà en marche
mercredi 15 janvier 2020

Depuis que les massacres des populations civiles de la région de Beni, dans le septentrion du Nord-Kivu se poursuivent par les islamistes (...)
lire la suite
Un atelier résidentiel sur les modalités de mise en application de l’IPR
mercredi 15 janvier 2020

Kinshasa, 14 Janvier 2020 (ACP).- Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba vient d'autoriser la ministre de la Fonction publique à réfléchir, (...)
lire la suite
Cadastre minier : l’assainissement s’impose
mercredi 15 janvier 2020

A l'heure de la mobilisation maximale des recettes pour renflouer les caisses de l'Etat, les membres permanents du Comité de conjoncture (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plus qu’un simple rituel, un devoir mémoriel

Les Congolais ont fini par connaître par cœur le déroulé des commémorations des 16 et 17 janvier. C'est juste pour des raisons protocolaires que… le protocole d'Etat continue à publier le programme de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting