Dernière minute :

CNSS : Agnès Mwad tient au paiement des allocations familiales aux bénéficiaires
vendredi 8 novembre 2019

Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) tient à voir, mordicus, des allocations familiales profiter réellement à leurs bénéficiaires. C'est dans cette optique que Agnès Mwad Nawej Katang a échangé, dernièrement, avec l'intersyndical national. Le souhait du n°1de la CNSS est de voir les employeurs présenter des dossiers de manière convenable et déposer à temps, afin que la caisse procède au paiement de cette prestation sans aucun obstacle.

La rencontre entre les deux parties avait pour objectif de faire l'évaluation et d'harmoniser les vues sur l'état de paiement de cette reforme, consacrée par la loi en vigueur, relative au Régime général de sécurité sociale, rapporte un communiqué de presse.

Il a été constaté, souligne la source, que, depuis la mise en œuvre de la réforme, les employeurs ne sont pas suffisamment sensibilisés à cette reforme et sur à déclaration. Conséquence : les travailleurs ne donnent pas les annexes de manière convenable. C'est ainsi que la CNSS éprouve des difficultés pour le paiement des allocations familiales.

Dans l'optique de faire un examen approfondi sur les allocations familiales et de mettre fin aux difficultés qui persistent, une autre réunion est projetée dans les tout prochains jours. Cette fois-ci, elle mettra autour d'une même table tous les partenaires sociaux, les employeurs, les syndicats et la CNSS.

Selon le coordonateur de l'intersyndical Guy Kuku, les membres de sa délégation "sont sortis de la réunion satisfaits des explications fournies par la patronne de la CNSS ".

A l'issue de la rencontre, l'intersyndical a fait un tour du bâtiment administratif de la CNSS, totalement rénové, sous l'impulsion du Directeur général de la CNSS.

Lors d'un déjeuner organisé au mois de juillet de l'année en cours, à l'occasion de l'an1 de l'entrée en vigueur de la loi n°16/009 du 15 juillet 2016, relative au régime général de la sécurité sociale, la patronne de la CNSS avait manifesté sa satisfaction par rapport à certaines réformes qui portaient déjà des fruits. En même temps, elle avait attiré l'attention des employeurs sur le retard dans l'envoi des documents et de la manière dont ceux-ci devraient être remplis.

"Bon nombre d'innovations portent aujourd'hui des fruits, d'autant plus que l'entreprise est informatisée. La Caisse est, en ce moment en mesure de veiller à la véracité des documents. Il y a, par exemple, certains travailleurs qui n'ont pas encore bénéficié de leurs allocations pour une raison ou une autre. Cela est dû soit au retard dans la transmission des documents, soit aux papiers flous, ou à certains faits qui ne sont pas réels".

Elle avait également invité les femmes des conjoints assurés à déclarer leurs grossesses. Tous ces genres de messages montrent combien elle tient à satisfaire aux besoins des bénéficiaires.

Dans la nouvelle loi en vigueur, la branche des prestations couvre tout le territoire national et intègre le principe édicté par la Conférence internationale de la prévoyance sociale (CIPRES) et la convention 102 du 20 juin 1952 sur la norme minimum de la sécurité sociale.

Elle intègre le droit aux allocations prénatales et de maternité permettant à la femme travailleuse de bénéficier des indemnités journalières de maternité pendant le congé de maternité pour compenser la perte de ses revenus, de même pour les épouses des travailleurs.

Pour ce qui est des allocations prénatales, un carnet de la mère et de l'enfant facilite les consultations prénatales à toutes les femmes enceintes. Dina BUHAKE
Jacques Kyabula en justice contre la firme sud-africaine Invuke sarl
lundi 6 juillet 2020

* Cette dernière est accusée de non-respect de contrat de livraison de maïs signé en septembre 2019 pour un montant global de 2,86 millions USD Le (...)
lire la suite
ANAPI et USAfBC s’engagent à promouvoir les affaires et les échanges commerciaux
lundi 6 juillet 2020

Dans un communiqué daté du 1er juillet, parvenu à Forum des As, l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) fait état de la (...)
lire la suite
Afriland First Bank porte plainte contre Global Witness et PPLAAF pour « pratiques de corruption »
vendredi 3 juillet 2020

« Vol, abus de confiance, chantage, corruption privée, dénonciation calomnieuse, recel, violation du secret bancaire, faux et usage de faux et (...)
lire la suite
Le Gouvernement finance un 2ème lot de sociétés à hauteur de 10,7 millions USD
jeudi 2 juillet 2020

Le Gouvernement Ilunga débloque 10,7 millions de dollars américains pour financer un 2ème lot des societies. Il s’agit de la Congolaise des voies (...)
lire la suite
Eustache Muhanzi : objectif Inga3
vendredi 26 juin 2020

* Les conclusions de ces travaux seront greffées à ceux des derniers travaux organisés avec la collaboration de la BAD Les partenaires au Projet (...)
lire la suite
La RDC devrait changer son modèle économique, estime Déogratias Mutombo
vendredi 19 juin 2020

La pandémie de coronavirus bouscule l'économie mondiale. La RDC n'est pas épargnée. Ce moment difficile qu'impose la crise sanitaire de Covid-19 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting