Dernière minute :

Effigies : les vaudevilles de mauvais goût
lundi 11 novembre 2019

Devrions-nous rappeler aux deux partis phares de l'attelage CACH-FCC qu'ils ont beaucoup mieux à faire que les vaudevilles de sans fin et sans fard que certains pans de leurs "bases" respectives offrent invariablement au pays ? Faudrait-il organiser moult séminaires pour enseigner aux uns et aux autres le b.a.ba d'une coalition et l'abécédaire d'un parti au pouvoir ?

Voilà qu'on en arrive à déchirer et à brûler les effigies de deux hommes clés de l'alternance et du pouvoir qui en est issu ! En somme, les partisans de deux principales formations de la coalition s'en prennent aux deux symboles de cette…coalition.

Au passage, le sacré en prend un sacré coup. Ce sacré qui peine à renaître sous les cendres de la désacralisation tous azimuts du pouvoir et de ses totems datant des années 1990. Au nom de l'anti-mobutisme- y compris primaire- , il était de bon ton dans les milieux de l'opposition de vouer aux gémonies jusqu'aux attributs du pays. Même les constantes de la Nation. Cela faisait " opposant radical ".

La séquence aussi malheureuse que dangereuse de " la profanation des effigies" est une preuve a posteriori que le vieil homme et les vieux démons ont la peau dure. Mieux, ils ont été enterrés vivants !

Et pour que la caricature soit parfaite, ce sont deux partis incarnant le pouvoir qui sabotent et sabordent leur propre navire battant pavillon FCC-CACH ! Ils s'auto-sabordent. Renversant !

Dans ce pays de toutes les démesures où pullulent affiches, banderoles, effigies à la gloire de qui veut s'attribuer tout et n'importe quoi. Que de calicots dans Kinshasa vantant les compétences de tel ou tel autre tradi-praticien capable de soigner jusqu'à Ebola ! que d'affiches dans les carrefours de grandes villes sur tel ou tel pasteur auto-proclamé évangéliste international -sans nécessairement être sorti de Kinshasa - bishop ou encore prophète ! Que de banderoles sur la kyrielle de fans clubs opportunistes !

Que de portraits de musiciens, d'hommes politiques aux talents surdimensionnés à travers les rues de Kinshasa et les grandes villes du pays ! Ne croit à ces différents messages que celui qui veut bien y souscrire.

On ne voit donc pas comment les affiches de JKK et de FATSHI peuvent constituer un casus belli entre les sociétaires d'un même pouvoir ! Sauf à considérer que les " bases agissantes " de l'UDPS et du PPRD ne sont pas solubles dans le mariage consommé le 24 janvier 2019. José NAWEJ
L’horizon 11 milliards s’éloigne…
mercredi 19 février 2020

Il n'y a pas que la "vérité des urnes" que l'on mange à toutes les sauces en RDC. Il y a la vérité des chiffres qui s'invite à la table des Rd (...)
lire la suite
La speaker de la Chambre en terrain miné
mardi 18 février 2020

Kinshasa n'est pas le Congo. La speaker de la Chambre l'a bien compris. Elle qui effectue une virée dans l'Est de la RDC. Cet Est de tous les (...)
lire la suite
Le pragmatisme anglo-saxon
lundi 17 février 2020

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". (...)
lire la suite
Pas bon la soustraction et la division.
vendredi 14 février 2020

Les 4 opérations en arithmétique ? Addition, soustraction, multiplication et division. Pas besoin de faire une plongée dans les années "école (...)
lire la suite
Les mauvais signaux chassent les bons
jeudi 13 février 2020

Hier, la très attentiste Amérique s'est signalée par un investissement privé en présence du chef de l'Etat. Bonne nouvelle. Depuis peu, de plus en (...)
lire la suite
Enième retour sur la scène internationale
mercredi 12 février 2020

Pourquoi bouder notre plaisir quand la RDC est élue -par acclamation comme c'est quasiment la règle - à la première vice-présidence de l'Union (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting