Dernière minute :
RUSSIE - TURQUIE
Poutine et Erdogan pour la poursuite des mesures coordonnées visant à stabiliser le Nord-Est de la Syrie
lundi 11 novembre 2019

Alors que des forces russes et turques patrouillent depuis début novembre dans le nord de la Syrie, Vladimir Poutine s'est entretenu avec Recep Tayyip Erdogan pour aborder la réalisation de l'accord sur le retrait de la milice kurde.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont eu samedi 9 novembre un entretien téléphonique lors duquel ils ont évoqué le dossier syrien ainsi que la mise en application du mémorandum russo-turc prévoyant des patrouilles conjointes dans le nord de la Syrie.

Dans un communiqué, le Kremlin indique que les Présidents ont souligné "l'importance de poursuivre les mesures coordonnées visant à stabiliser la situation dans le nord-est de la Syrie dans le strict respect des principes d'intégrité territoriale, de souveraineté et d'unité".

Les chefs d'État ont par ailleurs salué les résultats de la première session du Comité constitutionnel syrien qui s'est tenue à Genève du 30 octobre au 1er novembre pour ouvrir la voie à des élections et mettre fin au conflit.

Cette commission constitutionnelle est composée de 150 membres, dont 50 représentant le gouvernement, 50 de l'opposition et 50 de la société civile syrienne.

Poutine et Erdogan ont en outre abordé la situation dans la zone de désescalade d'Idlib, frontalière de la Turquie, qui a fait l'objet d'un accord dévoilé en septembre 2018 par la Turquie et la Russie. Le document établit une zone démilitarisée de 15 à 20 kilomètres séparant les troupes syriennes et l'opposition.

Lors de l'entretien téléphonique, les deux Présidents ont également évoqué leurs projets énergétiques et notamment la mise en service du gazoduc Turkish stream attendue d'ici la fin de l'année.

OPERATION TURQUE CONTRE LE KURDES

Avec l'aide de ses supplétifs syriens, les forces turques ont lancé le 9 octobre une offensive dans le nord-est de la Syrie pour éloigner de sa frontière la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Le 22 octobre à Sotchi, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont adopté un mémorandum sur les patrouilles conjointes dans le nord syrien.

Aux termes de l'accord avec Moscou, les forces kurdes ont abandonné leurs positions à la frontière et des patrouilles menées par l'armée turque et l'armée russe ont été mises en place. La première a eu lieu le 1er novembre.

sputniknews.com/international/201911101042400707-le-kremlin-devoile-de-quoi-poutine-et-erdogan-ont-discute-au-telephone
La Regideso Luozi bientôt dotée d’un autre groupe électrogène
mercredi 9 septembre 2020

La Régideso Luozi va bientôt bénéficier d’un autre groupe électrogène ‘’plus costaud’’ que l’ancien qui exige une révision générale et demanderait beaucoup (...)
lire la suite
Des sénateurs Kinois plaident pour le transfert du Marché central à la Fikin
mercredi 9 septembre 2020

A travers un plaidoyer rendu public hier mardi 8 septembre, 8 sénateurs élus de Kinshasa envisagent la délocalisation du Marché central pour (...)
lire la suite
Parmi les directeurs des régies financières les mieux côtés, avant et pendant ce nouveau régime, Pacific Ntambwe est plébiscité avec 80%
mercredi 9 septembre 2020

Préambule Depuis un certain temps, un groupe de journalistes membres de l'ONG " Echos d'Opinion " sont sur terrain pour travailler sur des (...)
lire la suite
RDC : Périodicité et élasticité des phases électorales !
mercredi 9 septembre 2020

(Tribune de Jean Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira. Député Honoraire et Master en Planification Électorale et Économiste de développement). La RDC (...)
lire la suite
L’Onu salue le "rôle constructif" du Maroc sur le dossier libyen
mercredi 9 septembre 2020

L'organisation des Nations Unies a salué hier, lundi 7 septembre 2020, le "rôle constructif" du Maroc qui a contribué depuis le début de la crise (...)
lire la suite
L’UE est « reconnaissante au Maroc pour son rôle actif » dans la résolution du conflit libyen
mercredi 9 septembre 2020

Bruxelles – L’Union européenne (UE) est «reconnaissante au Maroc pour son rôle actif» dans la résolution du conflit libyen, a souligné, mardi à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces profs qui débattent masqués

Personne ne saurait reprocher à nos chers professeurs debaters de ne pas observer le port de masque. Ils débattent tous masqués. Ce sont des docteurs en droit qui éclairent l'opinion sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting