Dernière minute :
AU REGARD DES DIVERGENCES QUI S’AMONCELLENT
Vers la recomposition de l’opposition
mercredi 20 novembre 2019

Ayant fait le deuil de la vérité des urnes, Moise Katumbi et ses lieutenants placent le curseur sur la formation prochaine de leur méga parti. Au sein même de la galaxie katumbiste, certains ténors dont Jean Bertrand Ewanga, ne semblent pas prêts à se fondre dans la formation en gestation. Pour nombre d'observateurs de la scène publique rd congolaise, c'est une grande recomposition de l'opposition qui se dessine déjà.

Près de onze mois après la présidentielle chahutée du 30 décembre 2018, on chemine vraisemblablement vers la fin de Lamuka originel. La célèbre coalition d'opposants née en novembre 2018 à Genève semble vivre ses derniers moments.

L'aile dure de LAMUKA est incarnée par Martin Fayulu et Adolphe Muzito qui continuent de défendre la " vérité des urnes ". L'ancien Premier ministre reconnait que LAMUKA était avant tout, "une organisation politique constituée dans le cadre des élections mais qui continue aujourd'hui avec le peuple ". Les pro Fayulu ne se considèrent pas dans une opposition au Président Félix Tshisekedi dont ils affirment ne pas reconnaître la qualité de chef de l'Etat. "Dans un régime démocratique, il existe une minorité qui a perdu les élections et le reconnaît et une majorité qui a remporté les scrutins et qui gouverne. C'est à partir de ce moment-là que l'opposition accepte de jouer le jeu. Or, ce n'est pas ce qui s'est passé en République démocratique du Congo. Alors, nous faisons la résistance parce que nous nous considérons comme la majorité qui a été abusée ", analyse Adolphe Muzito.

Moïse Katumbi, désormais préoccupé par la création de son parti, était le premier des leaders de LAMUKA à déclarer ouvertement faire de l'opposition républicaine.

Aussi le " plan de sortie de crise " proposé par Martin Fayulu, revu et corrigé, dont une copie a été remise au cardinal Ambongo, ne l'engage pas, lui et les siens.

L'ancien gouverneur de l'ex-Katanga et certains sociétaires de LAMUKA annoncent leur départ pour la galaxie FATSHI, dont Jean-Bertrand Ewnga.

Par rapport à Katumbi, la position de Jean-Pierre Bemba et le MLC n'est pas très claire. Ce qui est sûr, le " Chairman " ne soutient pas vraiment la démarche de Martin Fayulu. Le leader du MLC avec tout son égo, n'est pas en tout prêt à s'effacer au profit d'un autre dirigeant politique de l'opposition. Mais, pour l'instant, le parti de Jean-Pierre Bemba se garde de donner sa position.

Bref, le plan de sortie de crise de Martin Fayulu, le grand chantier de création du parti de Katumbi va consacrer la fin de LAMUKA originel, mais surtout la recomposition de l'opposition au tandem CACH-FCC au pouvoir. Didier KEBONGO
Le VPM Tunda plaide pour la réforme du Conseil supérieur de la magistrature
jeudi 4 juin 2020

* Dans sa réplique à l'Assemblée nationale hier, il a appelé les députés nationaux à voter des lois qui précisent la portée de l'autorité du ministre de (...)
lire la suite
Le successeur du juge Raphaël Yanyi à l’œuvre ce mercredi
mercredi 3 juin 2020

Le président intérimaire du Tribunal de Grande Instance de la Gombe a désigné un nouveau juge pour la suite du procès qui oppose le ministère public (...)
lire la suite
Fausse alerte !
mardi 2 juin 2020

* Ni le Parquet ni la famille ne sont en possession du rapport du médecin légiste. Les Congolais doivent prendre leur mal en patience. Le résultat (...)
lire la suite
Le juge Raphaël Yanyi a été empoisonné !
lundi 1er juin 2020

Un pan de voile vient d'être levé sur la mort brusque du juge Raphaël Yanyi, président du tribunal, dans l'affaire qui oppose Vital Kamerhe et (...)
lire la suite
André Mbata jette le pavé dans la marre
vendredi 29 mai 2020

* "Le poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale revient à l'Udps et non à un individu", fait remarquer ce célèbre constitutionnaliste qui (...)
lire la suite
Jean-Jacques Mamba triomphe, Jean-Marc Kabund succombe
jeudi 28 mai 2020

*Relâché depuis hier, le tombeur du 1er Vice-président de l'Assemblée nationale bénéficie de la suspension des poursuites jusqu'au 15 juin. C'est (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting