Dernière minute :

Beni : Dr Mukwege propose les forces spéciales françaises "Artémis II" pour neutraliser les ADF !
vendredi 22 novembre 2019

Le Nobel de la Paix, Dr Denis Mukwege est fou-furieux de la situation catastrophique qui prévaut dans la région de Beni, au Nord-Kivu avec des massacres à la machette qu'on enregistre chaque jour depuis que les FARDC ont lancé, il y a une quinzaine de jours, des opérations contre les islamistes ougandais des ADF. On a le résultat contraire à ce qui était attendu, c'est que malgré ces opérations militaires, la population, elle, poursuit son martyre qui est son pain quotidien et qui a même doublé. C'est ce qui transparait du communiqué publié hier par Dr Denis Mukwege.

Aux yeux du Prix Nobel de la Paix, les opérations en cours sont un échec car les islamistes ougandais continuent leur terreur sur la population civile comme si de rien n'était. Denis Mukwege propose à l'ONU d'envisager une opération des forces spéciales comme "Artémis" en 2003 menée alors par les commandos français sous mandat de l'ONU.

On peut refaire " Artémis-II" toujours avec les forces spéciales françaises qui, en quelques jours seulement mettraient militairement à genoux les ADF. Mukwege ne voit pas une autre force accomplir cet exploit.

Mukwege met au défi quiconque que ce qu'il faut contre les islamistes, ce sont les forces spéciales mais pas n'importe quelle force spéciale, mais pour le cas d'espèce qu'on recourt une nouvelle fois à la force de frappe de l'armée française. Effectivement, on l'a dit et redit plusieurs fois. La solution contre les islamistes ougandais des ADF c'est "Artémis-II" à déployer à brève échéance avec les mêmes missions que "Artémis-I ".

En effet, en 2003 les milices de l'Ituri mettent à feu et à sang ce district de l'ancienne Province Orientale. On compte des morts par dizaines dans chaque camp des belligérants qui s'affrontent à l'arme lourde pour défendre les intérêts de leurs communautés respectives.

Ituri a manqué d'être rayé de la carte du monde par l'immensité et la cruauté des crimes internationaux commis par ces groupes armés d'obédience communautaire principalement les Hema et les Lendu. Crimes de guerre, crimes contre l'humanité, massacres des populations, déportations des populations, persécution, disparition forcée, viols de masse et esclavage sexuel des jeunes filles, recrutement forcé des enfants-soldats mis sur la ligne de front. Bref, l'Ituri avait alors frôlé un génocide.

Ce, grâce à l'intervention sous le mandat de l'ONU au chapitre VII de la Charte, des forces spéciales françaises avec l'opération "Artémis". En deux temps deux mouvements, ils ont pacifié l'Ituri que les groupes armés communautaires soutenus et armés soit par le Rwanda ou l'Ouganda avaient transformé en guêpier. Dans les mois qui ont suivi cette pacification par les troupes françaises de l'opération "Artémis", la CPI a commencé ses enquêtes préliminaires sur les crimes internationaux commis en Ituri à partir de 2003.

Dans les semaines qui ont suivi, la Cour a lancé ses premiers mandats d'arrêts contre les seigneurs de guerre de l'Ituri auteurs de ces crimes internationaux. On a vu successivement arriver à La Haye Thomas Lubanga Diyilo de l'UPC, Germain Katanga du FRPI et Mathieu Ngujolo du FNI suivi plus tard par Bosco N'tanganda, commandant second de l'armée de l'UPC de Thomas Lubanga.

Tout ceci n'était possible qu'à cause de la paix imposée par les Français de l'opération "Artémis" en Ituri. Pour le cas des islamistes ougandais qui tiennent la région de Beni en coupe réglée, tous les observateurs sont d'avis qu'il faut des forces spéciales du genre "Artémis" pour venir à bout de ces terroristes islamistes des ADF dont quelques attaques ont été revendiquées par l'EI. C'est trop pour une armée seule. On peut alors souhaiter que le Nobel Dr Mukwege soit bien entendu à l'ONU. KANDOLO M.
Matata invite les Congolais à accompagner la firme Congo challenge sur la route de l’excellence
vendredi 11 septembre 2020

Le cabinet Conseil Congo Challenge a présenté, ce jeudi 10 septembre, ses rapports annuels 2017, 2018 et 2019. Son initiateur, Augustin Matata (...)
lire la suite
La justice belge prête à rendre les restes de Lumumba
vendredi 11 septembre 2020

La justice belge se dit prête à rendre les restes du corps de Patrice Emery Lumumba, héros de l'indépendance de la République Démocratique du Congo. (...)
lire la suite
« Plan de sortie de crise » : Mgr Utembi et l’abbé Donatien Nshole à l’écoute de JP Lisanga
vendredi 11 septembre 2020

Mgr Marcel Utembi et l'abbé Donatien Nshole, respectivement président et secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont (...)
lire la suite
Mobilisation générale contre la présidentielle au second degré !
vendredi 11 septembre 2020

*La CENCO, l'UDPS, le MLC, " Ensemble ", AFDC-A etc. évoquent la prise en otage du peuple congolais par le FCC Depuis que le FCC du Raïs Joseph (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila met en place une commission ad-hoc de lutte contre le kidnapping à Kinshasa
vendredi 11 septembre 2020

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a présidé, hier jeudi 10 septembre en son cabinet de travail, une réunion relative au (...)
lire la suite
L’AR réitère sa loyauté à Moïse Katumbi
vendredi 11 septembre 2020

Alors qu'une rumeur annonçait avec insistance un mariage en vue entre Félix Tshisekedi et l'opposant Moïse Katumbi, le camp de l'ancien gouverneur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting