Dernière minute :

Après la pluie...
mercredi 27 novembre 2019

Une grosse pluie et nous voilà dans le réel. Une flotte sur Kinshasa suffit, en effet, pour voir émerger la face - mal- cachée de l'iceberg kinois. Cette ville de toutes les démesures où boom immobilier et chaos urbanistique font bon ménage. Une mégapole où quantité de secteurs vitaux - dont l'urbanisation - échappent à la gouvernance. Une capitale où n'importe qui peut construire n'importe où. Comble de paradoxe ou ironie du sort, la pluie a le triste mérite de ramener sur la surface la sempiternelle l'incurie collective.

Alors, merci dame la pluie? Assurément non. Par respect pour les morts qu'occasionne chaque averse. Par compassion pour toutes les familles victimes des inondations que charrie la pluie dans la capitale. Par pitié par anticipation aux victimes de la prochaine flotte. Car si rien n'est fait, en vertu de l'immuable principe selon lequel les mêmes causes produisent les mêmes effets, d'autres drames sont, hélas devant nous. Et ce n'est pas le tristement célèbre changement climatique qui inciterait à l'optimisme. La colère du ciel devrait aller crescendo.

Les choses étant ce qu'elles sont, à chacun de faire sa part. Aux gouvernants de parer au plus pressé tout en ne se limitant pas à des palliatifs de l'instant assortis des actes de générosité de circonstance. L'humanitaire, l'émotionnel, même avec forces prières ne saurait tenir lieu de gouvernance. D'autant que nos tragédies du jour, ne servent pas à éviter les prochaines. Ici, c'est le "gouverner c'est prévoir" qu'il est impérieux de décliner.

Gouverner requiert aussi que les administrations faisandées cessent d'accorder des autorisations de bâtir les yeux rivés sur la tirelire. C'est peu de souligner que dans le foncier, l'urbanisme ... le changement c'est maintenant. José NAWEJ
Pas de fétichisme autour de 10 milliards USD
mercredi 11 décembre 2019

On ne peut pas reprocher à notre "Fatshi national" de manquer d'ambition. On ne peut pas lui faire grief de rêver grand. On ne peut pas non plus (...)
lire la suite
Le vieux spectre des messages présidentiels
mercredi 4 décembre 2019

Pas besoin d'audimat pour affirmer qu'hier soir les Congolais avaient leurs yeux rivés sur la télévision nationale. Et pour cause. Ils attendaient (...)
lire la suite
Lobo : un cas d’école
mardi 3 décembre 2019

Que de leçons à tirer du cas "Lobo"! Dans ce pays en panne de vertu, l'arrestation d'un proche du Président pour usurpation de pouvoir sonne comme (...)
lire la suite
MONUSCO : quid du vox populi… ?
lundi 2 décembre 2019

Entre la "voix du peuple" et celle des Princes, Leila Zerrougui a tranché. Elle entend les premiers sans les écouter. Elle écoutera les seconds et (...)
lire la suite
Bientôt la pluie de vivres frais venus… d’ailleurs
vendredi 29 novembre 2019

Ça sent les fêtes. Du moins, pour ceux dont le nez est en capacité de les sentir. Et les yeux en situation de les voir venir. N'importe comment, (...)
lire la suite
Beni vaut bien une union sacrée
jeudi 28 novembre 2019

Une union sacrée ? Pourquoi pas ? Pas pour la conquête ou la conservation du pouvoir. Pas non plus pour des postures politiciennes. Mais, pour la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Après la pluie...

Une grosse pluie et nous voilà dans le réel. Une flotte sur Kinshasa suffit, en effet, pour voir émerger la face - mal- cachée de l'iceberg kinois. Cette ville de toutes les démesures où boom (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting