Dernière minute :

La société civile de l’Equateur dénonce les abus dans l’exploitation forestière
lundi 2 décembre 2019

Les forêts du bassin du Congo, on ne cessera de le dire, jouent un rôle primordial dans l'équilibre climatique mondial. Leur préservation est l'une des principales préoccupations de la société civile congolaise et de certaines ONG. A travers le Réseau national des observateurs indépendants des ressources naturelles (RENOI), la société civile de la province de l'Equateur a dénoncé, au cours d'un point de presse, tenu samedi 30 novembre dernier, les irrégularités constatées dans l'exploitation des bois d'œuvre dans le territoire d'Ingende et Bolomba.

Le président de la société civile de l'Equateur, Fabien Mungunza, a au cours de son intervention fustigé le non respect des plans de gestion par certaines de ces entreprises d'exploitation. "Les faits d'irrégularités constatés dans l'exploitation des bois d'œuvres par certaines entreprises ne peut laisser indifférents les personnes intéressées dans la cause de l'environnement " a souligné l'orateur.

Pas seulement. Cette violation des règles établies, poursuit-il, a des conséquences directes sur la vie des communautés riveraines qui en sont, d'ailleurs, les premières victimes. Car ces exploitants, coupent les arbres au delà des limites prescrites et ce sans protocole avec les communautés. Il y a risque qu'ils atteignent les zones marécageuses, semblable à des tourbières. Ce qui aura des répercussions non seulement au niveau national mais aussi au niveau mondial.

ACTIONS MENEES

Conformément à sa mission, la Société civile s'est engagé à lutter contre ces illégalités afin de pouvoir défendre les intérêts des populations locales et de la province. " Nos interventions se situent à trois niveaux. Premièrement au niveau local, nous organisons des dialogues avec les autorités locales et sensibilisons la communauté locale de manière à ce qu'elle soit suffisamment informée sur ses droits afin de pouvoir les revendiquer" a indiqué Fabien Mungunza.

A ce sujet, renseigne l'intervenant, dans le territoire de Bolomba, la population a eu à porter plainte contre une de ces sociétés au niveau du parquet près le Tribunal de Grande Instance de Mbandaka. Deuxièmement, les actions de la société civile sont aussi menées au niveau provincial à travers des dialogues avec les autorités tant exécutifs, législatives que judiciaires. En dehors de cela, ce groupe de pression s'active dans des déclarations fortement médiatisées et des mémos à faire parvenir au ministre de l'Environnement et développement durable.

"Dans notre lutte pour mettre fin à ces abus d'exploitation, nous organisons des marches pour nous faire entendre tant au niveaux national qu'international. Pour que notre combat porte des fruits, nous ne menons pas notre plaidoyer de façon solitaire, nous mobilisons des alliances pour renforcer l'efficacité de l'action. Afin d'amplifier notre plaidoyer et ainsi toucher le plus grand nombre de décideurs pour que justice soit rendue aux communautés locales" explique le représentant de la société civile.

L'ONGD, Groupe d'action pour sauver l'homme et son environnement (GASHE), par la voix de son chargé de programme, Joseph Bolongo, estime que la façon de faire de ces exploitants de bois d'œuvre met en péril la paix entre les différents villages car la coupe des arbres sans réglementation efface les frontières. Et le manque de protocole avec la population ne favorise pas le développement des communautés avec des infrastructures adéquates.

" Ces entreprises dépassent régulièrement le volume d'exploitation et recourent à un personnel non qualifié qui ne connaisse pas et ne respecte pas les règlements forestiers de la RDC. Sans parler des violations de territoire et de corruption" a conclu Joseph Bolongo. Fyfy Solange TANGAMU
Messages et gestes forts contre le Covid-19
vendredi 3 avril 2020

Chères mamans et sœurs, comme moi, restez à la maison, respectez les consignes d'hygiène recommandées, prenez soin des vôtres comme vous l'avez (...)
lire la suite
Les habitants de Séoul souhaitent renforcer les règlementations contre les rassemblements
vendredi 3 avril 2020

SEOUL, 02 avr. (Yonhap) -- Sur fond d'inquiétudes croissantes du public concernant le nouveau coronavirus qui a infecté près de 10.000 personnes en (...)
lire la suite
L’ex-colonel des FAZ Sébastien Nzapali, "Roi des bêtes ", est mort à Bruxelles
vendredi 3 avril 2020

Sébastien Nzapali, ancien officier des Forces Armées zaïroises(FAZ), est mort le mercredi 1er avril au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de (...)
lire la suite
COVID-19 : Le Rév. Flory Kabange appelle les fidèles de Pierre Angulaire à regarder vers Jésus-Christ
vendredi 3 avril 2020

En ce temps où le monde est à genou devant le Covid-19, un terrible virus qui attaque les sociétés en leur sein, faisant des morts et détruisant des (...)
lire la suite
L’UNICEF déplore le système de santé en RDC
vendredi 3 avril 2020

Le système de santé de la RDC reste dégradé, renseigne un rapport de l’UNICEF sur les différentes épidémies aux quelles le pays fait face. La source (...)
lire la suite
COVID-19 : Une union sacrée pour combattre la pandémie voit le jour
vendredi 3 avril 2020

Le ravage que fait COVID-19 exige une union action politique coordonnée, décisive, inclusive et innovante de la part des principales économies du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting