Dernière minute :
DOSSIER DU DEDOUBLEMENT DU REGROUPEMENT POLITIQUE AFDC-A
Les preuves du débauchage mises à nu
mercredi 4 décembre 2019

Les zones d'ombre dans le sulfureux dossier du dédoublement de la plateforme politique AFDC-A s'éclaircissent de plus en plus. Plus les jours passent, mieux pointe au grand jour la vérité de la supercherie utilisée par ceux qui ont juré par la chute, mieux la mort politique de Modeste Bahati Lukwebo. Des sources bien informées, on apprend que quelques bonzes du FCC ont contribué significativement et… financièrement dans le débauchage des élus de l'AFDC-A pour déstabiliser Bahati Lukwebo.

Selon des sources généralement bien informées, des preuves du débauchage par des moyens illégaux, en l'occurrence la corruption, pour déstabiliser Modeste Bahati Lukwebo, sont désormais mises à nu aujourd'hui. Parmi ces preuves, des réunions stratégiques de la coordination tenues par l'aile dissidente de l'AFDC-A des 12, 14 et 20 juillet 2019 dont les comptes rendus sont tombés dans des endroits indus ou des oreilles indiscrètes. Par mégarde, bien entendu ! .

FIDELISER ET PECHER DES ELUS NATIONAUX

De ces sources, on apprend que des documents ultra secrets se seraient retrouvés par mégarde dans des dossiers que la dissidence a distribués aux membres de la Commission PAJ. C'était déjà trop tard. Des documents montrant les stratégies mises en place pour fidéliser et pêcher des élus nationaux dans l'objectif primordial de déstabiliser Modeste Bahati Lukwebo..

Le compte rendu de la réunion stratégique de la coordination de l'AFDC-A du 12 juillet reste fort révélateur de la détermination des adversaires de Bahati à lui nuire à tout prix.

En effet, au cours de cette réunion, les participants ont, apprend-on, constaté entre autres qu'''à ce jour, le nombre des députés nationaux du regroupement AFDC-A qui sont au FCC est encore insuffisant et qu'il y a lieu d'envisager d'autres pêches'' ; ''que les moyens financiers pour faire face à cette problématique est (sic) insuffisant, et qu'il est impérieux d'en mobiliser d'autres.''

Face à ces constats, ils ont formulé comme résolutions ''maintenir les contacts avec les élus du regroupement, aussi bien pour fidéliser ceux déjà acquis que convertir ceux qui hésitent encore''. Un véritable travail de fourmi que celui entrepris par la dissidence aidée dans sa sale besogne par quelques bonzes du FCC.

Dans la réunion du 14 juillet, trois points étaient inscrits à l'ordre du jour, le plus important étant '' Définir des stratégies concrètes de la pêche des autres députés nationaux et sénateurs''. Il n'y a que les non avertis qui sont près de croire, avec naïveté, que la ''pêche'' dont il est question au cours de cette réunion est celle pratiquée par les pêcheurs. Par cette ''pêche'' il faut entendre ''débauchage'' !

PREUVES DE L'IMPLICATION DES BONZES DU FCC, FOI DES OBSERVATEURS

Au cours de cette réunion, les participants ont évalué le niveau de suivi des recommandations issues de la réunion du 12 juillet. Dans un des points, ils ont noté ''que l'honorable coordonnatrice a échangé avec la présidente de l'Assemblée nationale à l'issue duquel les deux personnalités ont convenu de recevoir officiellement les députés du regroupement AFDC-A en vue de faire part de la crise que traverse ce regroupement […]'' Voilà; d'après certains observateurs, une des preuves éloquentes qui montrent l'implication d'un des bonzes du FCC dans la déstabilisation de Bahati et son regroupement politique.

Il était également question de la restitution de la réunion du FCC ainsi que des échanges d'informations. Les participants ont été informés de certaines recommandations prises au cours de la réunion de la conférence des présidents des regroupements membres du FCC. Certaines résolutions ont été prises au cours de cette réunion, à savoir :

POURSUIVRE LA PECHE

- ''L'obligation de poursuivre la pêche des autres élus et l'objectif fixé est celui d'atteindre le nombre de 30 députés nationaux. Cette situation placera le regroupement dans une bonne position de pouvoir revendiquer les postes qui reviennent au regroupement;

- La nécessité de rappeler aux dirigeants du FCC, le risque que les signataires que les signataires courent en déstabilisant le sénateur Bahati, à cet effet, la rencontre avec lesdits dirigeants du FCC est à envisager ;

- Identifier les membres de l'AFDC-A, bénéficiaires des postes au nom du FCC, en vue de collecter les moyens financiers.''

Dans la présentation de la coordonnatrice de l'AFDC-A, ''le coordonnateur du FCC a recommandé que le questeur de l'Assemblée nationale soit ajouté au sein de la coordination du nouveau leadership du regroupement considérant la préséance des fonctions qu'elle assume.

FONDS ALLOUES A LA PECHE DES ELUS

''L'orateur a tenu à informer les participants de la mobilisation des fonds en communiquant le montant, et a insisté que ces fonds ont été alloués essentiellement pour de raison de la pêche des autres élus''.

''Par la même occasion,[ l'un des bonzes ] du FCC nous a signifié que le nombre des sénateurs de notre regroupement, qui se sont manifestés comme étant appartenir au FCC n'a pas favorisé l'obtention d'un poste au bureau du sénat, voilà pourquoi, nous n'avons pas pu obtenir poste, d'où l'impérieuse nécessité de pêcher un grand nombre des députés afin de conserver le groupe parlementaire ;''

Les participants, préoccupés par cette situation, se sont posé cette question : ''quelles sont les garanties que le FCC nous donne, afin de nous accorder les psotes qui nous reviennent à l'AFDC-A ?''

[…] S'agissant […] de la définition des stratégies concrètes de la pêche des autres députés nationaux et sénateurs, les participants ont convenu de multiplier les contacts, mais à privilégier le face-à-face''

[…] ils ont convenu également à orienter les fonds disponibles au travail de fidélisation et de la pêche des élus, c'est pourquoi, le partage de ces fonds s'en est suivi de manière objective et transparente''

Aux yeux de nombre d'observateurs, c'est autant de preuves qui dénotent la volonté et la détermination de certaines personnalités à nuire Modeste Bahati en le déstabilisant. Des voix s'élèvent pour inviter le chef de l'Etat, garant du fonctionnement régulier des institutions de se pencher sur ce cas de corruption. A la Justice de faire de même, concluent ces observateurs.. Kléber KUNGU
L’Université de Kinshasa : "colline du savoir, colline des transactions (suite et fin)
mercredi 15 janvier 2020

(Par le Pr Bernard Mumpasi Lututala) Au cours de ces élections, l'université vit des moments d'intenses tractations politiques semblables à ce qui (...)
lire la suite
Le ministre Kibassa Maliba discute de la construction du réseau national de fibre optique avec des experts égyptiens
mercredi 15 janvier 2020

En séjour au pays des Pharaons, le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa Maliba, a échangé hier mardi 14 janvier, avec le Chairman et CEO de la (...)
lire la suite
Les ambassadeurs de Chine, d’Iran et d’Algérie présentent leurs lettres de créances à Fatshi
mercredi 15 janvier 2020

La République populaire de Chine, la République islamique d'Iran et la République démocratique et populaire d'Algérie ont de nouveaux ambassadeurs (...)
lire la suite
Le plan de la balkanisation est déjà en marche
mercredi 15 janvier 2020

Depuis que les massacres des populations civiles de la région de Beni, dans le septentrion du Nord-Kivu se poursuivent par les islamistes (...)
lire la suite
Un atelier résidentiel sur les modalités de mise en application de l’IPR
mercredi 15 janvier 2020

Kinshasa, 14 Janvier 2020 (ACP).- Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba vient d'autoriser la ministre de la Fonction publique à réfléchir, (...)
lire la suite
Cadastre minier : l’assainissement s’impose
mercredi 15 janvier 2020

A l'heure de la mobilisation maximale des recettes pour renflouer les caisses de l'Etat, les membres permanents du Comité de conjoncture (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plus qu’un simple rituel, un devoir mémoriel

Les Congolais ont fini par connaître par cœur le déroulé des commémorations des 16 et 17 janvier. C'est juste pour des raisons protocolaires que… le protocole d'Etat continue à publier le programme de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting