Dernière minute :
INQUIETUDES SUR LE MARCHE DE CHANGE DU FC FACE AU DOLLAR
La BCC écarte le danger d’une dépréciation d’ici à la fin de l’année
mercredi 4 décembre 2019

* Selon Jean-Louis Kayembe, directeur général de la BCC en charge des opérations monétaires, l'Institution d'émission a encore le niveau de réserves confortables.

Il n'y aura pas de dépréciation du Franc congolais sur le marché de change local face au dollar américain, d'ici à la fin de l'année en cours. Selon le directeur général de la Banque centrale du Congo (BCC) qui a donné cette ferme assurance hier sur Top Congo FM, l'Institut d'émission a encore le niveau de réserves assez confortable.

Par ailleurs, Jean-Louis Kayembe précise qu'au niveau budgétaire, la situation est en train de rentrer dans l'ordre. " L'équilibre au niveau des Finances est en train d'être rétabli. Nous sommes en train de contrôler les injections d'utilité et pensons que dans les jours à venir, la monnaie nationale (franc congolais) devra encore se raffermir", dit-il.

S'agissant de la décote de la devise nationale observée sur le marché de change, au cours de la deuxième quinzaine du mois de novembre dernier, ce haut cadre de la BCC l'attribue à deux causes. La première raison est la demande accrue des opérateurs économiques en devises. La seconde est celle liée à un léger dépassement budgétaire en novembre 2018 et qui a été résorbé en fin d'année.

" C'est un mouvement pratiquement stupide qui s'observe à la fin de chaque année. Les opérateurs économiques, en prévision des fêtes de fin d'année, ont besoin de devises et sollicitent leurs banquiers pour qu'ils puissent passer des commandes à l'extérieur. Et, comme on le sait, les importations sont couvertes par des devises. Et la deuxième raison de cette situation est qu'il y a eu un léger dépassement budgétaire en novembre qui a été résorbé en fin d'année ", renchérit Jean-Louis Kayembe.

Parlant justement du dépassement budgétaire, le directeur général de la BCC en charge des opérations monétaires explique qu'il y a eu un décalage entre les dépenses et les recettes qui, au milieu du mois (novembre 2018), a laissé un déficit qui avait produit des effets négatifs. Mais, à l'heure actuelle, le Gouvernement via la Banque centrale du Congo, a pris des mesures nécessaires pour que les choses reviennent au niveau de l'équilibre.

" En tout cas, le taux s'est stabilisé ", constate ce même expert qui regarde avec optimisme, l'avenir du Franc congolais sur le marché de change. Du moins, pendant les prochaines semaines qui séparent des festivités de fin d'année. " D'ailleurs, on a commencé à observer un certain recul du taux. Il y avait 1710 voire 1720 Fc le dollar américain. Cependant, depuis quelques jours, on a vu des cambistes qui sont descendus en dessous de la barre de 1700fc le dollar. Y en a qui sont en 1690Fc. la situation est en train de rentrer dans l'ordre. L'équilibre au niveau des Finances est en train d'être rétabli. Nous sommes en train de contrôler les injections d'utilité et pensons que dans les jours à venir, la monnaie devra encore se raffermir", ajoute-t-il.

MALGRE LA DEDOLLARISATION DE L'ECONOMIE…

Il y a quelques semaines, la parité entre le Franc congolais et le dollar américain a atteint et même parfois franchi la barre de 1700Fc le dollar, au cours du mois de novembre dernier. A quelques semaines de la fin de l'année 2019, cette descente de la devise nationale congolaise, a inquiété plusieurs responsables de familles à Kinshasa. Y avait donc de quoi à redouter la surchauffe sur le marché de biens et de services, quand on sait que le dollar américain reste encore la monnaie de référence en RD Congo, même dans de petites transactions. Grevisse KABREL
Denise Nyakeru Tshisekedi à la rescousse de quelques maternités de la Tshangu
lundi 17 février 2020

La Première Dame de la République a effectué une descente le samedi 15 février, dans quelques maternités de la Tshangu. L’occasion a été propice pour (...)
lire la suite
La SCTP a réceptionné hier la locomotive 311, don du gouvernement japonais
vendredi 14 février 2020

La Société commerciale des Transports et des ports (SCTP S.A) a réceptionné, hier jeudi 13 février, au cours d'une cérémonie, organisée à la gare (...)
lire la suite
Révélations de l’ambassadeur de Tunisie : un vol régulier Tunis - Kinshasa en perspective
mercredi 12 février 2020

L'ambassade de Tunisie en RDC a procédé le mardi 11 février, au lancement officiel de la deuxième édition du Forum économique tuniso-congolais. Ce (...)
lire la suite
Les banques commerciales ont enregistré des performances en 2019, selon le gouverneur de la BCC
mardi 11 février 2020

Les Banques commerciales ont enregistré des performances en 2019. A la fin de la même année, le total bilantaire de ces banques s'est élevé à 8,5 (...)
lire la suite
Kinshasa accueille la 2ème édition du Forum économique congolo-tunisien
mardi 11 février 2020

Le deuxième Forum économique tuniso-congolais s'ouvre ce matin au Pullman hôtel Kinshasa. A cette occasion, 25 hommes d'affaires tunisiens sont en (...)
lire la suite
Le CPM alerte : la crise sanitaire liée au coronavirus menace l’économie congolaise
lundi 10 février 2020

* Pour le patron de la BCC, la Chine étant le premier partenaire de la Rdc, la persistance de cette épidémie risquerait de faire baisser les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting