Dernière minute :
RAMASSEE PAR UN ENFANT QUI L’A PRISE POUR UN JOUET
Une bombe tue sept personnes à Munoli dans le Nord-Kivu
lundi 30 décembre 2019

* Après la fuite des groupes armés, vivement les opérations de déminage

Selon la source, l'engin a été ramassé par un enfant qui se promLe culte divin a été perturbé hier dimanche 29 décembre à Munoli, à la suite de l'explosion d'une bombe qui a tué sept personnes dans cette localité du territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu. Le bilan encore provisoire du drame fait également état de plusieurs blessés, affirme sur Top Congo FM, Me Richard Nyembo Wa Nyembo, administrateur dudit territoire.

enait dans les herbes bordant leur maison et qui l'a considéré comme un jouet. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'un explosif, le ramasseur l'a amené à la résidence familiale. Et, c'est donc là que la bombe a explosé et causé la mort de sept personnes dans cette contrée située à moins de 10 Km du Sud-est de la ville de Butembo, dans le pays Nande.

Le correspondant de Top Congo FM à Butembo, Roger Muliatan, explique que cet engin à la base de plusieurs décès dans cette localité de la chefferie de Baswaha, aurait été abandonné dans la région, lors des opérations militaires menées contre les miliciens du groupe Maï-Maï opérant naguère dans ce coin. Moralité, Me Richard Nyembo Wa Nyembo lie la tragédie d'hier dimanche, à l'activisme des groupes armés très actifs dans cette zone du Sud-ouest de Butembo.

"La zone de Munoli est un centre de combats entre les troupes loyalistes des Forces armées de la RD Congo (FARDC) et les Maï-Maï. Mais pour l'instant, cette partie du territoire de Lubero est calme. Les Maï-Maï qui s'étaient installés à Munoli ont déjà quitté leurs positions", rassure l'administrateur du territoire de Lubero qui lance un vibrant appel à tous les jeunes de sa juridiction politico-administrative, de se désolidariser de groupes armés.

VIVEMENT DES OPERATIONS DE DEMINAGE

A la suite des propos de Me Richard Nyembo wa Nyembo qui affirme que Munoli est une zone de combats entre l'armée congolaise et des forces négatives, des analystes estiment qu'on devrait envisager des opérations de déminage, après le départ forcé des Maï-Maï, anciens "maîtres" du site. Que des personnes soient tuées par une bombe ramassée en toute innocence par un enfant, on peut donc déduire que d'autres engins de la mort existent dans cette zone et peuvent toujours exploser à tout moment.

Tout en saluant la bravoure des Fardc qui ont réussi à affaiblir les groupes armés qui opéraient dans ce coin de Lubero, en tout cas rien n'indique que la bombe qui a explosé dans la matinée d'hier, a été la seule abandonnée dans ce site. La prévention étant la meilleure façon de protéger les populations civiles sans aucun moyen de défense ni de détection des bombes, d'aucuns pensent qu'on devrait alors, au niveau des instances des opérations militaires des FARDC sur le terrain, envisager le nettoyage des sites autrefois occupés par des forces centrifuges. Grevisse KABREL
Les médecins de Kinshasa décrètent une grève avec service minimum
mardi 14 janvier 2020

Les médecins de la ville province de Kinshasa déclenchent ce mardi 14 janvier un mouvement de grève avec service minimum. La décision a été prise au (...)
lire la suite
Sera chassé du camp tout militaire dont la famille participera aux activités illégales du 14 janvier
mardi 14 janvier 2020

L'état-major général des FARDC menace de chasser ''du camp militaire'' et de traduire ''devant les services compétents'' tout militaire dont la (...)
lire la suite
Le Centre hospitalier ‘‘La pluie arrose l’humanité’’ organise sa première matinée scientifique
jeudi 2 janvier 2020

Juché sur la cime de la route de 80 jours, au n°61 de l’avenue Benseke, dans la commune de Ngaliema, le Centre hospitalier ‘‘La pluie arrose (...)
lire la suite
Des inciviques usent d’un faux compte Twitter pour discréditer le ministre des PTNTIC Augustin Kibassa
mardi 31 décembre 2019

Le Directeur de Cabinet du ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication (PTNTIC), (...)
lire la suite
Une bombe tue sept personnes à Munoli dans le Nord-Kivu
lundi 30 décembre 2019

* Après la fuite des groupes armés, vivement les opérations de déminage Selon la source, l'engin a été ramassé par un enfant qui se promLe culte divin (...)
lire la suite
Sept ans requis pour un officier des FARDC pour crime contre l’humanité
vendredi 27 décembre 2019

Après une longue attente, le colonel Amos Safari Kateatea est condamné à sept ans de prison pour crime contre l'humanité commis dans les villages (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Plus qu’un simple rituel, un devoir mémoriel

Les Congolais ont fini par connaître par cœur le déroulé des commémorations des 16 et 17 janvier. C'est juste pour des raisons protocolaires que… le protocole d'Etat continue à publier le programme de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting