Dernière minute :

La salubrité, une affaire de tous, par tous et pour tous
lundi 13 janvier 2020

Au seuil de cette décennie, une bonne résolution que les Kinois peuvent légitimement prendre en chœur et faire chorus pour la concrétiser. Il s'agit d'œuvrer pour la salubrité de la ville-capitale. Il y a urgence. Car, d'un problème routinier de voirie urbaine, l'insalubrité à Kinshasa devient un impératif de santé publique. Il y va de la vie de plus de dix millions d'âmes.

Les Kinois, toutes classes sociales confondues, se voyant dans l'obligation d'aspirer à longueur de journée des odeurs nauséabondes. N'étant pas logés à la même enseigne, pour paraphraser le fabuliste Jean de La Fontaine, tous n'en mourront pas, mais tous seront frappés.

Le Gouvernement central aurait-il enfin pris l'exacte mesure de la dangerosité de ces immondices qui bordent les principales artères de la capitale ? Tout porte à croire que oui. La question a été abordée en Conseil des ministres présidé par le chef de l'Etat en personne. Sur papier, des mesures ont été prises. Vivement des actes durant cette année de l'action.

Au niveau provincial, le Gouverneur a dû remonter les bretelles des bourgmestres. Il leur a rappelé que l'opération Kinshasa- Bopeto- n'est pas morte.

Bien évidemment, tous les regards accusateurs se tournent vers le numéro 1 de la ville-province. La victoire ayant cent pères et la défaite étant orpheline.

Certes, comme chef de l'Exécutif provincial et parent de l'initiative "Kin-Bopeto", le Gouverneur Ngobila a sa part de responsabilité dans ces difficultés à l'allumage. Mais, il serait réducteur de faire porter le chapeau au seul maire de Kinshasa. Tant il est archi-connu que l'assainissement d'une ville tentaculaire comme Kinshasa ne saurait reposer sur le seul pouvoir provincial. Du moins dans l'état actuel de la trésorerie de la Ville.

En plus, la croisade contre l'insalubrité dans la capitale ne saurait être le fait d'une opération mensuelle avec force caméras. Assainir Kinshasa devrait rentrer dans les mœurs. Ce n'est pas d'une énième opération que la mégapole congolaise a besoin. Mais, c'est d'une cure quotidienne de salubrité. Comme cela se fait dans toutes les grandes villes à travers le monde.

La lutte contre l'insalubrité n'est donc pas que l'affaire de l'Hôtel de ville. A ce propos, une citation devenue célèbre de John Fitzgerald Kennedy peut inspirer tous les Kinois, du premier au dernier : " Ne vous demandez pas ce que votre pays fait pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ". José NAWEJ
Esprit de " violation "…
vendredi 11 septembre 2020

Requête du week-end aux pasteurs, bergers, prophètes, évangélistes et autres bishops : priez pour chasser "l'esprit de violation" qui hante la RDC. (...)
lire la suite
Et si un opposant à FATSHI nous était enfin né ?
jeudi 10 septembre 2020

Lire la configuration politique post-élections 2018 n'est pas chose aisée. En cause, quantité de " liaisons dangereuses " et de " relations (...)
lire la suite
Ces profs qui débattent masqués
mercredi 9 septembre 2020

Personne ne saurait reprocher à nos chers professeurs debaters de ne pas observer le port de masque. Ils débattent tous masqués. Ce sont des (...)
lire la suite
L’UA salue les efforts du Maroc en réunissant les parties libyennes pour relancer le processus d’une solution politique à la crise libyenne
mercredi 9 septembre 2020

Addis-Abeba - L'Union africaine a salué les efforts du Maroc en réunissant les représentants du Parlement et du Haut Conseil d'Etat libyens en vue (...)
lire la suite
Savoir gérer les effets secondaires du " Printemps judiciaire "
mardi 8 septembre 2020

On ne le clamera jamais assez. Et ce, dans toutes les langues. Et même dans tous les dialectes et patois de l'immense RDC. Bravo pour le (...)
lire la suite
Rebelote pour l’ambassadeur du Rwanda !
lundi 7 septembre 2020

Monsieur "coup pour coup" ? Diplomate polémiste ? Le porte-parole des révisionnistes sur les crimes dans l'Est de la RDC ? Autant de costumes que (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting