Dernière minute :

Couverture sanitaire universitaire : l’OMS invite Etats parties à mettre le cap sur 2030
mardi 21 janvier 2020

En 2030, tous les Etats membres de l'Organisation des Nations Unies devraient, en principe, atteindre la Couverture sanitaire universelle(CSU). A dix ans seulement de cette année butoir, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle tous les pays à accélérer leurs efforts afin de tenir leurs engagements pour parvenir à la CSU d'une part, et d'autre part, d'atteindre les autres cibles liées à la santé des Objectifs de développement durable (ODDD).

Si " l'année 2019 a été une année charnière pour la Couverture Sanitaire Universelle", le message de l'OMS vaut une alerte pour les leaders mondiaux. Ces derniers avaient adopté la déclaration politique sur la CSU lors de l'Assemblée générale des Nations Unies tenue en septembre. Pour la première fois, l'ensemble des 193 États membres de l'Organisation des Nations Unies se sont rassemblés autour d'un ensemble d'engagements communs et complets pour atteindre cet objectif. En octobre, cet engagement a été renouvelé lors de l'Assemblée de l'Union interparlementaire qui avait été organisée à Belgrade, en Serbie. A cette occasion les législateurs de 140 pays avaient adopté une résolution d'envergure sur la CSU. Les membres avaient promis " de tirer parti du pouvoir des parlements pour que l'engagement politique soit traduit en lois, politiques, programmes et résultats ".

C'est dans ce cadre que le communiqué fait allusion à une réflexion du Premier ministre japonais, M. Shinzo Abe, et du Directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus sur ces réalisations. Dans un article d'opinion co-écrit et publié dans le Washington Post en décembre, partant de l'expérience du Japon, les deux personnalités démontrent que la CSU est l'une des pierres angulaires du développement, est mise en exergue.

Ils ont écrit, noir sur blanc que " le pays comme le Japon a démontré que la couverture universelle est non seulement possible mais qu'elle porte ses fruits à long terme pour la prospérité et la stabilité des nations. Investir dans la santé à un stade précoce du développement économique d'un pays peut permettre de créer une infrastructure fondamentale pour une croissance économique et un développement social durables et complets ".

Par ailleurs, pour l'OMS, "l'année 2020 offrira plusieurs nouvelles occasions pour les pays de progresser sur la voie de la CSU ". Un Forum sur la CSU se tiendra parallèlement à la Conférence du prix Prince Mahidol à Bangkok du 28 janvier au 2 février.

Des experts de la santé publique et des responsables politiques du monde entier seront réunis afin de recenser les défis à relever et les solutions à envisager pour renforcer les systèmes de santé, notamment pour assurer un financement durable. Un autre rendez-vous est prévu en décembre. Il s'agit du sommet de Tokyo sur la nutrition pour la croissance. Cet événement permettra aux pays de tracer la voie à suivre pour atteindre les cibles des ODD visant à mettre fin à la malnutrition sous toutes ses formes.

2020 : DES SAGES-FEMMES ET DES INFIRMIERS A L'HONNEUR

Tout au long de l'année 2020, l'OMS va commémorer l'année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier. L'objectif est de mettre en lumière le rôle essentiel que jouent le personnel infirmier et les sages-femmes dans la réalisation et le maintien de la CSU.

L'OMS prévoit est également de publier un nouveau rapport sur la situation du personnel infirmier dans le monde à l'occasion de la journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril. A ce sujet, des discussions approfondies sont attendues lors de l'Assemblée mondiale de la Santé en mai. " L'OMS s'efforcera aussi de mettre à profit le sommet du G20 en Arabie saoudite et le sommet du G7 aux États-Unis d'Amérique pour s'assurer que la santé reste une priorité pour les leaders des nations les plus riches ", note le communiqué.

Le credo pou l'OMS est "de continuer à travailler avec et dans les pays pour que la vision de la santé pour tous devienne partout une réalité". Dina BUHAKE
Mohindo Nzangi : " Le budget prévisionnel du Congrès par an est de 2,5 millions de USD"
jeudi 4 juin 2020

Le budget prévisionnel du Congrès par an est de 2,5 millions de dollars américains. Cette somme ne peut pas être dépassée. C'est ce qu'a révélé le (...)
lire la suite
Carnet rose
mardi 2 juin 2020

La Rédaction de "FORUM DES AS" a le plaisir de vous annoncer la naissance, le mardi 26 mai, d'une fille au sein du couple d'Aimé Nsimba Tuti, (...)
lire la suite
François Atufuka Mbunze a tiré sa révérence
mercredi 27 mai 2020

Le Comité directeur de l'Amicale des anciens étudiants de l'ISTI-IFASIC a la profonde douleur d'annoncer la mort de notre cher aîné *François (...)
lire la suite
Programme des obsèques de Charles Pierrot Kilosho
mardi 26 mai 2020

Mardi 26/05/2020 à 12h00 : Levée du corps de la morgue de l'hôpital du cinquantenaire, pour le cimetière Benseke nouvelle cité Après l'enterrement, (...)
lire la suite
A Kasangulu, la population rejette les mesures contre la propagation du coronavirus
mercredi 20 mai 2020

La tension a été vive ce mardi 19 mai à Kasangulu, dans la province du Kongo Central. Des citadins révoltés, ont décidé de fouler aux pieds les mesures (...)
lire la suite
Pascal Mukuna convoqué ce mercredi au Parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe
mercredi 13 mai 2020

L'Évêque Pascal Mukuna, Président de l'éveil patriotique et Représentant de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa, (ACK) est convoqué ce mercredi 13 mai au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting