Dernière minute :

SOCODA : Verckys Kiamuangana accusé de malversation financière
vendredi 7 février 2020

*Avec à sa tête Nyoka Longo, PCA ai, le conseil d'administration de la Société congolaise des droits d'auteur et droits voisins, saisit la justice pour obtenir un audit de la gestion jugée «calamiteuse» de l'ancien PCA.

Gabegie financière, non-paiement du personnel pendant huit mois, non-répartition des droits des sociétaires pendant une année, dédoublement et falsification des statuts, non-paiement du loyer du bâtiment abritant le siège national de la Société congolaise des droits auteurs et des droits voisins (SOCODA)…Un tableau sombre de la gestion du très controversé Verckys Kiamuangana, Président du Coinseil d’administration (PCA) de cette société coopérative constituée de tous les créateurs des œuvres de l'esprit protégée par la loi.

Hier jeudi 6 février, les membres du Conseil d'Administration associés à ceux du Conseil de surveillance n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour fixer l'opinion sur la situation qui prévaut actuellement au sein de cette structure, seule chargée de la perception et de répartition des droits d'auteurs en RDC. Devant la presse, le PCA a.i de la SOCODA, Joseph Roger Mvula surnommé Nyoka Longo, Mbaki Mazakala, Ndungi Mambimbi, Faustin Sukari (Elombe), Paul Balenza…pointent d'un doigt accusateur l'ancien PCA Verckys Kiamuangana Mateta reproché d'être à la base de toute malversation financière.

"VERCKYS N'ENGAGE PLUS LA SOCODA "

Présentant la situation actuelle de la SOCODA, Nyoka Longo estime que la société qu'il dirige après la mise à l'écart de Verckys Kiamuangana a connu beaucoup de difficultés au fait de la mauvaise gestion de son ex-PCA. A l'heure actuelle, il refuse que l'on considère la crise qui secoue la SOCODA comme étant un conflit entre lui et Kiamuangana. "Il n'y a jamais eu de conflit entre Verckys et moi, excepté celui qui nous a opposé dans le cadre de Zaïko Langa Langa", fait-il savoir. "Aujourd'hui, il s'agit d'un conflit opposant Verckys Kiamuangana ancien PCA de la SOCODA à l'ensemble de membres du Conseil d'Administration", ajoute Nyoka Longo expliquant que cette affaire n'est pas pendante comme le prétend Verckys. "La justice a déjà rendu son verdict sur cette affaire. Verckys n'engage plus la SOCODA et moi je ne suis pas là par sa volonté, mais parce que les statuts m'en donnent la permission, je suis 1er vice-président".

Le vrai problème, poursuit Nyoka Longo, "c'est que le rapport 2018 fait état d'une perception de 300 mille dollars américains pendant sa gestion alors qu'un audit interne diligenté fait mention de plus de 800 mille dollars. Nous avons recouru à une structure externe pour auditer, mais cela traîne. Voilà pourquoi nous avons préféré porter l'affaire à la justice pour faux et usage de faux ". " Il y a eu aussi falsification des statuts qui devraient être publiés dans le Journal officiel. On attend avoir le numéro RMP pour que l'audit soit fait", annonce le PCA ad intérim de la SOCODA.

QUID DE 810 MILLE DOLLARS ?

A la SOCODA, tous balayent d'un revers de la main "les accusations non fondées" faisant état d'une somme estimée à 810 mille dollars américains, versée par une société de télécommunication de la place qui serait à la base du conflit. "Airtel nous a payé cette somme il y a seulement une semaine et la somme versée n'est pas détournée", justifie Nyoka Longo.

Le PCA ai de la SOCODA avoue avoir emprunté 10 mille dollars, mais admet l'avoir fait avec le quitus du Directeur général Michel Agu et du DAF. "J'ai parlé de cette affaire à la Présidence et à la Primature. Il est vrai que j'ai emprunté les 10 mille dollars, mais ce fait d'une manière régulière parce que l'ancien PCA, le DG et le DAF ont été tous informés", explique Nyoka Longo. «D'ailleurs, moi je ne sais pas faire des démarches dans une banque pour avoir l'argent. Ce sont eux qui m'ont aidé. Il a fallu que je mette mon certificat d'enregistrement parcellaire comme gage pour que la banque puisse nous servir. C'est grâce à mon gage que la SOCODA a profité pour avoir un crédit de 30.000 dollars américains. C'est grâce à cette somme que nous avons fait la répartition pour le mois de décembre 2019", reconnait-il.

PAUL BALENZA CRUCIFIE KIAMUANGANA

Nyoka Longo estime qu'il n'y a aucune traçabilité quand à la gestion financière de Verckys Kiamuangana. "En 2017, nous avons réalisé 300 mille dollars, contre trois cent quatre-vingt sept en 2018 et trois cent dix-sept mille Usd en 2019. Malgré cela, le personnel a accusé des arriérés de huit mois alors que l'enveloppe salariale est évaluée à 15 mille dollars américains", se plaint le PCA ai de la SOCODA. " J'ai fais huit mois aux Etats-Unis et Verckys a bénéficié d'un total de 24.000 dollars en raison de 3.000 le mois alors que les autres membres du Conseil d'Administration peinaient à bénéficier de leur droit de participation aux réunions", précise Nyoka Longo. Pour sa part, Paul Balenza, l’un des administrateurs ajoute : "nous pouvons parler de 4.200 dollars le mois si nous comptons ses frais de transport".

Pour ce chantre du gospel, qui reconnait être le premier à hausser le ton contre l'ancien PCA, Verckys Kiamuangana a géré la SOCODA au rythme des créances. A chaque fois, sentant un prochain versement, il se précipitait pour faire emprunter la société de son argent de poche et le récupérer par après avec 20% d'intérêt du montant. Tel est le cas avec les 30 mille dollars versés par la brasserie Brassimba de Lubumbashi", explique Paul Balenza.

Pour la petite histoire, la SOCODA fut créée au terme de l'Ordonnance n°11/022 du 18 mars 2011 portant autorisation d'une Société coopérative dénommée Société Congolaise des Droits d'Auteurs et des Droits Voisins, (SOCODA). La société a pour objet la défense, l'exploitation, l'administration et la gestion de tous droits d'auteurs dans le sens le plus large du mot et de tous droits connexes, en RDC et à l'étranger, pour elle-même ; ses mandants et pour des sociétés correspondantes. Rachidi MABANDU
L’artiste Brown David encourage l’usage des gestes barrières
mercredi 17 juin 2020

L’artiste musicien Brown David vient de lancer son single «I say no» (Je dis non, Ndlr). Cette oauevre musicale est dstinée à barrer la route à la (...)
lire la suite
La Compagnie Théâtre des Intrigants propose ses plus beaux spectacles en ligne
mercredi 17 juin 2020

En cette période d’épidémie de Covid19, les activités culturelles se tournent vers le numérique pour éviter l’immobilisme. Aussi, la Compagnie Théâtre (...)
lire la suite
La présélection du concours ’’Jeunes talents francophones’’ a commencé
mercredi 17 juin 2020

Lancé le 11 mai dernier, le concours Clip musical Jeunes talents francophones contre la covid-19 en RDC a atteint sa vitesse de croisière. L'heure (...)
lire la suite
" L’économie de la guerre essoufflée " dans les rayons des librairies
lundi 15 juin 2020

L'économie de la guerre essoufflée met en exergue les avancées réalisées dans la lutte contre l'insécurité dans la région des Grands Lacs africains, (...)
lire la suite
L’UE offre bientôt un ordinateur au lauréat d’un concours sur "les héroïnes" congolaises du quotidien
jeudi 11 juin 2020

La délégation de l'Union européenne s'attend à offrir un ordinateur portable aux lauréats du "Prix littéraire des héroïnes congolaises du quotidien", (...)
lire la suite
Ferré Gola, Youssou N’Dour... à l’affiche du festival "AfricaTogether"
mardi 2 juin 2020

Ferre Gola, Youssou N'Dour, Serge Beynaud, Salatiel, Patoranking, 'Ayo, Femi Kuti… seront au cœur de la campagne "AfricaTogether". Initiée par (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting