Dernière minute :
EXECUTION DU PROGRAMME DES 100 JOURS DE FATSHI
Des réquisitions à experts à l’intention des ministres Mayo, Ngoopos, Sele...
mardi 11 février 2020

L'heure de vérité aurait-elle sonné sur l'exécution des travaux du programme des 100 jours du président de la République ? Poser la question, c’est y répondre. Ou presque.

Sur instruction du vice-Premier ministre en charge de la Justice et Garde des sceaux, Célestin Tunda ya Kasende, le Parquet général près la Cour d'appel de Matete a ouvert depuis le samedi 8 février, une action judicaire afin d’éclairer la lenterne de l’opinion sur cette affaire qui fait couler beaucoup d'encres et de salives aussi bien dans le camp de la plateforme prtésidentielle Cap pour le Changement (CACH), que dans les rues de Kinshasa.

Sans attendre les conclusions de l'audit annoncé par le magistrat suprême lors de la réunion du Conseil des ministres du vendredi 7 févvrier, le Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa /Matete appelle le vice-Premier ministre en charge du Budget , Baudouin Mayo , son collègue des infrastructures et Travaux publics, Willy Ngoopos , le ministre des Finances , José Yalaghuli ainsi que le gouverneur de la Banque Centrale, Deogratias Mutombo à fournir à la justice des explications sur l'exécution des travaux du programme d’urgence des 100 jours.

Tous ces membres du Gouvernement sont visés en procédure d'urgence par des réquisitions à experts.

En ce qui le concerne particulièrement, le vice-Premier ministre en charge du Budget, devait fournir les copies de tous les bons d'engagement établis en faveur des sociétés exécutant ledit programme ainsi que les numéros du dossier y relatif. Le patron de l'ITPR est, quant à lui , appelé à transmettre à la Cour d'appel la liste de toutes les entreprises retenues dans le cadre de l'exécution du programme des 100 jours, les documents de passation des marchés publics en rapport avec ces travaux, les statuts des sociétés ou entreprises soumissionnaires et contractuelles, les contrats ou Protocole d'accord d'exécution des travaux et l'avis du bureau technique de controle (BTC).

Pour sa part, le ministre des Finances sera auditionné par le Ministère public de la Cour d'appel de Kinshasa/Matete sur les copies des ordres de paiement informatisés ou toutes les lettres de paiement d'urgence établies en faveur de toutes les entreprises sélectionnées dans le cadre des travaux des 100 jours , l'exécution du plan de trésorerie et de décaissement au profit des entreprises exécutantes.

En ce qui concerne le gouverneur de la Banque Centrale du Congo, il lui est demandé de transmettre à la Cour, un relevé complet de paiements effectués y compris le bordereau et les avis crédits y afférents.

Maintenant que la justice vient de se saisir du dossier, d’aucuns pensent que les politiques devaient calmer leurs ardeurs pour le triomphe de la verité judicaire. ERIC WEMBA
Me José Kadima installe la ligue nationale des femmes de « Section Bleue »
mardi 17 mars 2020

*Un cercle de lumière accompagnant les idées et actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Le coordonnateur national de la «Section Bleue», Me (...)
lire la suite
J. Mabunda annonce une "lutte implacable contre la corruption"
mardi 17 mars 2020

*La présidente de l'Assemblée nationale affirme qu'à la suite du Chef de l'Etat, son institution fera de cette lutte, "son agir politique en vue (...)
lire la suite
Thomas Luhaka convoque une réunion aujourd’hui avec les chefs d’établissements de l’ESU
mardi 17 mars 2020

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Thomas Luhaka envisage déjà de prendre des mesures tendant à renforcer la prévention (...)
lire la suite
Coronavirus : une communication importante du Gouvernement attendue ce mardi
mardi 17 mars 2020

Actualité brûlante de l'heure oblige, une communication importante du Gouvernement au sujet de la pandémie de coronavirus est attendue aujourd'hui (...)
lire la suite
Cas Safricas : Et si le retard dans l’exécution des travaux était dû au déficit de décaissement ?
lundi 16 mars 2020

* D'ores et déjà, des analystes indépendants estiment que la place David Blattner ne doit pas être à l'ex-prison de Makala. Plutôt, les chantiers pour (...)
lire la suite
Udps : la rançon des décennies d’une critique systématique
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne va au sein de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 mars, une "tempête de sable" a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting