Dernière minute :

Oscars 2020 : "Parasite" triomphe en décrochant 4 prix dont celui du meilleur film
mardi 11 février 2020

SEOUL, 10 fév. (Yonhap) -- La comédie noire internationalement saluée par la critique "Parasite" de Bong Joon-ho a raflé quatre Oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur, devenant ainsi le premier film non anglophone à réaliser un tel exploit.

Lors de la 92ème cérémonie des Oscars organisée au théâtre Dolby de Los Angeles dimanche (heure locale des Etats-Unis), le septième long métrage de Bong, un récit sur la division des classes, a remporté l'Oscar du meilleur film, soit le prix le plus prestigieux de la cérémonie.

Il a surclassé "The Irishman", "Jojo Rabbit", "Ford v Ferrari", "Little Women", "Joker", "Marriage Story", "Once Upon a Time in Hollywood" et "1917".

"Parasite" a également remporté les prix du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original et du meilleur film étranger.

C'est la première fois qu'un film non anglophone reçoit la plus haute distinction de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS) en plus de 90 ans d'histoire.

C'est également la première fois que le vainqueur de la Palme d'or du Festival de Cannes décroche ensuite l'Oscar du meilleur film depuis 1955, lorsque la comédie romantique américaine "Marty" a cumulé les deux prix.

Le lauréat de la Palme d'or de l'année dernière est une satire familiale qui dépeint le système de classes sociales profondément enraciné à travers la vie de deux familles, une riche et une pauvre. On y retrouve l'humour et le sens du suspense caractéristiques de Bong.

"J'ai l'impression qu'un moment très providentiel de l'histoire se produit maintenant", a déclaré Kwak Sin-ae, le producteur de "Parasite". "Je voudrais exprimer ma profonde gratitude à tous les membres de l'Académie pour leur décision. Merci."

Bong a accepté le prix aux côtés de Kwak, mais il n'a pas prononcé de discours cette fois-ci puisqu'il était déjà monté sur scène à trois reprises pour recevoir les trophées du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur film étranger.

Grâce à cette distinction, il devient la deuxième personnalité asiatique à remporter le prix du meilleur réalisateur de l'AMPAS, après Ang Lee de Taiwan pour "L'Odyssée de Pi". Il est en revanche le premier scénariste asiatique, avec le coscénariste Han Jin-won, à être récompensé aux Oscars.

"Parasite" est le deuxième film sous-titré à se voir attribuer à la fois les prix du meilleur réalisateur et du meilleur film étranger, après "Roma" d'Alfonso Cuaron l'année dernière.

Lors du discours d'acceptation de l'Oscar du meilleur film étranger, précédemment connu comme le meilleur film en langue étrangère, Bong a déclaré qu'il pouvait sentir un changement à l'Académie.

"Je suis tellement heureux d'être son premier récipiendaire sous le nouveau nom", a souligné le réalisateur par le biais de son interprète. "J'applaudis et je soutiens la nouvelle direction que ce changement symbolise."

En acceptant le trophée du meilleur réalisateur, il a dit avoir été influencé par des maîtres d'Hollywood comme Martin Scorsese et Quentin Tarantino.

"Quand j'étais à l'école, j'ai étudié les films de Martin Scorsese", a-t-il noté. "Juste être nommé avec lui est un immense honneur, et je n'avais jamais pensé que je gagnerais."

"Parasite" avait également été nommé pour les prix du meilleur montage et des meilleurs décors, mais a perdu respectivement devant "Ford contre Ferrari" et "Once Upon a Time in Hollywood".
L’Afrique pleure deux de ses célébrités : Manu Dibango et Aurlus Mabele
mercredi 25 mars 2020

Le célèbre saxophoniste africain d'origine camerounaise, Manu Dibango est décédé, hier mardi 24 mars en région parisienne, à l'âge de 86 ans des (...)
lire la suite
Manu Dibango est né à Douala de parents...
mercredi 25 mars 2020

Manu Dibango est né à Douala de parents protestants, Michel Manfred N'Djoké Dibango, père fonctionnaire issu de l'ethnie Yabassi et d'une mère (...)
lire la suite
Aurlus Mabele tire sa révérence à 67 ans, des suites de Covid-19
mercredi 25 mars 2020

Le très célébrissime chanteur du Congo-Brazzaville, connu sur scène sous le sobriquet d'Aurlus Mabélé a succombé à Paris, à l'âge de 67 ans, des suites (...)
lire la suite
Concert de Fally : les combattants se sont trompés de cible
mercredi 4 mars 2020

Ce qui s'est passé le vendredi 28 février à Paris, en France, ne cesse d'alimenter les débats. Aussi bien dans la sphère musicale qu'en dehors de ce (...)
lire la suite
L’ABA rend de vibrants hommages au sculpteur André Lufwa
lundi 2 mars 2020

L'Académie des beaux arts (ABA) a reçu la dépouille mortelle d'un de ses pionniers avec les honneurs dus à son rang. À l'occasion, le Directeur (...)
lire la suite
Fally a réussi son pari à Paris, malgré les menaces des combattants
lundi 2 mars 2020

La star congolaise a pu se produire vendredi soir devant des milliers de spectateurs. Des groupes d'opposants congolais radicaux ont pourtant (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting