Dernière minute :
POUR DESAMORCER LA GREVE DECLENCHEE LE LUNDI DERNIER
Le Gouvernement se penche sur les révendications des magistrats
mercredi 12 février 2020

* Des grévistes interrogés à l’issue de la réunion d’hier, se disent satisfaits de l’évolution des discussions avec le VPM Tunda. Les discussions entre les syndicats des magistrats et le Vice-premier ministre, ministre de la Justice et garde des sceaux, Me Célestin Tunda Ya Kasende, dans le cadre de la levée de la grève des magistrats déclenchée le lundi 10 février dernier, se poursuivent. Élargie aux délégués des ministères des Finances et du Budget, la rencontre d'hier mardi 11 février a consacré le début de travaux d'analyse des désidératas des magistrats.

La réunion d’hier à la vice-primature à la Justice a été purement technique. Le VPM Tunda Ya Kasende, en compagnie des délégués des ministères sectoriels, ont commencé par écouter les revendications des magistrats. Ce, avant de confronter ces revendications aux moyens réels dont dispose actuellement le trésor public.

Les magistrats interrogés au sortir de cette réunion se sont dits satisfaits de l'évolution des négociations avec la partie gouvernementale. Ils ont émis le vœu de voir ces discussions aboutir le plus rapidement possible, afin de permettre aux parquets et juridictions du pays de continuer à fonctionner normalement.

VIVEMENT UNE SOLUTION RAPIDE

" On a commencé les travaux tels qu’annoncés. Nous espérons qu'une solution pourra être trouvée le plus rapidement possible. C'est tout ce à quoi nous nous attendons dans le cadre de ce processus de négociation, entamé avec le Vice- premier ministre ministre de la Justice et garde des sceaux", a déclaré Edmond Isofa, président du Syndicat autonome des magistrats.

Il indique que les travaux qui viennent de commencer entre le Gouvernement et les syndicats des magistrats portent essentiellement sur deux points. Il s'agit, avant tout, de l'examen de l'application du tableau baremique des magistrats tel que déposé au Gouvernement.

Les magistrats estiment que ce tableau, qui reprend leur budget annuel, a été considérablement revu à la baisse dans la loi des finances 2020. Ce qui, pensent-ils, ne favorise pas l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail telles qu'annoncées par le chef de l'Etat honoraire Joseph Kabila. POURSUITE DES DISCUSSIONS CE MERCREDI

Le deuxième point qui a fait l'objet des discussions hier entre les syndicats des magistrats et le Gouvernement, sous la direction du VPM Célestin Tunda Ya Kasende, est celui relatif à l'examen des bases légales du calcul de l'impôt sur le revenu professionnel (IPR).

A en croire les magistrats, les discussions vont donc se poursuivre ce mercredi 12 février. Ils promettent, cependant, de continuer leur mouvement de grève jusqu'à obtenir gain de cause.

Au cours d'une interview accordée à la presse le lundi 10 février, le VPM Tunda Ya Kasende a réaffirmé sa détermination à améliorer leurs conditions de vie et de travail des magistrats et de l’ensemble du personnel de son ministère.

Dans leurs revendications, les magistrats congolais dénoncent la révision à la baisse de leur budget contenu dans la loi de finances 2020. Ils fustigent aussi ce qu'ils qualifient de prélèvement abusif de l'Impôt sur le revenu professionnel (IPR) dans leur rémunération. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Matata Ponyo balise la voie à l’émergence de la RDC
vendredi 7 août 2020

* Pour l'ancien Premier ministre, ce Bulletin économique est une " boîte à idées " tournée vers le progrès. L'ancien Premier ministre, Augustin Matata (...)
lire la suite
L’absence de Mabunda, Thambwe et Ilunga suscite des questions
jeudi 6 août 2020

* D'ores et déjà, des observateurs jugent que ces Hauts juges entament leur mandat sur fond de tension entre les deux pôles de l'Exécutif, à savoir (...)
lire la suite
Deux juges refusent leur nomination à la Cour de Cassation
mercredi 5 août 2020

* Par ailleurs, 64 Hauts magistrats ont prêté serment hier devant le Président de la république au Palais de la Nation. Sur les soixante-six hauts (...)
lire la suite
BCC : les raisons de l’appréciation du franc congolais
lundi 3 août 2020

* Dans un entretien exclusif hier à "Forum des As", Jean-Louis Kayembe, Directeur général en charge de la politique monétaire et des opérations (...)
lire la suite
Mesures barrières d’abord !
lundi 3 août 2020

Lors du Conseil des ministres du 31 juillet, le Gouvernement a repoussé d'une semaine la reprise des cours prévue initialement pour ce lundi 03 (...)
lire la suite
Sesanga, Lokondo, Muyaya, Ndjoli… ratissent large
vendredi 31 juillet 2020

*Les 13 acteurs sociopolitiques ont conféré hier avec Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Jean-Pierre Bemba, Corneille Nangaa… Les signataires de l’appel (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et voici le "dauphin" de feu le dauphin !

Par définition, on ne peut rien contre un cas de force majeure. Ni l'éviter, encore moins l'inviter. On ne peut que le subir. Et faire contre mauvaise fortune, bon cœur. Le pauvre Alassane Ouattara (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting