Dernière minute :
2EME FORUM ECONOMIQUE CONGOLO-TUNISIEN
Révélations de l’ambassadeur de Tunisie : un vol régulier Tunis - Kinshasa en perspective
mercredi 12 février 2020

L'ambassade de Tunisie en RDC a procédé le mardi 11 février, au lancement officiel de la deuxième édition du Forum économique tuniso-congolais. Ce forum vient s'inscrire dans le prolongement de la dynamique impulsée aux relations bilatérales entre la RDC et la Tunisie. Il vise à accélérer le rapprochement entre les opérateurs économiques, à développer des projets concrets, à promouvoir les échanges commerciaux et à renforcer les investissements entre les deux pays.

Au cours de son allocution, l'ambassadeur de la République tunisienne en RDC, Abel Rmili Bouzekri, a fait savoir que ce forum économique est une occasion propice pour évaluer l'état de la coopération Tuniso-Congolaise, et d'identifier de nouveaux moyens permettant de renforcer davantage le partenariat économique.

D'après l'ambassadeur, cette rencontre pourra contribuer à atteindre des objectifs à la hauteur de bonnes relations bilatérales entre les deux pays. A l'entendre, les échanges économiques doivent être stimulés par un cadre juridique idoine, des mécanismes adaptés et des procédures fiables.

UN VOL REGULIER DE TUNISAIR ENTRE KINSHASA ET TUNIS

Il a, par la suite, souligné que l'absence des connexions aériennes et maritimes entre les deux pays est considérée comme un handicap majeur à la croissance de la coopération économique.

A ce sujet, il a fait savoir que la compagnie Tunisair est en train de voir la possibilité de mettre en place un vol régulier entre Tunis et Kinshasa. Ce qui est de nature à permettre de booster les échanges humains et commerciaux entre Kinshasa et Tunis.

Selon les statistiques, les échanges commerciaux Tuniso-Congolais n'ont jamais dépassé, durant ces cinq dernières années, les cinq millions de dollars américains et sont restés très en deçà de leur potentiel commun, a-t-il fait remarquer.

" Mon pays dispose de nombreux atouts dans les secteurs et segments de service à forte valeur ajoutée, tels que le tourisme médical, l'enseignement supérieur, l'ingénierie qui lui permettaient de capter une part non négligeable des marchés subsahariens en pleine expansion ", a-t-il fait savoir. D'après Abel Rmili Bouzekri, la stratégie des autorités tunisiennes est de créer les conditions d'un partenariat sud-sud durable et solidaire. Aussi, inventer un label de coopération propre au continent africain.

Il a exprimé la disposition de la Tunisie à consolider ses échanges commerciaux et à renforcer la coopération technique avec la RDC dans tous les domaines.

Avant de clore son mot, le diplomate tunisien a souhaité aux opérateurs économiques plein succès, tout en faisant confiance à leur pragmatisme et créativité pour déboucher sur des résultats concrets, au bénéfice et développement de ces deux pays frères.

Abel Rmili a invité les opérateurs économiques congolais à visiter la Tunisie pour s'imprégner des opportunités tunisiennes, notamment sur les plans industriels et de la formation professionnelle. Aujourd'hui, la Tunisie propose des opportunités très importantes dans le secteur de la santé

NOUER LES CONTACTS UTILES

Le président de la Fédération des entreprises du Congo, Albert Yuma a, pour sa part, affirmé que pour donner vie et substance à ce projet, il est donc impératif de favoriser une offre africaine de valeur, de renforcer leurs capacités productives et de transformation pour développer les valeurs régionales.

" Je suis convaincu que le commerce inter africain peut aider nos pays à devenir moins vulnérables au choc extérieur", a mentionné le patron des patrons.

Ensuite, Albert Yuma a invité tous les opérateurs économiques congolais à saisir cette opportunité pour nouer les contacts utiles, afin de conclure des partenariats avec leurs homologues tunisiens.

LES ASSURANCES DE JULIEN PALUKU

Au nom du gouvernement congolais, le ministre de l'Industrie Julien Paluku a rassuré les hommes d'affaires tunisiens du climat propice qu'offre le Congo pour investir. La RDC n'est pas l'enfer en Afrique et s'il y a la guerre c'est dans une partie du pays, a-t-il laissé entendre.

" Ensemble, nous pouvons relever le défi et nous dire d'ici 2025, nous pouvons avoir plus de 10.000 entreprises comme dans les années 60. Mais, pour y arriver, il faut beaucoup de stratégies ", a estimé Julien Paluku.

Après le président de la FEC et le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Tunis ont signé un protocole d'accord pour travailler ensemble.

Les hommes d'affaires tunisiens évoluent dans les domaines de pharmacie, architecture, matériaux de construction, agriculture et santé. Mathy Musau et Trycia Musandi
Denise Nyakeru Tshisekedi à la rescousse de quelques maternités de la Tshangu
lundi 17 février 2020

La Première Dame de la République a effectué une descente le samedi 15 février, dans quelques maternités de la Tshangu. L’occasion a été propice pour (...)
lire la suite
La SCTP a réceptionné hier la locomotive 311, don du gouvernement japonais
vendredi 14 février 2020

La Société commerciale des Transports et des ports (SCTP S.A) a réceptionné, hier jeudi 13 février, au cours d'une cérémonie, organisée à la gare (...)
lire la suite
Révélations de l’ambassadeur de Tunisie : un vol régulier Tunis - Kinshasa en perspective
mercredi 12 février 2020

L'ambassade de Tunisie en RDC a procédé le mardi 11 février, au lancement officiel de la deuxième édition du Forum économique tuniso-congolais. Ce (...)
lire la suite
Les banques commerciales ont enregistré des performances en 2019, selon le gouverneur de la BCC
mardi 11 février 2020

Les Banques commerciales ont enregistré des performances en 2019. A la fin de la même année, le total bilantaire de ces banques s'est élevé à 8,5 (...)
lire la suite
Kinshasa accueille la 2ème édition du Forum économique congolo-tunisien
mardi 11 février 2020

Le deuxième Forum économique tuniso-congolais s'ouvre ce matin au Pullman hôtel Kinshasa. A cette occasion, 25 hommes d'affaires tunisiens sont en (...)
lire la suite
Le CPM alerte : la crise sanitaire liée au coronavirus menace l’économie congolaise
lundi 10 février 2020

* Pour le patron de la BCC, la Chine étant le premier partenaire de la Rdc, la persistance de cette épidémie risquerait de faire baisser les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting