Dernière minute :

Mystère sur le « cas Kalev »
jeudi 13 février 2020

* Donné pour avoir été interpellé par l’ANR, l’ancien patron de la Centrale de renseignements dément.

Folle journée pour Kalev Mutond hier mercredi 12 février ? Journée tranquille pour l'ancien patron de l'ANR? Deux questions contradictoires difficiles à élucider.

Peut-être que la réponse à la manière de la controverse sur le taux de participation ou le nombre de participants dans des marches est entre les deux.

Si de nombreuses sources rapportent que Kalev Mutond a été interpellé, pour une question de passeport, la réponse de l'ex-Administrateur général de la Centrale de Renseignements a été invariablement la même.

"Je suis à la maison et même un peu plus tard je suis à table". Professionnel du Renseignement, Kalev Mutond a opté pour un service minimum côté communication. Pour quelle raison? Mystère.

Peut-être que les jours à venir apporteront leurs lots de confirmations ou d'infirmations du flot d'informations contradictoires qui ont circulé sur la toile hier mercredi 12 février.

Reste que cette "affaire" ou cette non affaire survient pratiquement deux semaines, soit le mercredi 29 janvier, après la réplique de l'ex-flic en Chef aux propos du SG de l'UDPS, Augustin Kabuya, de filer le président de la République dans ses déplacements.

Force argument en bandoulière, Kalev Mutond a démonté les accusations du SG du parti tshisekediste. " Qu'est-ce qu'un citoyen congolais a à courir après le président de la R&publique à l'étranger pour chercher à s'informer sur la quintessence de ses contacts ?"

Comment ne pouvait-il pas se donner à pareille saga, lui qui est interdit d'entrer dans l'espace UE et aux Etats-Unis ?

Ce n'est pas tout. L'ancien numéro un de l'ANR a même soutenu qu'il n'avait effectué aucun voyage à l'extérieur. "Les services spécialisés, dont la DGM, peuvent établir que sur la période allant de janvier à septembre 2019, nous n'avons effectué aucun déplacement à l'étranger", a-t-il souligné.

Avéré ou fictif, le bruit sur l'interpellation de Kalev Mutond, personnalité de premier plan dans la Kabilie, ne devrait pas concourir à faire baisser les tensions au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH. Bien au contraire, cette "affaire" ou non affaire Kalev est révélatrice du malaise rampant dans l'establishment rd congolais. FDA
14 morts et plus de 60 blessés, bilan d’un accident au niveau de l’arrêt " Triangle "
lundi 17 février 2020

* Le Président de la République présente ses condoléances aux familles éprouvées. * En émoi, le Gouv Ngobila a déboursé des frais pour la prise en (...)
lire la suite
Le VPM Tunda : « La Justice fera son travail avec objectivité »
vendredi 14 février 2020

*Le patron de la justice congolaise a visité les chantiers hier pour se rendre compte de l'état d'avancement des travaux. Le Vice-premier (...)
lire la suite
Mystère sur le « cas Kalev »
jeudi 13 février 2020

* Donné pour avoir été interpellé par l’ANR, l’ancien patron de la Centrale de renseignements dément. Folle journée pour Kalev Mutond hier mercredi 12 (...)
lire la suite
Le Gouvernement se penche sur les révendications des magistrats
mercredi 12 février 2020

* Des grévistes interrogés à l’issue de la réunion d’hier, se disent satisfaits de l’évolution des discussions avec le VPM Tunda. Les discussions entre (...)
lire la suite
La Primature renvoie les présidents interfédéraux de l’Udps à la Présidence
mardi 11 février 2020

* «Ledit projet de loi a déjà été transmis depuis plusieurs semaines au cabinet du Chef de l'Etat», précise un communiqué du bureau du Premier ministre. (...)
lire la suite
Pourquoi s’inventer un bouc-émissaire ?
lundi 10 février 2020

* Les ouvrages devant fluidifier la circulation ne constituant pas l’alpha et l’omega du Programme d’urgence des 100 jours, des sources proches du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting