Dernière minute :
COMITE DE PILOTAGE DE MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE
Le Gouvernement réfléchit sur la mise à la retraite de 17.000 agents et fonctionnaires
jeudi 13 février 2020

Cette année, plus de 17. 000 agents et fonctionnaires de l'Etat de 5 ministères pilotes sont éligibles à la retraite décidée par le Gouvernement. Dans sa réunion du mercredi 12 février dirigée par son président à l'immeuble du gouvernement, le Premier ministre Sylvestre Ilunga, le Comité de pilotage de modernisation de l'administration publique a réfléchi sur cette question.

Il s'est agi, au cours de cette réunion, de statuer sur la décision d'exécuter le Programme de mise à la retraite dans les 5 ministères pilotes et de l'étendre aux autres secteurs en priorisant la Santé et l'Education, conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les cinq ministères pilotes sont : les Finances (dont 3 agences de recettes : DGI, DGRAD et DGDA), le Budget, le Plan (dont la CNSS : Caisse nationale de la sécurité sociale), la Fonction publique et le Portefeuille..

La mise à la retraite de ces fonctionnaires constitue la réforme de l'administration publique qui est le pilier majeur pour soutenir d'autres réformes de grande envergure.

ASSAINIR L'ADMINISTRATION PUBLIQUE

L'objectif de cette opération réclamée depuis plusiseurs décennies est d'assainir l'administration publique, en mettant en place les mécanismes de contrôle et de gestion des effectifs et de la rentabilité de chaque agent. Cette mise à la retraite permettra, par conséquent, de recruter de nouvelles unités.

Au cours d'une conférence de presse organisée le lundi 03 février, la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo Bosongo, a donné cette précision sur ce dossier en indiquant que le budget 2020 prévoyait la mise à la retraite de 17 000 agents et la mécanisation de 3000 médecins.

EFFORTS DU GOUVERNEMENT ILUNGA POUR AMELIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL

La patronne de la Fonction publique a profité de cette rencontre avec la presse pour reconnaître les efforts que fournit le gouvernement Ilunga Ilunkamba pour améliorer les conditions de travail des agents et fonctionnaires de l'Etat.

Elle a, par ailleurs, révélé que le budget 2020 avait prévu la mise à la retraite de 17 000 agents et fonctionnaires dont 7000 que la Banque mondiale prendrait en charge et 10 000 par le gouvernement central, notamment en ce qui concerne le paiement des indemnités de sortie acceptables.

Au sujet de ces indemnités de sortie, plusieurs agents et fonctionnaires, précisément dans le secteur de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPSPT), ayant atteint voire dépassé l'âge de la retraite depuis plusieurs années déclaraient refuser aller à la retraite, car ils craignaient de ne rien recevoir comme indemnités de sortie, une fois à la retraite.

ENSEIGNANTS DE PLUS DE 100 ANS

Il y a peu, le vice-ministre à l'EPSP, Didier Budimbu, déclarait être touché en étant au courant de l'existence de sept enseignants âgés de plus de 100 ans encore en fonction. L'impact social que connaîtra l'opération de mise à la retraite des agents et fonctionnaires de l'Etat une fois appliquée sera sans doute à la hauteur de la longue attente des centaines de milliers tant des agents et fonctionnaires à retraiter que des jeunes diplômés chômeurs devant les remplacer.

A cette réunion du Comité de pilotage de modernisation de l'Administration publique ont pris part la vice-Première ministre et ministre du Plan, Elysée Munembwe, la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo Bosongo, le ministre des Finances, José Sele Yalaguli, le délégué du ministre du Budget, la dircaba du Premier ministre en charge des questions économiques, le secrétaire général à la Primature ainsi que le Coordinateur du PRRAP,(Projet de réforme et de rajeunissement de l'Administration publique), Jean Paul Mabaya. Kléber KUNGU
Bahati Lukwebo : " L’AFDC a connu une ascension fulgurante qui lui a attiré beaucoup d’ennuis, de jalousie… "
lundi 17 février 2020

De passage à Bruxelles, en Belgique, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, a accordé une interview sur FrancisTV et Medias Plus TV. Au cours de cet (...)
lire la suite
Fatshi satisfait de l’évolution de la construction des sauts-de-mouton
lundi 17 février 2020

* Question des observateurs : pourquoi en veut-on alors à certaines personnalités, en particulier le Dircab du Chef de l'Etat ? Félix Tshisekedi (...)
lire la suite
JM Kabund : « L’UDPS a vocation à conserver le pouvoir pour l’intérêt du peuple »
lundi 17 février 2020

Samedi 15 février au stade des Martyrs, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), aile Tshisekedi, a célébré un double événement. A (...)
lire la suite
Le FPI confond ses détracteurs
lundi 17 février 2020

Un " torchon ". Tel est le mot pour qualifier le nouveau "document " qui vient de débarquer sur le Net au sujet du Fonds de Promotion de (...)
lire la suite
Fidèle Likinda : « Le Pprd demeure le parti au pouvoir »
lundi 17 février 2020

* Confiant en l'avenir de la RD Congo, l'élu d'Ikela invite ses électeurs à soutenir la coalition «Le PPRD n'est pas tombé. Il demeure le parti au (...)
lire la suite
Banyamulenge et communautés voisines en quête de la paix et de la cohésion
lundi 17 février 2020

Une nouvelle dynamique de paix entre les Banyamulenge et les communautés voisines se crée après trois jours d'un forum intracommunautaire qui a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le pragmatisme anglo-saxon

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". L'Américain Peter Pham et le Britannique Paul Arkmnight. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting