Dernière minute :
RETOMBEES DE LA PROJECTION, HIER, DU FILM SUR DENIS MUKWEGE
Violences faites aux femmes : Félix Tshisekedi interpellé
jeudi 13 février 2020

* Proche de Denis Mukwege, Dr Amisi a rendu hommage au VPM Tunda pour avoir décanté en peu de temps le problème d’octroi de la personnalité juridique à la Fondation Panzi, après neuf ans d’attente.

C'est devant une salle prise d'assaut par près de 300 spectateurs que le film ''L'homme qui répare les femmes'' a été projeté hier mercredi 12 février dans la soirée au Musée national de la RDC. Au rendez-vous, le cinéaste belge Thierry Michel, qui assistait pour la première fois en RDC à la projection de ce documentaire, depuis l'attribution, en 2018, du Prix Nobel de la Paix au héros du film, le gynécologue congolais Dr Denis Mukwege.

Deux heures durant, le public métissé est resté silencieux dans la salle, au vu des atrocités que les belligérants ont perpétrées dans le Kivu, et particulièrement en violant en masse des centaines de femmes, bébés compris. Dans l'assistance, des officiels ne pouvaient rester indifférents. Au premier rang, le porte-parole du Gouvernement, David Jolino Diwampovesa Makelele, et la Conseillère du chef de l'Etat en charge des violences contre les femmes et de la jeunesse, Mme Chantal Mulop.

Tout le long du documentaire, les spectateurs ont été plongés dans la vie du Dr Denis Mukwege dans son Kivu natal. Ils ont vu évoluer ce médecin congolais qui, au départ, haranguait des foules avec des messages évangéliques, à l'instar de son défunt père pasteur. Fervent, très croyant, Dr Mukwege va à la longue se vouer corps et âme à la médecine, volant à la rescousse des femmes et jeunes filles violentées et violées par des hommes armés.

"LA VRAIE VIRGINITE, C'EST DANS LE CŒUR"

A l'hôpital de Panzi, au Sud-Kivu, où il œuvre, le gynécologue congolais finira par transformer cette institution hospitalière de la 8ème CEPAC de l'Eglise protestante en refuge des femmes violées. C'est de là que lui viendra le surnom de ''L'homme qui répare les femmes'', comme l'a si bien écrit notre consœur belge Colette Braeckman du quotidien ''Le Soir'', qui l'a longtemps vu à l'œuvre.

Dans ce documentaire poignant, Dr Mukwege ne répare pas seulement le sexe déchiqueté des femmes victimes de fistules, il tâche aussi de restaurer leur âme et leur esprit meurtris. Il les regroupe, les laisse raconter leur calvaire, leur rejet par la société, avant de leur apprendre à espérer qu'elles retrouveront ce qu'elles ont perdu : leur virginité, leur dignité, leurs études… "La virginité n'est pas que corporelle, la vraie virginité est mentale. C'est dans le cœur", soufflait-il dans les oreilles de nombre de femmes violées qui ondaient en larmes sous ses bras.

Que la RDC honore Mukwege

Et quand vint la pétarade de prix de reconnaissance de quatre coins du globe, Dr Mukwege pense directement à la Bible qui lui fait comprendre qu'il siégera au milieu des souverains du monde. Allusion faite à l'invitation que lui avait adressée le Président américain Barack Obama aux Etats-Unis et d'autres encore en Europe, et particulièrement à l'Union européenne, où il plaide la cause des femmes violées et tuées. C'est dans cette vague de reconnaissance universelle que Denis Mukwege se voit propulser Prix Nobel de la Paix en 2018, le tout premier Congolais à être élevé à ce titre.

Le réalisateur du film, Thierry Michel, a profité de la tribune pour plaider en faveur de Denis Mukwege, sollicitant qu'il soit aussi honoré solennellement dans son pays pour la lutte qu'il mène en faveur des femmes violées. Dans l'assistance, plusieurs intervenants ont haussé le ton pour demander, à la suite du film de Thierry Michel, l'implication du Gouvernement congolais dans ce plaidoyer en faveur de femmes désabusées. Et surtout une justice équitable pour sanctionner les auteurs des viols, comme n'a cessé de marteler Me Thérèse Kulungu, la Secrétaire juridique du Prix Nobel, qui l'a aidé à instaurer une clinique juridique en faveur des femmes violées.

LA PROMPTITUDE DU VPM TUNDA SALUEE

Saisissant la balle au bond, Dr Amisi, une de proches collaboratrices de Denis Mukwege, a tenu à remercier le Vice-Premier ministre et ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Tunda ya Kasende, pour sa promptitude à répondre à la requête de la Fondation Panzi. "C'est le samedi dernier que le VPM en charge de la Justice nous a accordé la personnalité juridique, alors que bien avant lui nous avons mené en vain des démarches pendant neuf ans", a lâché Dr Amisi.

Pour sa part, le ministre de la Communication et Médias, Jolino Makelele, a fait part de la bonne volonté du Président Félix Tshisekedi lorsqu'il lui a demandé d'accorder à Thierry Michel le visa et l'autorisation de venir projeter le film au pays. Toutes les facilités ont été données au réalisateur belge qui n'a connu, cette fois, aucune restriction pour revenir en RDC, après avoir été expulsé deux fois sous deux régimes. Aujourd'hui, Thierry Michel est fier de voir le film ''L'homme qui répare les femmes'' traduit en 28 langues, notamment en japonais, en cambodgien, voire en vietnamien… pour la plus grande notoriété du tout premier Congolais, Prix Nobel de la Paix. Yves KALIKAT
Mohindo Nzangi : " Le budget prévisionnel du Congrès par an est de 2,5 millions de USD"
jeudi 4 juin 2020

Le budget prévisionnel du Congrès par an est de 2,5 millions de dollars américains. Cette somme ne peut pas être dépassée. C'est ce qu'a révélé le (...)
lire la suite
Carnet rose
mardi 2 juin 2020

La Rédaction de "FORUM DES AS" a le plaisir de vous annoncer la naissance, le mardi 26 mai, d'une fille au sein du couple d'Aimé Nsimba Tuti, (...)
lire la suite
François Atufuka Mbunze a tiré sa révérence
mercredi 27 mai 2020

Le Comité directeur de l'Amicale des anciens étudiants de l'ISTI-IFASIC a la profonde douleur d'annoncer la mort de notre cher aîné *François (...)
lire la suite
Programme des obsèques de Charles Pierrot Kilosho
mardi 26 mai 2020

Mardi 26/05/2020 à 12h00 : Levée du corps de la morgue de l'hôpital du cinquantenaire, pour le cimetière Benseke nouvelle cité Après l'enterrement, (...)
lire la suite
A Kasangulu, la population rejette les mesures contre la propagation du coronavirus
mercredi 20 mai 2020

La tension a été vive ce mardi 19 mai à Kasangulu, dans la province du Kongo Central. Des citadins révoltés, ont décidé de fouler aux pieds les mesures (...)
lire la suite
Pascal Mukuna convoqué ce mercredi au Parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Gombe
mercredi 13 mai 2020

L'Évêque Pascal Mukuna, Président de l'éveil patriotique et Représentant de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa, (ACK) est convoqué ce mercredi 13 mai au (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Invité surprise à Makala, le dysfonctionnement du cabinet présidentiel !

Que de procès dans le "procès 100 jours!" Règlement de vieux comptes mal ou non soldés entre frères ennemis ou vieux amis. Combat à fleurets mouchetés entre les deux écuries de la cité de l'UA et/ou du (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting