Dernière minute :

Le pragmatisme anglo-saxon
lundi 17 février 2020

Chassé- croisé diplomatique vendredi dernier à la résidence de JKK à Gombe. Des missi dominici très anglo-saxons se sont succédés chez " Raïs ". L'Américain Peter Pham et le Britannique Paul Arkmnight. Pas l'ombre de matière à étonnement pour qui a mis à jour son logiciel.

Or, cette sortie diplomatique du prédécesseur de FATSHI a suscité de l'étonnement dans certains milieux de la "bien-pensance " kinoise. On devrait plutôt s'étonner de cet étonnement. Et pour cause… Joseph Kabila n'est pas qu'un ancien Président de la république. Encore que même à ce titre, son expérience et son expertise dont personne ne justifie -à part ses prédécesseurs déjà décédés- sont de quelque utilité pour le pays. Lui qui a tenu le gouvernail du bateau RDC pendant 18 ans. Pas seulement par beau temps.

Plus fondamentalement, Kabila-fils se retrouve à la tête d'un trust politique qui tracte l'essentiel du pouvoir parlementaire. Aussi bien au niveau central qu'à l'échelle de la quasi-totalité de provinces. Initiateur et président national du parti phare de la Majorité parlementaire (PPRD). Autorité morale de la composante majoritaire de la majorité parlementaire (FCC).

Or, en régime semi présidentiel ou semi parlementaire, qui tient l'Assemblée nationale tient le Gouvernement. Idem, «mutatis mutandis», pour ce qui est des provinces. La boucle est bouclée.

A moins de faire l'impasse sur la realpolitik, impossible dans la configuration actuelle d'ignorer le boss du FCC. Washington a beau miser sur Félix-Antoine Tshisekedi pour récupérer ou agrandir ses parts de marché -c'est selon- sur le très riche sol et sous-sol rd congolais, il ne saurait réaliser son come - back sans tenir compte du leader de fait de la majorité parlementaire.

D'autant que, tout en étant la clé de voûte des institutions, le Président de la république post-élections de décembre 2018 n'en est pas l'alpha et l'oméga. Même si la formule " coalition " permet à FATSHI d'exister autrement que comme un Président très cinquième république française en cas de cohabitation. Joseph Kabila a donc réussi le tour de force de demeurer objectivement sur le devant de la scène après avoir remis les clés du Palais de la nation à son nouveau locataire. A moins que " la fameuse " dissolution de la Chambre passe par là.

Problème, personne ne saurait prévoir l'issue, encore moins les conséquences d'une éventuelle liquidation de l'Assemblée nationale. Ce pays pluriel étant extraordinairement complexe.

Biberonnés au pragmatisme depuis des siècles, les anglo-saxons n'ont aucun mal à puiser dans la sagesse shakespearienne en se disant : " Ce que l'on peut éviter, il faut l'embrasser ". Qui dit mieux ? José NAWEJ
Aller au-delà de l’affichage
mardi 17 mars 2020

A n'en point douter. La session ordinaire de mars a accouché de son premier grand moment dès son seuil. Il s'agit de la présence dans l'Hémicycle (...)
lire la suite
Le QG de l’UDPS en confinement !
lundi 16 mars 2020

Il n'y a plus âme -ou presque- qui vive au siège de l'UDPS. A part des policiers et autres agents de sécurité. D'ordinaire animé, le "saint des (...)
lire la suite
Halte au vaudeville !
vendredi 13 mars 2020

Faut-il faire de tout matière à vaudeville ? Non. Parce qu'on ne peut pas rire de tout. Même au pays de Mangobo. Même si le rire, fait office (...)
lire la suite
Covid-19 : vivement l’union sacrée !
jeudi 12 mars 2020

Union sacrée ? Le concept a été à ce point galvaudé sous les tropiques rd congolaises que plus grand monde n'y croit. Union nationale ? La formule est (...)
lire la suite
8 mars, le pagne et ce qui va avec…
lundi 9 mars 2020

Le 8 mars avec forces pagnes de circonstance est de retour ! Et…tout ce qui va avec. Le meilleur, à savoir les communications sur le thème du (...)
lire la suite
L’homme propose, … corona dispose
vendredi 6 mars 2020

Patatras ! Voilà notre monde réglé comme une montre suisse de plus en plus déréglé ! Voilà la planification, véritable religion des temps modernes, en (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ilunga comme ses devanciers

Fin d'un vrai faux suspense. Ilunga Ilunkamba n'aura pas été cette exception qui confirme la règle. L'actuel locataire de l'avenue Roi Baudouin dans la très chic Gombe est dans le collimateur de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting