Dernière minute :
DEVANT SES ELECTEURS EN LIESSE A IKELA
Fidèle Likinda : « Le Pprd demeure le parti au pouvoir »
lundi 17 février 2020

* Confiant en l'avenir de la RD Congo, l'élu d'Ikela invite ses électeurs à soutenir la coalition

«Le PPRD n'est pas tombé. Il demeure le parti au pouvoir?. Propos incisifs du député Fidèle Likinda à ses électeurs, tenus au cours d'un meeting populaire organisé au cours de la première moitié du mois de février courant, dans son fief électoral d'Ikela, province de la Tshuapa. Devant une foule sans nombre ayant pris d'assaut le stade de la Révolution, lieu de la rencontre, ce député PPRD a fait le point de la santé actuelle de la coalition FCC-CAHC et de la place qu'occupe ce parti dans le nouveau paysage politique du pays, après les élections générales du 30 décembre 2018.

" Il y a eu des élections générales. Présidentielle, législatives nationales et provinciales. Vous savez que le Président honoraire Joseph Kabila n'a pas voulu violer la constitution. Il n'a pas voulu briguer un troisième mandat. À son âge, il s'est retiré. Nous devons l'acclamer. Ils ne sont pas nombreux en Afrique. Comme il a toujours voulu la paix dans ce pays, nous nous sommes rendus aux élections... Aujourd'hui, nous avons un président de la République que vous connaissez, Félix Tshisekedi. C'est pour la première fois que notre pays a connu une passation pacifique de pouvoir au sommet de l'État ", explique Fidèle Likinda, sous les applaudissements frénétiques de sa base.

S'agissant de la place de leur parti politique dans l'environnement post-électoral, ce député national n'y va pas avec le dos de la cuillère. " Le PPRD n'est pas tombé. Il demeure un parti au pouvoir. Je vous explique : Le président Tshisekedi et sa famille politique ont gagné la première institution. Mais le PPRD aligne à lui seul 124 députés nationaux. Le FCC dans l'ensemble compte 350 députés nationaux sur les 500 qui composent l'Assemblée nationale. Un parti comme celui-ci, peut-on oser dire qu'il n'est pas au pouvoir? Le PPRD a le Premier ministre Ilunga Ilunkamba, la présidence de l'Assemblée nationale et 15 gouverneurs. En ce qui concerne les organes délibérants, le FCC est majoritaire dans 23 Assemblées provinciales", déroule l'élu d'Ikela.

APPEL AU SOUTIEN A LA COALITION

Casquette blanche marquée PPRD, Fidèle Likinda s'est fait le messager de la paix, de l'union et de la cohésion nationale dans son terroir. Sans en rajouter à la polémique ambiante, ce député Pprd a appelé sa base à soutenir la coalition au pouvoir.

" Le Président de la République honoraire Joseph Kabila, intelligent et sage qu'il est, en accord avec le Chef de l'Etat actuel Félix Tshisekedi, se sont mis ensemble pour que nous ayons une coalition. Pas de cohabitation qui serait très dangereuse pour le pays. Rappelez-vous l'épisode historique de cohabitation entre Kasa-vubu et Lumumba. La coalition implique la cogestion de la République à travers un programme commun ", explique Fidèle Likinda.

Et, dans le cadre de cette cogestion de la Respublica sur base d'un Programme commun, l'orateur évoque le cas de la gratuité de l'enseignement de base dans tous les établissements publics. " Je vous rappelle ici que la gratuité de l'Enseignement a commencé sous le régime du président Kabila. Son successeur Félix-Antoine Tshisekedi ne fait que poursuivre cet élan, conformément au principe de continuité de l'action au sommet de l'Etat ", souligne-t-il..

Dans cet appel au soutien à la coalition FCC-CACH, Fidèle Likinda argumente : " L'échec du président actuel, l'échec du gouvernement, c'est notre échec à tous. Tout comme la réussite que nous devrons nous partagé à la fin du quinquennat en cours. Ne suivez pas ceux qui vous disent qu'il y aura dissolution de l'Assemblée nationale. Il n'y en aura pas. Nous n'y sommes pas. Le pays a beaucoup de défis à relever. Il a d'autres priorités ", insiste-t-il. Ce, avant de s'interroger : " Où trouverons-nous les moyens pour organiser de nouvelles élections endéans les 60 jours constitutionnels, en cas de dissolution de la Chambre basse du Parlement? "

BIENTOT, UN NOUVEAU BUREAU POUR LE TERRITOIRE D'IKELA

Dans un environnement politique comme celui de la RD Congo, où dans l'imaginaire collectif le mandat d'un député national rime avec l'assistance sociale, Fidèle Likinda en vacances parlementaires dans sa juridiction électorale, n'est pas seulement allé avec des mots. Bien au contraire. Il y a posé quelques actions d'intérêt commun qui ont réjoui la communauté locale.

Avant son le retour le 12 février à Kinshasa, des ressources dans sa suite renseignent que ce député national a procédé à l'inauguration d'une dizaine de ponts, jetés par le sénateur Moïse Ekanga, sur la route Bokele reliant Ikela à Lomela, territoire de la province du Sankuru. C'est dire qu'au cours de cette cérémonie, Fidèle Likinda n'a pas été seul. Il était plutôt accompagné de cet élu du Sankuru, membre du Pprd.

" Je suis venu vous saluer puis inaugurer les ponts. Je veux recevoir toutes les délégations constitutives des couches sociales d'Ikela de la même manière que l'honorable Likinda l'a fait. Tout ce que nous avons fait à Lomela (territoire de la province voisine de Sankuru, ndlr) nous allons le faire ici à Ikela ", s'est-il brièvement exprimé Moïse Ekanga lors du meeting au stade de la Révolution.

Un autre fait notable de Fidèle Likinda pendant ses vacances parlementaires à Ikela, est l'achat d'une parcelle de 30 mètres sur 40 où sera construit un nouveau bureau de ce territoire. Qui plus est, une importante enveloppe a été donnée pour financer la fabrication des briques, préalable au lancement des travaux. Et, à une occasion comme celle-là, aucun acteur politique engagé ne saurait quitter son fief, sans pour autant penser à la conquête de nouveaux membres du parti. Sur ce front, on apprend que Fidèle Likinda a réussi son pari, avec l'adhésion massive de ses concitoyens d'Ikela au Pprd. Objecif : atteindre la cote de 50.000 nouveaux membres. De qui raviver la flamme du parti dans ce coin du vaste territoire national.

Aussitôt arrivé lundi à Ikela, Fidèle Likinda s'était entretenu, à tour de rôle, avec le comité local de sécurité, des notables et des délégués de différentes couches sociales du territoire d'Ikela qui lui ont exprimé leurs préoccupations. Mais avant l'étape d'Ikela, ce membre du parti de Joseph Kabila a eu une demi-heure d'escale à l'aéroport de Mbandaka. A l'occasion, il a échangé sur sa mission, avec une équipe PPRD conduite par le maire de la ville de Mbandaka Edada Daddy et le bourgmestre de la commune de Wangata. Grevisse KABREL
Gentiny Ngobila maintient définitivement la mesure sur les funérailles
jeudi 26 mars 2020

La décision du Président Félix-Tshisekedi de ne plus organiser les funérailles dans les salles et les domiciles dans la ville de Kinshasa, prise le (...)
lire la suite
COVID-19 : Dr Mukwege appelle à la vigilance citoyenne et à la mobilisation collective
jeudi 26 mars 2020

A l’instar de nombreuses personnalités, le prix Nobel de la paix 2018 joint sa voix à la sensibilisation contre la propagation de la terrible (...)
lire la suite
Delly Sesanga recommande la suspension des assemblées provinciales
jeudi 26 mars 2020

Les Assemblées provinciales doivent être suspendues. Il faut envisager le gel des activités judiciaires en dehors des affaires pénales, déclare (...)
lire la suite
Quand le Covid-19 terrasse des préjugés et met à nu des velléités des assoiffés d’argent
jeudi 26 mars 2020

Le monde tremble suite aux ravages que le COVID-19 laisse sur son passage au cours de sa progression depuis la Chine vers plusieurs pays du vaste (...)
lire la suite
La RD Congo en état d’urgence sanitaire, économique et sociale
jeudi 26 mars 2020

(Alain LUBAMBA wa LUBAMBA, Député National honoraire & Vice-ministre honoraire du Budget) La crise sanitaire par le coronavirus 19 (covid-19) met (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi et Edgard Lungu préconisent une solution de paix
jeudi 26 mars 2020

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi et son homologue Zambien, Edgard Lungu veulent à tout prix rétablir la paix à la frontière des deux pays, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Pour une task force en phase avec l’union sacrée

L'union sacrée? Elle s'impose. Corona oblige. Les ravages causés par cette pandémie ayant tout d'une guerre. Normal dans ces conditions que le Président de la république enfile sa tenue de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting