Dernière minute :
AFFAIRE MUKEBAYI
Joseph Olengankoy offre ses bons offices
mercredi 19 février 2020

Le président du Comité national de suivi de l'Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), Joseph Olengankoy, a offert ses bons offices en faveur de la libération de Mike Mukebayi. C'était au cours d'un tête-à-tête avec le speaker de l'Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), Gode Mpoy.

A en croire le rapporteur de cette institution, il était question pour le président du CNSA de chercher des voies et moyens pour faire revenir le bureau de l'Assemblée provinciale sur sa décision, afin que l'élu de Lingwala puisse retrouver sa liberté dans un bref délai.

Le bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa a bien accueilli cette démarche. Il promet de dévoiler sa position dans les prochaines heures, après la réunion qui sera convoquée jeudi prochain avec les membres de ce bureau.

Cette réunion survient après la décision de la Cour constitutionnelle d’annuler, le 10 février 2020, la condamnation du député provincial Mike Mukebayi par le parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa Gombe pour vice de procédure. Mais l'inculpé continue à croupir en prison. Ce que le député national Claudel Lubaya qualifie de détention qui jette le discrédit sur les institutions.

Dans une déclaration faite à la presse, l’élu de Kananga dénonce le maintien en prison de l'honorable Mike Mukebayi, malgré l'arrêt de la Cour constitutionnelle qui annule la décision prise par le bureau de l'Assemblée provinciale.

Pour Claudel Lubaya, le maintien en détention de Mike Mukebayi viole même les principes constitutionnels républicains d'impartialité et d'exemplarité de l'Etat. " Je suis cependant choqué d'apprendre qu'en dépit de l'arrêt de la plus haute autorité judiciaire du pays, le Député Mike Mukebayi demeure, sans motif valable, en détention et que des pressions politiques seraient exercées pour faire obstruction à une décision judiciaire et en empêcher l'exécution ", lit-on dans sa déclaration.

Claudel Lubaya sollicite l'implication personnelle du chef de l'État afin que l'élu de la commune de Lingwala recouvre sa liberté.

Le député provincial Mike Mukebayi demeure en détention à l'ex-prison centrale de Makala, environ une semaine après le verdict de la Cour constitutionnelle. Selon l'un de ses avocats conseils, l'arrêt qui devrait permettre la libération de son client n'a pas encore été signé par le juge rapporteur. Ce qui fait tarder sa relaxation. MOLINA
Devant une violation flagrante de la Constitution, le peuple a tous les droits !
jeudi 25 juin 2020

Porte-étendard de la coalition Lamuka, Steve Kivwata a du mal à digérer les propositions de loi du tandem Minaku-Sakata. A travers cette (...)
lire la suite
Le PPRD brandit la coalition
jeudi 25 juin 2020

Pour combien de temps tiendra encore le mariage FCC-Cach? La coalition au pouvoir en RD Congo, réussira-t-elle à survivre aux manifestations de rue (...)
lire la suite
Minaku : "Je n’ai jamais été radié de la magistrature"
jeudi 25 juin 2020

Co-auteur de trois propositions de loi sur le lien entre le Gouvernement et le Parquer, sous examen à l’Assemblée nationale, Aubin Minaku est cet (...)
lire la suite
Un nouveau lot de matériels de la Chine au gouvernement congolais
jeudi 25 juin 2020

La Chine reste aux côtés de la RDC pendant la période de la crise sanitaire pour lui apporter son appui. Dans le cadre de la coopération (...)
lire la suite
L’ONU lance le Plan pour l’appui à la réponse socio-économique efficace en RDC
jeudi 25 juin 2020

Les Nations-Unies viennent de mettre en place un plan pour l'appui à la réponse socio-économique immédiate à la Covid-19, au profit du Gouvernement (...)
lire la suite
Les magistrats lancent une pétition contre les propositions de lois du tandem Minaku-Sakata
jeudi 25 juin 2020

Les magistrats se sont réunis hier mercredi 24 juin au Parquet général de Matete, à l'invitation du Syndicat autonome des magistrats du Congo (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting