Dernière minute :
AFFAIRE PROGRAMME D’URGENCE DES 100 JOURS
Le DG de l’Office des routes aux arrêts
vendredi 28 février 2020

Selon des sources judiciaires, le Directeur général de l'Office des routes (OR) a été interpellé hier jeudi 27 février. Mutima Sakrini a été placé en détention préventive après avoir été entendu par un juge. Il n'est pas exclu qu'il soit transféré à la prison centrale de Makala en attendant l'aboutissement des enquêtes, expliquent ces sources proches du dossier.

Après David Blattner, directeur général de l'entreprise de travaux publics Safricas-Congo et Jamal Sammih, patron libanais d'une société nommée Somibo, le DG de l'Office des routes est le premier congolais interpellé dans le cadre des enquêtes judiciaires en rapport avec les travaux du Programme d'urgence des 100 jours du chef de l'Etat. La semaine dernière, la justice a placé en détention le patron de Safricas, un citoyen américain, soupçonné d'avoir détourné des fonds alloués à ce programme intérimaire du Président de la République.

Safricas-Congo fait partie de ces entreprises qui exécutent les travaux de construction de sept sauts-de-mouton pour soulager la capitale Kinshasa de ses embouteillages récurrents. Seulement l'entreprise n'a pas réalisé, comme il se devait, les travaux de construction de ces ouvrages conformément au délai exigé dans le contrat, à savoir trois mois, affirment les sources proches du dossier.

Près d'un an après l'annonce le 2 mars 2019 des travaux dans le cadre du "Programme d'urgence des 100 jours" de FATSHI, seul un saut-de-mouton a été entièrement fini, celui construit par l'Office des voiries et drainages, OVD. L'ouvrage attend juste d'être inauguré.

L'entreprise du Libanais Jammal Samih, dans le cadre des travaux d'urgence du chef de l'État, avait décroché le marché de construction des logements sociaux pour les militaires et policiers sur l'ensemble du pays. Selon des sources, Somibo devait construire 4.500 maisons sur toute l'étendue de la RDC, à raison de 300 maisons par province. Après avoir reçu 17 millions de dollars du Trésor public, il n'y aurait que 17 maisons construites. Le coût de construction de chaque maison est de 19.000 dollars, confie-t-on.

Les Procureurs avaient entendu il y a quelque temps plusieurs responsables d'entreprises sur l'utilisation des fonds publics reçus pour la construction des sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa.

Une instruction judiciaire avait été ouverte depuis 8 février au bureau de Adler Kisula Betika Yeye, Procureur Général près la Cour d'appel de Kinshasa/Matete aux fins d'investiguer sur l'exécution des travaux de construction des sauts-de-mouton, des logements sociaux et autres inscrits dans le Programme d'urgence des 100 jours initié par le président Félix Tshisekedi.

Le Vice-premier Ministre, Ministre de la Justice, avait également donné injonction aux Procureurs Généraux près le Parquet de Kinshasa-Gombe d'ouvrir une information judiciaire dans ce cadre. Le ministre de la Justice Célestin Tunda Ya Kasende avait souhaité que cette information judiciaire marque "le début du renouveau" de la justice rd congolaise "pour un véritable État de droit, avec une justice qui doit aller jusqu'au bout des affaires dont elle est saisie".

D'après une source proche du dossier, la série va faire continuer. Ce n'est pas un problème de catégorie sociale, mais un problème de respect de la loi. Le Gouvernement a jeté la base d'un Etat de droit où tous les citoyens sont égaux devant la loi et s'y soumettent de la même manière.

Aux accusés dans cette vaste enquête sur des détournements de fonds publics présumés dans le financement des grands travaux lancés par FATSHI de se défendre dans les règles de l'art. Mais l'Etat est déterminé à voir clair dans les fonds affectés au Programme d'urgence des 100 jours. Didier KEBONGO
Sénat : la prochaine plénière suspendue aux garanties des experts
mardi 17 mars 2020

*Toutefois, Alexis Thambwe Mwamba loue le travail du virologue Jean-Jacques Muyembe et lui demande de mettre les batteries en marche pour enrayer (...)
lire la suite
Ngobila accuse Hassan Mourad de manquement à ses obligations
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne lie l'Hôtel de ville de Kinshasa à la société Safricom. Le contrat signé depuis 2005 par les deux parties, ayant été résilié depuis le (...)
lire la suite
Ça brûle à l’UDPS !
vendredi 13 mars 2020

*Après l'éviction de Jacquemain Shabani, des combattants ont manifesté bruyamment hier au siège du parti en réclamant la tête du Secrétaire général (...)
lire la suite
Controverse autour du coronavirus à Kinshasa
jeudi 12 mars 2020

* Alors que Dr Eteni Longondo confirme le premier cas de la pandémie en RDC, le Congolais présumé atteint dément et regrette d'être abandonné. Une (...)
lire la suite
Le Premier Ministre invite l’homme à être véritablement l’allié de la femme
lundi 9 mars 2020

*Pour sa part, Béatrice Lomeya sollicite la poursuite de l'évaluation des 12 domaines de Beijing. "Le combat pour les droits de la femme en RDC, (...)
lire la suite
Six Dg et 5 Pca Fcc, contre 4 Dg Cach
vendredi 6 mars 2020

* D'ores et déjà, la Commission ad hoc toilette son rapport final, avant le dépôt sur la table du Président de la République. Les travaux de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Aller au-delà de l’affichage

A n'en point douter. La session ordinaire de mars a accouché de son premier grand moment dès son seuil. Il s'agit de la présence dans l'Hémicycle d'anciens speakers de la Chambre et d'un ancien (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting