Dernière minute :
PLUS DE BROUILLARD AU PORTEFEUILLE
Partage des entreprises : le compromis est enfin trouvé
vendredi 28 février 2020

* Le FCC aura à gérer 65% d'entreprises contre 35 % pour CACH

* Les ordonnances nommant les mandataires de la Gécamines et SNCC maintenues.

La nouvelle mise en place des mandataires dans les entreprises du portefeuille devient imminente. Hier jeudi à l'hôtel Rotana, le comité de suivi de l'accord de la coalition Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le changement (CACH) a trouvé un compromis sur la clé des répartitions des responsabilités dans les entreprises entre les deux regroupements qui composent la majorité au pouvoir.

La fumée blanche, c'est pour bientôt dans les entreprises du portefeuille. Le compromis tant attendu est enfin trouvé. Plus donc de nuages dans les conciliabules sur le partage des postes dans les entreprises publiques en République démocratique du Congo.

Après plus d'une semaine des négociations, le Cap pour le changement(CACH) n'a pas réussi à faire passer "sa thèse" sur le partage égalitaire de 20 entreprises et établissements publics avec ses alliés du FCC. La répartition se fera plutôt sur base du poids politique de chaque regroupement au Parlement.

65% pour le FCC, 35% pour le CACH

Selon des sources dignes de foi, le Front Commun pour le Congo (FCC), qui détient la Majorité absolue au Parlement, se taille la part du lion. Il contrôlerait 65% d'entreprises contre 35% accordés au Cap pour le Changement.

Le rapport final de ce Protocole d'accord a été paraphé par tous les délégués du comité de suivi. Il a, par la suite, été transmis pour appréciation au président de la République, Felix Tshisekedi, et à son partenaire de l'alternance, Joseph Kabila, qui détient la Majorité parlementaire.

Une fois entériné par Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, respectivement, autorité morale du CACH et du FCC, chaque camp devra faire la répartition de son quota en interne.

Dans la famille politique Kabiliste, le problème ne se pose pas sur la répartition de 65 % des postes qui lui revient. Certaines indiscrétions laissent attendre que le FCC serait déjà prêt avec sa liste qu'il pourra transmettre sur la table du chef de l'Etat. Au Cap pour le changement, la tâche ne semble pas facile. Les deux alliés, l'UDPS et UNC, principales formations politiques de cette méga plateforme, née à Nairobi, font pression pour avoir leur part dans les 35% réservés à la famille politique du chef de l'Etat.

Selon une source proche de la Présidence, les alliés du CACH, avec Kin-kiey Mulumba et Diomi Ndongala, ont conféré avec le président de la République pour ne pas être "roulés dans la farine" comme lors de la formation du Gouvernement.

LES NOUVEAUX MANDATAIRES DE LA GECAMINES ET SNCC CONFIRMES

Les ordonnances du président de la République nommant les mandataires de la Gécamines et SNNC sont maintenues.

Après les pourparlers de Rotana, plus rien n'empêche Kyungu wa Kumuanza et Fabien Mutomb, nommés respectivement Président du conseil d'Administration (PCA), Administrateur et Administrateur délégué général de la SNCC d'être notifiés par le ministre du Portefeuille pour prendre officiellement leurs fonctions. Il en est de même pour le duo, Yuma et Sama Lukonde, nommés à la tête de la Gécamines.

Une solution politique a donc été trouvée sur la polémique soulevée par la lecture de ces deux ordonnances par le porte-parole du président de la République.

Le débat sur la légalité de ces ordonnances du 03 juin 2019, avait, en effet, provoqué des clashes entre les ténors du FCC et du CACH au niveau de l'Assemblée nationale. Eric WEMBA
Cas Safricas : Et si le retard dans l’exécution des travaux était dû au déficit de décaissement ?
lundi 16 mars 2020

* D'ores et déjà, des analystes indépendants estiment que la place David Blattner ne doit pas être à l'ex-prison de Makala. Plutôt, les chantiers pour (...)
lire la suite
Udps : la rançon des décennies d’une critique systématique
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne va au sein de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 mars, une "tempête de sable" a (...)
lire la suite
L’ultimatum donné à Kabund expire aujourd’hui
lundi 16 mars 2020

Les balles ont de nouveau crépité le weekend au siège de l'Union pour la démocratie et le progrès social. On a assisté à un affrontement entre les (...)
lire la suite
Parlement : Après les vacances, députés et sénateurs regagnent l’hémicycle ce lundi
lundi 16 mars 2020

Fini les vacances, c'est la rentrée. C'est ce lundi 16 mars que s'ouvre dans les deux chambres du Parlement la session ordinaire de mars. Une (...)
lire la suite
Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba évoque l’éventualité d’un collectif budgétaire
lundi 16 mars 2020

Dans sa réponse à la question écrite du député national, André Claudel Lubaya, portant sur le chronogramme détaillé du programme du Gouvernement, le (...)
lire la suite
Le Gouvernement décaisse près de 2 millions USD pour lutter contre l’épidémie bovine dans le Kwilu et le Kwango
lundi 16 mars 2020

* Selon le ministère de la Pêche et Elevage, la maladie a déjà décimé près de 20 000 têtes de bétail. Le Conseil des ministres du vendredi 13 mars (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Aller au-delà de l’affichage

A n'en point douter. La session ordinaire de mars a accouché de son premier grand moment dès son seuil. Il s'agit de la présence dans l'Hémicycle d'anciens speakers de la Chambre et d'un ancien (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting