Dernière minute :
A LA FAVEUR DE LA CREATION HIER A KINSHASA, DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE CONGOLO-MAROCAINE
Le Maroc disposé à partager son expertise avec la RDC
vendredi 28 février 2020

* "La création de cette Chambre tombe à point nommé", se réjouit le ministre rd congolais du Commerce extérieur

Déjà à l'œuvre dans plus de vingt pays africains, le Maroc va bientôt partager son expertise et son expérience avec la RDC. Et ce, dans divers domaines. C'est dans ce sens qu'a été créée, hier jeudi 27 février, au cours d'une cérémonie organisée à Kinshasa, la Chambre de commerce et d'industrie RDC-Maroc.

C'est une grande première pour un pays africain de mettre en République démocratique du Congo une chambre de commerce. Une initiative qui consolide et qui montre la vision clairvoyante du Roi Mohammed VI, dans le cadre de la coopération Sud sud.

En termes d'opportunités, le Maroc reste le leader à l'échelle africaine et internationale, en ce qui concerne : le secteur bancaire et d'assurances, la commercialisation des engrais par l'Office chérifien des phosphates (O.C.P), l'énergie renouvelable, le secteur automobile et aéronautique, sans oublier l'aide pour la pêche artisanale et industrielle.

Et la RDC demeure encore une terre fertile en termes d'opportunités d'investissements dans plusieurs domaines. Le Ministre Congolais du Commerce Extérieur qui prenait part à cette manifestation, a assuré aux diplomates et hommes d'affaires marocains l'accompagnement de son gouvernement, pour que cette initiative puisse prendre corps et devenir un vecteur de la relation commerciale entre les deux pays. Car, a-t-il dit, le Maroc et la RDC ont des défis économiques communs, bien que le Maroc soit un peu plus en avance.

INVESTIR DANS LES DOMAINES DE LA PECHE, DE L'AGRICULTURE, DE L'ELEVAGE, DES MINES…

Il a souligné que le Maroc et la RDC sont deux pays, qui ont des défis économiques communs. "Le temps est arrivé, surtout dans le contexte de la libéralisation des échanges, avec l'opérationnalisation de l'accord sur la Zone de libre-échange continentale (ZLECA), pour que les Etats africains puissent développer des stratégies pour améliorer la qualité des échanges commerciaux. "Voilà pourquoi la création de cette chambre tombe à point nommé", a déclaré Jean Lucien Bussa.

Il a, à cet effet, invité les hommes d'affaires marocains à investir dans les domaines de la pêche, de l'agriculture, de l'élevage, des mines, etc. pour accroître le volume des échanges entre les deux pays.

Jean Lucien Bussa a aussi reconnu que la RDC a encore de nombreux défis à relever, notamment dans le domaine des infrastructures routières, énergétique, etc. mais qui doivent être considérés comme des opportunités pour des investisseurs. Car, a-t-il martelé, le pays de Félix-Antoine Tshisekedi dispose d'une panoplie de lois qui favorisent le développement de tous les secteurs du commerce. Cependant, fait-il remarquer, il y a quelques soucis liés aux taxes et autres impôts -qui sont pour certains dépassés et d'autres illégales- qui doivent être supprimés.

LES REUSSITES DU MAROC SONT D'ABORD AFRICAINES

Pour sa part, l'ambassadeur du Royaume de Maroc en RDC, Rachid Agassim a relevé des avancées remarquables de son pays sur tous les niveaux: économique, politique, industrielle, social, humain. "On a acquis une expertise et une expérience considérables. Bien évidemment, ce processus connait des défis et des réussites. Les réussites du Maroc sont d'abord africaines, grâce à la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'Assiste."

Les compagnies marocaines, dans divers secteurs, ont très bien progressé en Afrique et, surtout, ont contribué à l'essor économique dans les pays où elles opèrent, a-t-il fait remarquer. Les exemples sont concrets, surtout en Afrique de l'Ouest. Pour ne citer que les principales compagnies : la RAM, les Banques et Assurances, les sociétés minières et les BTP.

"En RDC, ce pays magnifique, indique le diplomate marocain, personne ne peut contester l'importance des richesses disponibles. Après quelques années que j'ai passées dans ce beau pays, j'estime qu'il est primordial de mettre en valeur les richesses du pays et en premier lieu, celle du potentiel humain, avant même, si j'ose dire, la richesse du sol et du sous-sol."

UN PARTENAIRE DE CHOIX

En tant que pays africain à économie émergente et deuxième investisseur africain sur le plan continental, le Maroc demeure un partenaire de choix pour plusieurs raisons. "D'abord, le Royaume du Maroc, pays africain, a fait de l'Afrique, qui est son prolongement naturel, une priorité. Ce n'est pas un hasard si le Maroc est le 2ème investisseur africain en Afrique et bientôt il en deviendra le premier. Ensuite, et pour faire court, poursuit Rachid Agassim, les réalisations dans tous les domaines, économique, industriel, énergétique, pharmaceutique, aéronautique, transport et logistique, portuaire, aéroportuaire, agro-alimentaire, logement social, et télécommunication, sont l'illustration évidente du niveau du progrès réalisé par le Maroc."

C'est cette expérience et cette expertise capitalisées dans tous ces domaines, à travers des entreprises fiables, visionnaires, dynamiques et disposées à s'impliquer dans les chantiers de développement d'envergure, que le Maroc est disposé à partager avec la RDC. Cette même structure qu'est la Chambre de Commerce et d'Industrie sera, vraisemblablement, soutient-il, la plateforme idoine pour faire connaitre davantage les potentialités d'échanges commerciaux et d'investissements entre les deux pays, sur la base d'un partenariat gagnant-gagnant. MOLINA
Le Sénateur Guy Loando offre deux ambulances à l’équipe de riposte du Covid-19
vendredi 3 avril 2020

Le Sénateur Guy Loando vient d'offrir deux ambulance à l'équipe de riposte au Covid-19, dirigée par Dr. Jean-Jacques Muyembe. Le Président de la (...)
lire la suite
Le VPM Tunda : " On doit rabaisser le nombre de détenus à la prison de Makala"
vendredi 3 avril 2020

*Le patron de la Justice congolaise a, par ailleurs, affirmé avoir pris des dispositions pour désinfecter les centres pénitenciers de la RDC au (...)
lire la suite
Lualaba : Richard Muyej instaure un couvre-feu dès ce samedi 4 avril
vendredi 3 avril 2020

Le Gouverneur Richard Muyej instaure un couvre-feu sur toute l'étendue de la province du Lualaba dès ce samedi 4 avril. La décision a été rendue (...)
lire la suite
Francine Muyumba propose des prélèvements sur des cartes prépayées pour aider l’équipe de riposte
vendredi 3 avril 2020

* Cette sénatrice adhère, par ailleurs, à la proposition de Delly Sesanga, acceptant de concéder les 30 % de ses émoluments à la lutte contre la (...)
lire la suite
La FEC rassure : " Nous avons des stocks au moins pour quatre mois encore "
vendredi 3 avril 2020

* Le patronnat congolais promet d'ouvrir plusieurs centres d'approvisionnement dans la capitale congolaise. " La réunion d'aujourd'hui consiste (...)
lire la suite
Fausses accusations contre le Gouvernement Ilunkamba !
vendredi 3 avril 2020

* La riposte au Coronavirus envoie la RD Congo à un front multidisciplinaire et implique une répartition des responsabilités dans un mouvement (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting