Dernière minute :
DANS SA REPONSE A LA QUESTION ECRITE DU DEPUTE LUBAYA SUR LE CHRONOGRAMME DETAILLE DU PROGRAMME DU GOUVERNEMENT
Le Premier ministre Ilunga Ilunkamba évoque l’éventualité d’un collectif budgétaire
lundi 16 mars 2020

Dans sa réponse à la question écrite du député national, André Claudel Lubaya, portant sur le chronogramme détaillé du programme du Gouvernement, le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkakamba n'exclut pas la possibilité de recourir à un collectif budgétaire destiné à réajuster les ambitions et les prévisions de son Gouvernement contenues dans la loi de finances 2020 adopté au Parlement et promulgué par le président de la République.

L'actuel locataire de l'avenue Roi Baudoin, justifie cette possibilité par l'évolution morose de la conjoncture économique au plan international depuis le dernier trimestre marqué par la chute des cours de matières premières suivie dans le pays de la cessation de l'exploitation de Mutanda Mining , un des grands contribuables de la RDC , se répercutent directement et avec usure sur la hauteur des recettes.

Pour le Premier ministre, cette situation contraint ainsi le Gouvernement à redéfinir à la baisse ses allocations dans le financement des dépenses, et sans nul doute, à accorder les priorités aux dépenses impératives, notamment celles de rémunérations et de fonctionnement, tout en réduisant de manière drastique le train de vie du Gouvernement et en rapportant la réalisation des dépenses d'investissement.

Ilunga Ilunkamba a souligné comme autre contrainte d'origine extérieure, l'impact de l'épidémie du COVID-19 qui a sévi en Chine, principal partenaire de la République Démocratique du Congo.

Il a tout de même rassuré que le Gouvernement travaille sans relâche et avec méthode, tout en comptant sur l'apport de l'Assemblée nationale, notamment par le biai de ses recommandations.

" Notre ambition est celle de tout faire pour que chacun puisse apporter sa part dans l'effort consistant à doter notre pays d'un budget qui soit à la hauteur de sa grandeur ", a affirmé le Premier ministre.

Déçu, Lubaya décide d'interpeller le Premier ministre à l'Assemblée nationale Non satisfait de la réponse du Premier ministre sur sa question écrite, André Claudel Lubaya a levé l'option de passer à la seconde étape de contrôle parlementaire "l'interpellation " d'Ilunga Ilunkamba à l'Assemblée nationale.

"En lisant la réponse du Premier ministre, j'ai seulement compris qu'en tant que citoyen, je dois cesser de rêver !

Comme parlementaire, je dois passer à la seconde étape de contrôle parlementaire ", a confié l'élu de Kananga à la rédaction de Forum des As après avoir pris connaissance du document contenant la réponse du Premier ministre.

Visiblement révolté par l'approche qu'il juge minimaliste du Premier ministre, l'auteur de la question écrite évoque l'article 174 du règlement intérieur qui donne la possibilité à un élu non satisfait de transformer sa question écrite ou orale à une interpellation.

Pour l'ancien gouverneur de l'ex province de Kananga, à la lecture de la réponse du premier ministre, il apparait clairement que le gouvernement ne sera pas en mesure d'atteindre les assignations de 11, 2 milliards prévu dans le budget 2020. ERIC WEMBA
Gentiny Ngobila maintient définitivement la mesure sur les funérailles
jeudi 26 mars 2020

La décision du Président Félix-Tshisekedi de ne plus organiser les funérailles dans les salles et les domiciles dans la ville de Kinshasa, prise le (...)
lire la suite
COVID-19 : Dr Mukwege appelle à la vigilance citoyenne et à la mobilisation collective
jeudi 26 mars 2020

A l’instar de nombreuses personnalités, le prix Nobel de la paix 2018 joint sa voix à la sensibilisation contre la propagation de la terrible (...)
lire la suite
Delly Sesanga recommande la suspension des assemblées provinciales
jeudi 26 mars 2020

Les Assemblées provinciales doivent être suspendues. Il faut envisager le gel des activités judiciaires en dehors des affaires pénales, déclare (...)
lire la suite
Quand le Covid-19 terrasse des préjugés et met à nu des velléités des assoiffés d’argent
jeudi 26 mars 2020

Le monde tremble suite aux ravages que le COVID-19 laisse sur son passage au cours de sa progression depuis la Chine vers plusieurs pays du vaste (...)
lire la suite
La RD Congo en état d’urgence sanitaire, économique et sociale
jeudi 26 mars 2020

(Alain LUBAMBA wa LUBAMBA, Député National honoraire & Vice-ministre honoraire du Budget) La crise sanitaire par le coronavirus 19 (covid-19) met (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi et Edgard Lungu préconisent une solution de paix
jeudi 26 mars 2020

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi et son homologue Zambien, Edgard Lungu veulent à tout prix rétablir la paix à la frontière des deux pays, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Pour une task force en phase avec l’union sacrée

L'union sacrée? Elle s'impose. Corona oblige. Les ravages causés par cette pandémie ayant tout d'une guerre. Normal dans ces conditions que le Président de la république enfile sa tenue de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting