Dernière minute :
RECONFORTE PAR LES REACTIONS POSITIVES DES KINOIS
Gentiny Ngobila maintient définitivement la mesure sur les funérailles
mercredi 25 mars 2020

La décision du Président Félix-Tshisekedi de ne plus organiser les funérailles dans les salles et les domiciles dans la ville de Kinshasa, prise le mercredi 18 mars dans le cadre des mesures préventives contre la propagation rapide du Covid-19 dans la capitale, aura effet même après la période de confinement. C'est ce qui ressort de la rencontre hier mardi 24 mars, entre le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila et les médecins directeurs et administrateurs gestionnaires des hôpitaux publics de la capitale.

Ainsi pour une meilleure application de cette mesure, l'autorité urbaine a, au cours de ces échanges, demandé à ses interlocuteurs de s'organiser pour aménager des funérariums dignes de ce nom. Ce, pour permettre aux familles éprouvées de se recueillir quelques heures avant l'enterrement de leurs proches sans s'exposer à des risques de contamination par la dépouille.

Il sied de signaler que l'annonce par le Chef de l'Etat la semaine dernière, de l'interdiction d'organiser des cérémonies funéraires dans les salles et les domiciles a été saluée par les kinois. Ceux-ci ont vu en cette mesure un moyen de limiter la propagation des maladies contagieuses ainsi que les dépenses qu'occasionnent l'organisation des deuils, transformées depuis quelques années, en «fête» ou en défilé de mode où certains exhibent bijoux et vêtements «griffés» à Kinshasa.

IMPLICATION DES AUTORITES POLITICO ADMINISTRATIVES

"C'est une initiative que nous attendions depuis longtemps. Cela va soulager énormément la population, vu les dépenses énormes qu'occasionne l'organisation d'un deuil. Les familles qui ont perdu un être cher engagent beaucoup de dépenses et cela passe par la location des salles funéraires qui, ces derniers temps coutent de plus en plus cher. La location d'un orchestre ou d'un matériel de musique pour animer la veillée mortuaire et j'en passe. Cette mesure a un impact sur le plan financier et celui de santé publique" a déclaré un participant.

Toutefois, les hôtes du chef de l'Exécutif provincial de Kinshasa, ont sollicité l’implication de ce dernier auprès des autorités politico administratives dans l'effectivité de cette mesure, étant entendu que certains centres hospitaliers ne disposent pas d'assez d'espaces pour ériger un funérarium. A cette requête de ses interlocuteurs, Gentiny Ngobila a, pour ce faire promis d'impliquer les différentes municipalités.

L'autorité urbaine a également rappelé aux participants à cette rencontre de veiller aux respects sans faille des règles d'hygiène qui constituent des gestes barrières dans leurs établissements hospitaliers. Dans la grande salle de l'Hôtel de ville où la réunion a eu lieu, la distanciation sociale a pu être respectée. Fyfy Solange TANGAMU
Kasongo Mwema rejette la thèse de l’empoisonnement
lundi 1er juin 2020

«Scientifiquement, il n’y a encore aucune preuve pour dire qu’il y a autre chose que la covid-19 comme causes des décès qu’on déplore à la (...)
lire la suite
Pétition ou acharnement contre le ministre de la Défense nationale ?
lundi 1er juin 2020

* «Les opérations de guerre relevant du commandant suprême des Fardc, s’attaquer au ministre de la Défense, c’est s’en prendre indirectement au Chef de (...)
lire la suite
Les pétitionnaires appelés au respect de la procédure en cours dans la commission Défense et sécurité
lundi 1er juin 2020

* Cet appel est lancé par l’honorable Juvénal Munubo, porte-parole de ladite commission, qui plaide pour que l’on laisse le concerné revenir à (...)
lire la suite
L’AFDC-A Bahati fustige l’agitation observée au sein de la dissidence
lundi 1er juin 2020

La Haute instance de l'Alliance des forces démocratiques du Congo & Alliés (AFDC-A) est dans tous ses états. Elle fustige l'agitation observée au (...)
lire la suite
Vers la réouverture des restaurants, bars et autres espaces publics
lundi 1er juin 2020

Le Conseil de ministres s’est penché notamment sur le point lié à l’ouverture des restaurants, bars et autres espaces pour raison de Covid-19. A ce (...)
lire la suite
Le PEV lance la campagne pour la promotion de la vaccination de routine
lundi 1er juin 2020

Le Programme élargi de vaccination vient de lancer la campagne pour la promotion de la vaccination de routine. Pendant deux mois, de juin à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Cap sur le moindre mal

Faut-il rouvrir ou pas les bars , terrasses , restaurants… et autres espaces publics fermés en vue de lutter contre la propagation du coronavirus ? Ce sujet conviendrait parfaitement aux (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting