Dernière minute :
AU COURS D’UNE REUNION HIER A LA PRESIDENCE
Dr Jean-Jacques Muyembe suggère un couvre-feu à Kinshasa
vendredi 17 avril 2020

* Par ailleurs, le Secrétaire technique du CMR - Covid-19 plaide pour la prolongation de l'état d'urgence

Le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte au Coronavirus en RD Congo (CMR-Covid-19 RD Congo), suggère l'instauration, à Kinshasa, d'un couvre-feu de 20 heures à 5 heures pendant l'état d'urgence décrété sur l'ensemble du pays, pour freiner la propagation de la pandémie dans la capitale. C'est ce qui ressort de la réunion que le directeur de cabinet adjoint du Président de la république Félix Tshisekedi, a présidée hier jeudi 16 avril à la Cité de l'Union africaine, avec le coordonnateur de cette structure d'experts.

Compte tenu de la situation épidémiologique actuelle de la capitale, le Dr Jean-Jacques Muyembe Tamfum, Médecin directeur général de l'Institut de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa a, par ailleurs, suggéré que l'état d'urgence, décrété depuis le 24 mars dernier soit prolongé. Ce, jusqu'à ce que les nouvelles données sur l'évolution de la pandémie auront concouru à sa levée.

Au cours de cette même réunion, à laquelle ont participé le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Me Célestin Tunda Ya Kasende, son collègue du Budget Jean-Baudouin Mayo ainsi que des conseillers du Chef de l'Etat chargés des questions sanitaires, le Dr Jean-Jacques Muyembe a annoncé qu'à ce jour, le pays n'enregistre plus aucun cas importé de Covid-19.

" Grâce aux mesures barrières prises par les autorités, notamment la fermeture de toutes les frontières nationales, la phase de covid-19 importée est terminée. Il ne reste plus que des cas de contamination locale, dont le taux de croissance est d'environ 15 personnes par jour ", précise le Dr Jean-Jacques Muyembe.

Dans un communiqué signé le lundi 13 avril, le coordonnateur du Secrétariat technique du CMR-Covid-19 en RD Congo, avait tiré la sonnette d'alarme, soulignant que " si les efforts de préparation en cours dans le pays, ne sont pas finalisés à temps, le pire est à craindre au mois de mai prochain". Dans ce même communiqué, le CMR-Covid-19 renseignait que la pandémie entre déjà dans une phase de croissance exponentielle dans la ville de Kinshasa.

Partant de ces projections, le groupe d'experts locaux conduit par le Dr Jean-Jacques Muyembe, avait insisté sur l'observance sans faille des mesures barrières et autres consignes données par les autorités sanitaires, pour endiguer la propagation du Covid-19.

C'est ainsi qu'en plus des mesures d'hygiène conseillées à la population, le coordonnateur du CMR-Covid-19 en RD Congo avait conseillé le port obligatoire de masque dans tous les lieux publics de la capitale. Particulièrement les marchés, les moyens de transport en commun.

" Selon les différents modèles de projection de la pandémie au Covid-19, contextualisés à la RD Congo, le moment le plus haut de cette croissance sera atteint entre la première et la deuxième semaine du mois de mai prochain. Il y a véritablement urgence aujourd'hui à faire appliquer toutes les mesures de prévention prises dans le cadre de cette riposte, en les adaptant au mieux aux réalités sociales et économiques de notre population ", avait prévenu le CMR-Covid-19, au terme de sa troisième réunion tenue le lundi dernier.

VIVEMENT DES MESURES D'ACCOMPAGNEMENT

Même si la RD Congo n'enregistre plus de cas importés de Covid-19, la situation épidémiologique actuelle atteste que la commune de Gombe est l'épicentre de cette pandémie à Kinshasa. Foi des révélations des experts, la maladie est même sortie des frontières du centre d'affaires de la capitale, pour s'étendre sur les communes voisines.

Selon le CMR-Covid-19 en RD Congo, la situation de la pandémie à la date du 13 avril à Kinshasa, faisait état de 222 cas détectés positifs dans 24 zones de santé de la capitale. Les plus touchées sont les zones de santé de Gombe (66 cas), Binza Météo (34 cas), Binza Ozone (20 cas), Kintambo (19 cas), Limete (15 cas) et Lemba (13 cas). Probablement, ces chiffres doivent avoir évolué pendant les quatre derniers jours.

Ainsi, compte tenu de cette extension des foyers infectieux en dehors de la commune de Gombe vers d'autres municipalités environnantes, le CMR-Covid-19 a-t-il estimé que la mesure de confinement ne doive pas se limiter qu'à la seule commune de Gombe. Bien au contraire. Elle doit impérativement s'étendre sur les entités politico-administratives environnantes.

Déjà hier jeudi, des sources concordantes ont fait l'écho du confinement imminent, dans un premier temps, de certains quartiers de la commune de Ngaliema (Binza Météo et Ma Campagne) et celle de Kintambo (Kintambo Magasin. Ce, pendant deux semaines.

Confiner les communes de Kinshasa pour éviter la propension de la pandémie de Covid-19 dans la capitale, la mesure est, certes, salutaire. Et, aucun homme sensé ne saurait s'y opposer, tant la prévention vaut mieux que la guérison.

En même temps, ces mesures ne devraient pas, cependant, constituer un véritable chemin de croix pour la majorité silencieuse. Des Kinois sans ressources, vivant au jour le jour avec moins d'un dollar américain. Une réalité bien connue de dirigeants du pays.

Partant, des observateurs conseillent aux autorités congolaises de prendre des mesures d'encadrement aussi salutaires, pour ne pas vouer cette même population -du reste très majoritaire- à la tentation de pillages.

Par mesures d'encadrement, les mêmes observateurs sous-entendent des dispositions pratiques qui permettraient aux populations des entités confinées, de pouvoir s'approvisionner en denrées alimentaires de première nécessité, sans trop d'acrobaties.

Pour rappel, la situation épidémiologique de la pandémie du nouveau coronavirus hier en RD Congo, fait état de 267 cas de personnes testées positives, 22 décès et 23 cas de guérison. Grevisse KABREL
Mwilanya accuse l’Udps, Kabuya nie
jeudi 25 juin 2020

*"Trop, c’est trop ! Le FCC y réservera des réponses proportionnelles aux plans judiciaire, politique et parlementaire", promet le coordonnateur de (...)
lire la suite
L’UDPS envahit le Palais du peuple, le Bureau de l’Assemblée nationale proteste
mercredi 24 juin 2020

La Chambre basse du Parlement condamne la "énième " prise d'assaut du Palais du peuple par les taxi-motos communément appelés "wewa", hier mardi 23 (...)
lire la suite
Insécurité à Beni
mardi 23 juin 2020

*Vivement l'implication du chef de l'Etat, plaide Jonas Kasimba. Depuis quelques années, Beni n'en finit pas de pleurer ses morts à cause de (...)
lire la suite
Vital Kamerhe saisit les Nations Unies
lundi 22 juin 2020

* D'ores et déjà, son avocat Pierre Olivier Sur, parle d'un simulacre de procès inadmissible dans un grand pays comme la RD Congo. Lourdement (...)
lire la suite
L’avenir politique de Vital Kamerhe en jeu
vendredi 19 juin 2020

* " Pour sa part, la défense du dircab de Fatshi attend sereinement l'issue du procès, affirmant que le dossier de leur client est vide. "Quelle (...)
lire la suite
Jean-Marc Kabund, c’est fini !
jeudi 18 juin 2020

* D'ores et déjà, l'Assemblée nationale peut organiser l'élection de son 1er vice-président Peine perdue pour Jean-Marc Kabund A Kabund. Désormais, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting