Dernière minute :

Comment la Chine protège les droits de l’homme, un de nos biens les plus précieux dans cette période spéciale
mercredi 22 avril 2020

" Le gouvernement chinois a toujours insisté pour placer le peuple au centre et pour mettre la sécurité et la santé des personnes au premier plan ". Face au défi de l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus, la Chine a souligné la valeur du concept " Les gens d'abord et la vie d'abord ", et a transmis à la communauté internationale sa logique de la lutte contre l'épidémie, celle de placer le droit à la vie et à la santé au sommet de la prévention et du contrôle de la maladie.

Le droit à la vie et le droit à la santé sont des droits humains fondamentaux universellement reconnus. La Chine place la sécurité et la santé physique des personnes au premier plan, et les utilise comme point de départ et point final de tout travail de prévention et de contrôle de la situation épidémique, protégeant le droit des gens à la vie et à la santé dans toute la mesure du possible. Du point de départ sur lequel elle a insiste et selon lequel " la vie est plus importante que le mont Tai. L'épidémie est une mission, la prévention et le contrôle sont une responsabilité ", au soutien à la prévention et au contrôle de l'épidémie dans la province du Hubei avec toute la puissance d'une nation, à " faire passer le traitement médical en premier " et à " maximiser le taux de guérison et réduire le taux de mortalité de la maladie", le concept de droits de l'homme centré sur les personnes a toujours été présent dans l'action de la Chine contre le virus. Les mesures temporaires telles que le " confinement de villes " et l'" interdiction des déplacements " mises en œuvre par la Chine n'avaient toutes qu'un seul but, protéger la vie et la santé des gens. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit de la protection d'un des biens les plus précieux, les droits de l'homme, dans cette période spéciale.

La Chine n'épargne aucun effort pour sauver chaque vie. A elle seule, la province du Hubei a guéri plus de 3 600 patients atteints de pneumonie à nouveau coronavirus de plus de 80 ans. La situation épidémique dans les pays étrangers est grave. Le président Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises au téléphone avec des dirigeants étrangers que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la protection de la santé et de la sécurité des citoyens chinois à l'étranger. La Chine a renforcé son attention et ses soins pour les citoyens chinois d'outre-mer, en particulier les étudiants à l'étranger, distribué des " sacs santé " et affrété des vols charters pour ramener les citoyens chinois en Chine quand c'était nécessaire. Dans le même temps, la Chine a toujours également attaché une grande importance à la sécurité et à la santé des citoyens étrangers présents sur son territoire, traite tous les étrangers en Chine de la même manière que ses propres citoyens et protège leurs droits et intérêts légitimes conformément à la loi. " Tout ce qu'on peut faire pour sauver des vies est bon. La méthode chinoise a fait ses preuves ", a déclaré avec admiration Bruce Aylward, conseiller principal du Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, après sa visite en Chine.

L'épidémie représente une menace énorme pour la sécurité de la vie et de la santé physique des personnes, et pose également de grands défis à la protection des droits des personnes à la vie et à la santé. Tous les efforts sont faits pour sauver des patients et sauver des vies. La Chine a également utilisé diverses plates-formes pour lancer un appel commun à la communauté internationale. Le secrétariat de l'Alliance de coopération des médias " la Ceinture et la Route " a récemment publié une lettre ouverte aux unités membres du monde entier pour "construire une ligne anti-épidémique et construire une Route de la Soie saine ", exhortant les membres de l'alliance à " défendre le droit à la vie, à assumer la responsabilité de la prévention et du contrôle, à respecter l'esprit de dévouement et de sacrifice, et à transmettre une valeur : les gens d'abord, la vie d'abord ". Le Représentant permanent de la Chine auprès de l'Office des Nations Unies à Genève et d'autres organisations internationales en Suisse a également lancé un appel lors des réunions sur ce sujet du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies et du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme : " Tous les pays doivent placer la vie et la santé des personnes au premier plan, et grâce à une défense internationale conjointe efficace, le contrôle conjoint et la coopération dans la lutte contre l'épidémie protégeront efficacement le droit des gens à la vie et à la santé ".

Au milieu de l'épidémie, toutes les actions de la Chine ont été empreintes d'une grande bienveillance et d'un esprit de justice. Chez elle, elle a pris de puissantes mesures de prévention et de contrôle pour protéger la vie et la santé des personnes ; face au monde, adhérant au concept de communauté de destin humain, elle a fourni une assistance dans la mesure de ses capacités à la communauté internationale, et soutenu la protection du droit à la vie et à la santé des personnes dans un nombre croissant de pays. À ce jour, le gouvernement chinois a fourni ou fournit une assistance matérielle à 127 pays et 4 organisations internationales. La Chine a également fait don de 20 millions de dollars à l'OMS, a envoyé un total de 13 groupes d'experts médicaux dans 11 pays et a organisé plus de 70 vidéoconférences d'experts avec plus de 150 pays et organisations internationales. De leur côté, les gouvernements locaux, les entreprises et les organisations de la société civile chinoises ont fait don de fournitures médicales à plus de 100 pays et régions et organisations internationales. Les actions de la Chine démontrent l'idée que " la vie est plus importante que le mont Tai " a gagné le respect du monde.

Comme l'ont souligné le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, l'Organisation internationale pour les migrations, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés et l'Organisation mondiale de la santé : " Seule une approche inclusive pour protéger le droit de chacun à la vie et à la santé peut contrôler l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus ". Placer la sécurité et la santé au premier plan est une logique interne importante de la prévention et de la lutte contre l'épidémie en Chine, qui a obtenu des résultats majeurs. Le destin commun de l'humanité et la protection effective du droit des peuples à la vie et à la santé sont des responsabilités communes à tous les pays et doivent être partagés de toute urgence. He Yin Le Quotidien du Peuple
Une résolution du Parlement européen pour dénoncer le détournement de l’aide humanitaire par l’Algérie et le polisario
vendredi 10 juillet 2020

Bruxelles-Des députés européens viennent de déclencher le mécanisme de saisine officielle du Parlement européen au sujet du détournement de l'aide (...)
lire la suite
Le Maroc, un modèle dans la consécration des valeurs de l’Islam modéré dans le monde et en Afrique
vendredi 10 juillet 2020

Rabat - Le président de la branche rwandaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, Sheikh Musa Sindayiga, a mis en avant le modèle (...)
lire la suite
necrologie
vendredi 10 juillet 2020

La famille KITEBI, Patrice Kitebi, Directeur Général du Fonds de Promotion de l'industrie, Romain Kitebi, Jeanine Kitebi, Agathe Kitebi, Jean-Paul (...)
lire la suite
"Congo na biso" demande à Ronsard Malonda de respecter l’appel de la conscience nationale en renonçant à ce poste
vendredi 10 juillet 2020

Parti de Freddy Matungulu, " Congo na biso" salue la mobilisation d'hier, jeudi 9 juillet, des congolais contre l'entérinement de Ronsard Malonda (...)
lire la suite
" C’est à Sylvestre Ilunga, si faute il y a, de rappeler à l’ordre le VPM Tunda" (Tribune)
vendredi 10 juillet 2020

Le président de la République Félix-Antoine n'est pas membre du Gouvernement. A ce titre, il n'a pas qualité de sanctionner un membre du (...)
lire la suite
Matadi : manif empêchée, 4 blessés, les activités au ralenti
vendredi 10 juillet 2020

Les activités ont tourné au ralenti jeudi 9 juillet 2020 au centre-ville de Matadi, capitale provinciale du Kongo-Central, à la suite de la marche (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting