Dernière minute :

Parcours d’un champion
vendredi 8 mai 2020

Kabamba Nicodème commence d'abord à briller dans son Jadothville natal - aujourd'hui Likasi - dans l'ancien Katanga où il a évolué à l'US Panda. C'est dans cette équipe, donc au Katanga, que Kabamba acquiert des supporters le surnom de "Serpent de rail", la locomotive électrique de la Société KDL - actuellement SNCC, que nul ne peut stopper. "Serpent de rail" rase tout sur son passage. Il devient le meilleur buteur de Jadothville et conduit son club (Us Panda) à caracoler à la tête du palmarès pendant tout le temps où il défend ses couleurs. Plusieurs fois, lors des confrontations avec le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi, à quelque 120 km de là, il met en difficulté le gardien Kazadi Robert avec sa défense impénétrable où il y avait Katumba et déjà Bwanga, le jeune-frère de Kazadi et Mukombo.

Le président du TP Englebert-Mazembe de l'époque avait plusieurs fois tenté, sans succès, de débaucher "serpent de rail". Mais ce dernier jeta son dévolu sur un club de la ville de Kinshasa, Daring club, devenu "Imana Motema Pembe".

Ici, Kabamba Nicodème brille de mille feux et met saisonnièrement en difficulté le club rival, Victoria club " devenu Vita Club. C'est au cours de cette période que Daring Club gagne plusieurs fois le championnat de la ville de Kinshasa.

Comme à l'US Panda de Likasi, Kabamba Nicodème porte aussi le brassard de capitaine de Daring Club à cause de ses merveilles dans les crampons. Il est éblouissant, Nicodème Kabamba, dans toutes les arènes sportives sous le maillot de Daring Club. Il est toujours plébiscité meilleur buteur de la ville de Kinshasa, où il est imbattable. Aucune défense ne lui résiste. Que ce soient du côté de V. Club ou de Bilima (Dragons), les deux autres plus grands clubs de l'époque malgré qu'il y avait des joueurs comme Bonga Bonga ou Luc Mawa.

C'est au faite de cette gloire que Nicodème Kabamba débarque dans la première génération des Léopards du Congo du Président Mobutu en 1967. C'est dans cette sélection où viendront se joindre les Pierre Kalala du TP Englebert Mazembe. Lors de la CAN organisée en juin 1968 par la Caf au Ghana, c'est pour toutes ces raisons, Nicodème Kabamba, qui porte le brassard de capitaine. Il fait voir la foudre à toutes les "équipes adverses retenues pour cette compétition dans toutes ses phases jusqu'en finale.

Jamais encore en Afrique, on n'avait du respect pour cette sélection du Congo-Kinshasa, qu'au cours de ces années-là où les "Lions" nom des "Léopards" pendant la Ière République (1960-1965) étaient rarement qualifiés pour la phase finale de la CAN. C'était peut-être dû au chaos politique qu'a connu ce pays au cours de cette période émaillée de guerres de rébellions.

Mais en 1968, à Accra, au Ghana, les Léopards du Congo-Kinshasa surprennent le monde entier. Le capitaine de la sélection, Nicodème Kabamba soulève la toute première fois le trophée de cette compétition qui fait entrer le Congo dans les annales du football africain. Une grande première dans toute la sous-région d'Afrique centrale et même Australe où aucune sélection n'avait encore gagné la CAN. On peut imaginer la liesse populaire qui s'en suit dans la ville de Kinshasa, le jour du retour de l'équipe des Léopards.

Celui qui tient la coupe monté dans une limousine décapotable de la Présidence de la république et que tout le monde veut toucher, tout au long du parcours, c'est Kabamba Nicodème.

La première coupe, celle de 1968, Kabamba Nicodème la gagne comme joueur et la ramène comme capitaine des Léopards, la sélection nationale. Tandis que la deuxième, celle d'Egypte 1974, il la remporte comme entraîneur adjoint de l'équipe nationale avec comme titulaire Blagoz Vidinic. Y a-t-il mieux pour le parcours d'un footballeur qui, dans sa carrière, est aussi passé par le Standard de Liège. KANDOLO M.
Daniele Massaro souffle ses 59 bougies ce samedi 23 mai
vendredi 22 mai 2020

Ancien joueur de l'AC Milan, héros de la finale de la Ligue des Champions européenne en 1994. Daniele Massaro souffle ses 59 bougies ce samedi 23 (...)
lire la suite
Renaissance : le Cns réitère son soutien à Pascal Mukuna et invite les fans à la sérénité
lundi 18 mai 2020

Le Comité national des Supporters (CNS), structure du Football Club Renaissance du Congo, réitère son soutien immuable à Pascal Mukuna, président du (...)
lire la suite
Football : Félix Tshisekedi offre un bus à l’équipe nationale
lundi 18 mai 2020

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi vient d'offrir un bus pimpant neuf aux joueurs de l'équipe nationale de football. Ce véhicule destiné aux (...)
lire la suite
Mazembe sacré champion de la Linafoot
jeudi 14 mai 2020

*V.Club, Maniema Union et DCMP qualifiés également pour l'Afrique. La Fédération congolaise de football association (Fecofa) a tranché. Le (...)
lire la suite
Frédéric Kitengie attend le sacre du TP Mazembe pour la saison sportive 2019-2020
mercredi 13 mai 2020

Le manager général du Tout-Puissant Mazembe Frédéric Kitengie est pour l'arrêt définitif du Championnat national de la Division I suite à la pandémie (...)
lire la suite
Parcours d’un champion
vendredi 8 mai 2020

Kabamba Nicodème commence d'abord à briller dans son Jadothville natal - aujourd'hui Likasi - dans l'ancien Katanga où il a évolué à l'US Panda. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Profession : "fils" de Mzee

Un "énième fils" de Mzee Kabila nous est né ! Il se prénomme Ibrahim. Il a été présenté à la ville et au monde avec forces publicités. Afin que nul ne l'ignore ? Sans nul doute. C'est assurément un (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting