Dernière minute :

Ankara dénonce le communiqué conjoint de 5 pays sur la Méditerranée orientale et la Libye
mercredi 13 mai 2020

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, a répondu à une question concernant la déclaration conjointe adoptée par les ministres des Affaires étrangères d'Egypte, de Grèce, de l'administration chypriote grecque, de France et des Emirats arabes unis sur la Méditerranée orientale et la Libye.

"La déclaration conjointe des ministres des Affaires étrangères d'Egypte, de Grèce, de l'ACG, de France et des Emirats arabes unis sur la Méditerranée orientale et la Libye est un exemple de l'hypocrisie d'un groupe de pays recherchant le chaos et l'instabilité régionaux par les politiques qu'ils mènent et ne voyant aucun mal à sacrifier les aspirations démocratiques des peuples à l'agression impitoyable des dictateurs putschistes, et qui sont tombés dans un délire, car leurs agendas sont perturbés par la Turquie.

Le fait que la Grèce et l'ACG, au lieu d'engager un dialogue respectivement avec la Turquie et la RTCN sur la Méditerranée orientale, s'appuient sur des acteurs non régionaux sans importance, ne peut être que l'héritage d'une mentalité de mandat et de colonialisme. La déformation des mesures prises par la Turquie afin de protéger ses intérêts légitimes fondés sur le droit international, sous des prétextes injustes et illégaux, est inacceptable en toutes circonstances.

Il en va de même pour l'Egypte. Les dirigeants de ce pays semblent avoir préféré renoncer depuis longtemps aux intérêts et aux droits de son propre peuple, plutôt que de les protéger.

Quant aux Emirats arabes unis, n'ayant aucun lien avec la Méditerranée orientale, ce n'est rien d'autre que l'animosité envers la Turquie qui les unit aux autres pays. Les antécédents de ce pays, tant contre la Turquie que contre la Libye, sont bien connus. Il est évident que la France, dont les intentions d'instaurer un état de terreur en Syrie ont été fortement perturbées par notre opération Source de paix, tente d'être le mécène de cet axe de malveillance, dans un tel état d'esprit.

Nous appelons tous ces pays à agir avec bon sens, dans le respect du droit et des pratiques internationales.

La paix et la stabilité dans notre région ne peuvent être obtenues que par un dialogue et une coopération sincères et réalistes, plutôt que de tenter de créer un axe de malveillance", a répondu Hami Aksoy. AA
Le rapport d’Econergy sur la table de la SNEL
vendredi 11 septembre 2020

Les choses se précisent de plus en plus sur le projet d'électrification de Luozi. Econergy, le bureau d'études qui a obtenu le marché d'études de (...)
lire la suite
Les femmes entrepreneures découvrent les avantages à payer les impôts
vendredi 11 septembre 2020

La matinée de sensibilisation des femmes entrepreneures, hier jeudi 10 septembre, a vécu. Organisé par l'Agence nationale pour la promotion des (...)
lire la suite
La Chine offre 50.000 masques et 300 thermomètres à la ville de Kinshasa
vendredi 11 septembre 2020

L’ambassadeur de Chine en RDC, M.Zhu Jing, a remis au Gouverneur de Kinshasa un lot important des matériel médical, composé essentiellement de 50.000 (...)
lire la suite
Les finalistes partagés entre euphorie et observance des lois
vendredi 11 septembre 2020

A Kinshasa, particulièrement, la fin d’examen d’Etat a souvent été marquée par des scènes de liesse des élèves finalistes sur la voie publique et dans (...)
lire la suite
L’Exetat passé, les finalistes mettent le curseur sur leur filière à l’université
vendredi 11 septembre 2020

Les finalistes du secondaire ont fini la session ordinaire de l’Examen d’Etat (Exetat) édition 2020, hier jeudi 10 septembre. Ces épreuves passées, (...)
lire la suite
Unikin : Les élections des doyens des facultés auront lieu ce vendredi
vendredi 11 septembre 2020

Les élections des doyens de toutes les facultés de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) auront lieu ce vendredi 11 septembre. C'est du moins ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting