Dernière minute :

La Chine redouble d’efforts pour apporter sa réponse à l’épidémie
jeudi 14 mai 2020

Quand la pandémie de COVID-19 se propage dans le monde entier, la prévention et le contrôle de l'épidémie ont réalisé des progrès stratégiques majeurs en Chine.

Il s'agit d'une crise mondiale rare et d'un défi commun auquel est confronté l'ensemble de l'humanité. La Chine a été la première à informer la communauté internationale de l'épidémie et à lutter contre l'épidémie. Par la mobilisation générale de l'ensemble de la population et grâce aux efforts durs, la Chine a fait d'importants sacrifices pour devenir l'un des premiers pays à contenir l'épidémie sur son propre territoire. La Chine a érigé une ligne de défense régionale contre l'épidémie pour le monde, et a fourni l'expérience précieuse en matière de lutte contre l'épidémie.

On ne saurait pas à quel point une mission est difficile sans l'avoir accomplie soi-même. Aujourd'hui, de plus en plus de gens comprennent à quel point le nouveau coronavirus est "rusé", et ont vu avec leur propre expérience le préjudice considérable porté par l'épidémie à la société. Mais il y a plus de 3 mois, personne ne s'attendait à ce que l'épidémie frappât le monde de façon tellement violente. L'épidémie survenue avec une soudaineté a été tellement menaçante que le risque et les difficultés avec lesquels la Chine a affronté l'épidémie ont été inimaginables. Comment prévenir et contrôler le virus que nous connaissions à peine? Comment endiguer la propagation du virus au milieu de la vague de déplacement lors de la Fête du printemps? Comment faire en sorte que tous les patients diagnostiqués soient hospitalisés et que tous les patients à traiter soient soignés, vu le nombre très élevé de malades? Comment trouver le traitement et les médicaments efficaces? De nombreuses incertitudes ont mis à l'épreuve la Chine. Certaines personnes ont dit que la Chine a réussi "un examen à livre fermé" à l'avance car elle a arrêté la propagation galopante du virus quand le virus a contaminé seulement moins de 0,006% de la population chinoise. La Chine a créé un miracle dans l'histoire de lutte de l'humanité contre les maladies infectieuses. "La réponse de la Chine à l'épidémie" est très émouvante car les progrès ont été si difficilement obtenus.

"La réponse de la Chine à l'épidémie" a été appuyée par les efforts extrêmement ardus. Qualifiant cette épidémie de test majeur, le Secrétaire général Xi Jinping a pris lui-même les commandes et s'est engagé personnellement dans la lutte. Il a présidé la réunion du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois le 1er jour du 1er mois du calendrier lunaire pour étudier, prendre des dispositions et mobiliser encore une fois afin de mener à bien la prévention et le contrôle de l'épidémie, et notamment le traitement des malades. Par ailleurs, deux jours avant la réunion, Wuhan a fermé les voies de sortie pour imposer le confinement. Un jour avant la réunion, trois équipes médicales de l'Armée populaire de libération (APL) se sont mises en danger pour apporter l'aide d'urgence à Wuhan. Avec le principe de précocité en matière de dépistage, de signalement, de mise en quarantaine et de traitement, les patients en état grave ont été installés dans les hôpitaux désignés pour qu'ils y soient soignés par les meilleurs médecins avec les meilleures ressources médicales. 42000 agents de santé de l'ensemble de la Chine sont arrivés en urgence à Wuhan pour apporter l'aide. Les hôpitaux de fortune Huoshenshan et Leishenshan ont été mis en service en 10 jours. Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), "Face au virus inconnu, la Chine a pris les mesures de prévention et de contrôle les plus courageuses, flexibles et actives". Un rapport d'études publié récemment dans le journal américain Science a indiqué que les mesures de prévention et de contrôle de la Chine ont coupé la chaîne de transmission du virus et ont évité des dizaines de milliers d'infections à travers le pays.

"La réponse de la Chine à l'épidémie" témoigne de la persévérance et du courage de plus d'un milliard de personnes. Comme l'a dit un article de commentateur du journal singapourien The Straits Times, "Comme d'autres pays qui en souffrent, la Chine a été victime de cette épidémie." Dans cette épidémie grave sans précédent, beaucoup de nos compatriotes ont été contaminé malheureusement. De nombreuses personnes travaillant en première ligne ont sacrifié leur vie. Nous avons "freiné en urgence" nos activités sociales et économiques pour endiguer l'épidémie. La Chine a mis en confinement une ville avec plus de 10 millions de personnes et a déclenché la réponse de premier degré à l'urgence sanitaire publique dans l'ensemble de la Chine, ce qui est sans précédent dans l'histoire. Un journal serbe a écrit en gros le titre sur la couverture : "Le monde doit dire merci à Wuhan." Comme l'a dit le secrétaire général de l'ONU António Guterres, le peuple chinois "a sacrifié leur vie normale pour apporter une contribution au peuple du monde."

"La réponse de la Chine à l'épidémie" souligne l'engagement responsable de la Chine portant la vision de destin partagé. Dans la lutte contre l'épidémie, la Chine a toujours accordé une grande importance à la coopération internationale et l'a promue activement. La Chine a commencé à communiquer les informations sur l'épidémie à l'OMS le 31 décembre 2019, soit un mois plus tôt que la déclaration de l'OMS selon laquelle l'épidémie de COVID-19 constituait une "urgence de santé publique de portée internationale". Face aux critiques dénuées de tout fondement de certaines personnes de l'Occident, l'éditeur en chef de la revue médicale de renom The Lancet a déclaré clairement que "la Chine avait transmis des informations claires alors que nous avons gaspillé le mois de février." Au moment critique de la lutte mondiale contre l'épidémie, les équipes d'experts médicaux chinois sont allées à l'étranger pour appuyer la lutte contre l'épidémie. Les matériels médicaux chinois ont été acheminés vers les différentes villes du monde. La Chine a partagé avec le monde son plan de traitement mis à jour.

Le virus ne connaît pas de frontières. L'épidémie ne fait pas la distinction entre les ethnies. Nous comprenons profondément que dans la lutte mondiale contre l'épidémie, tant qu'il y reste un pays qui n'arrive pas à contenir efficacement l'épidémie, cette bataille ne se terminera pas. Dans cette lutte contre l'épidémie, la Chine a fait preuve d'un sens des responsabilités en tant que grande puissance avec les faits irréfutables. La Chine a la conscience tranquille devant la communauté internationale car elle a fait d'énormes sacrifices pour apporter une contribution majeure. La Chine a sauvegardé la sécurité sanitaire publique du monde avec les différents pays par les actions concrètes caractérisées par l'ouverture et la coopération.

Bien que séparés par des montagnes et des rivières, nous partageons le vent et la lune sous le même ciel. Comment peut-on dire que vous n'avez pas de vêtements? Je vais partager les miens avec vous. Les commentaires de Robert Lawrence Kuhn, président de la Kuhn Foundation, ont exprimé le sentiment des personnes clairvoyantes à l'international. Il a dit que la vision d'une communauté de destin pour l'humanité était un concept riche de sens et visionnaire. Quand le monde lutte contre l'épidémie, "elle offre un nouveau mode de raisonnement dont le monde a besoin en urgence et donne de l'espoir." Cet espoir provient de la réponse de la Chine à l'épidémie apportée par le peuple chinois avec de la persévérance et du courage, et aussi de la solidarité du monde entier pour remporter la victoire finale! Commentateur du Quotidien du Peuple
Une résolution du Parlement européen pour dénoncer le détournement de l’aide humanitaire par l’Algérie et le polisario
vendredi 10 juillet 2020

Bruxelles-Des députés européens viennent de déclencher le mécanisme de saisine officielle du Parlement européen au sujet du détournement de l'aide (...)
lire la suite
Le Maroc, un modèle dans la consécration des valeurs de l’Islam modéré dans le monde et en Afrique
vendredi 10 juillet 2020

Rabat - Le président de la branche rwandaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, Sheikh Musa Sindayiga, a mis en avant le modèle (...)
lire la suite
necrologie
vendredi 10 juillet 2020

La famille KITEBI, Patrice Kitebi, Directeur Général du Fonds de Promotion de l'industrie, Romain Kitebi, Jeanine Kitebi, Agathe Kitebi, Jean-Paul (...)
lire la suite
"Congo na biso" demande à Ronsard Malonda de respecter l’appel de la conscience nationale en renonçant à ce poste
vendredi 10 juillet 2020

Parti de Freddy Matungulu, " Congo na biso" salue la mobilisation d'hier, jeudi 9 juillet, des congolais contre l'entérinement de Ronsard Malonda (...)
lire la suite
" C’est à Sylvestre Ilunga, si faute il y a, de rappeler à l’ordre le VPM Tunda" (Tribune)
vendredi 10 juillet 2020

Le président de la République Félix-Antoine n'est pas membre du Gouvernement. A ce titre, il n'a pas qualité de sanctionner un membre du (...)
lire la suite
Matadi : manif empêchée, 4 blessés, les activités au ralenti
vendredi 10 juillet 2020

Les activités ont tourné au ralenti jeudi 9 juillet 2020 au centre-ville de Matadi, capitale provinciale du Kongo-Central, à la suite de la marche (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting