Dernière minute :

Corée du Sud : Le gouvernement envisage activement l’adoption de la télémédecine
vendredi 15 mai 2020

SEJONG, 14 mai (Yonhap) -- Le gouvernement doit "examiner activement" une déréglementation potentielle pour introduire les services de télémédecine, a déclaré ce jeudi le vice-ministre de l'Economie et des Finances Kim Yong-beom, alors qu'ils ont joué un rôle important dans le traitement des patients atteints de nouveau coronavirus (Covid-19).

La Corée du Sud a allégé provisoirement les restrictions sur la télémédecine, permettant aux médecins de soigner les patients atteints de Covid-19 et présentant de légers symptômes à travers la vidéo. Le service de télémédecine n'est pas disponible à l'échelle nationale à cause de la forte opposition des médecins qui affirment qu'un tel service pourrait entraîner des erreurs de diagnostic et un vol de données.

"Le ministère de l'Economie et des Finances maintient sa position selon laquelle il y a la nécessité d'examiner activement l'application des services de télémédecine", a fait savoir Kim aux journalistes.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a également déclaré le même jour que les services de télémédecine et de suivi à distance devraient être développés, à une époque où les efforts de quarantaine font partie de la vie quotidienne.

"Nous devons mettre en oeuvre les technologies de pointe en matière d'information et de communication et les autres technologies de la quatrième révolution industrielle pour élever notre industrie intelligente et à distance à un niveau de classe mondiale et améliorer notre système de quarantaine et de santé", a déclaré Chung lors d'une réunion avec des experts médicaux à Séoul.

En décembre de l'année dernière, la Corée du Sud a annoncé un plan pour commencer des services limités de télémédecine cette année, bien qu'elle doive faire face à une bataille acharnée pour remporter le consentement des médecins. L'Association médicale coréenne (KMA), représentant quelque 100.000 médecins à travers le pays, s'est fortement opposée à cette décision, citant les préoccupations sur la sécurité et d'autres potentiels problèmes.

Le plan de télémédecine du pays est conçu pour fournir des soins médicaux de qualité au peuple qui vit dans les zones difficiles d'accès, telles que les pêcheurs de haute mer et résidents d'îles lointaines, en reliant les patients et les médecins grâce à Internet, dans l'un des pays les plus connectés au monde.

Les médecins revendiquent que le plan impacterait les cliniques plus petites alors que les patients pourraient obtenir de l'aide via Internet à travers de grands hôpitaux. En 2015, la Corée du Sud a augmenté le nombre de personnes dans son programme pilote de télémédecine à environ 5.300 sur sept îles lointaines, ainsi que des prisonniers, pêcheurs de haute mer et soldats près de la frontière avec la Corée du Nord, pour vérifier la faisabilité du système avant de l'étendre à travers le pays.
Une résolution du Parlement européen pour dénoncer le détournement de l’aide humanitaire par l’Algérie et le polisario
vendredi 10 juillet 2020

Bruxelles-Des députés européens viennent de déclencher le mécanisme de saisine officielle du Parlement européen au sujet du détournement de l'aide (...)
lire la suite
Le Maroc, un modèle dans la consécration des valeurs de l’Islam modéré dans le monde et en Afrique
vendredi 10 juillet 2020

Rabat - Le président de la branche rwandaise de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, Sheikh Musa Sindayiga, a mis en avant le modèle (...)
lire la suite
necrologie
vendredi 10 juillet 2020

La famille KITEBI, Patrice Kitebi, Directeur Général du Fonds de Promotion de l'industrie, Romain Kitebi, Jeanine Kitebi, Agathe Kitebi, Jean-Paul (...)
lire la suite
"Congo na biso" demande à Ronsard Malonda de respecter l’appel de la conscience nationale en renonçant à ce poste
vendredi 10 juillet 2020

Parti de Freddy Matungulu, " Congo na biso" salue la mobilisation d'hier, jeudi 9 juillet, des congolais contre l'entérinement de Ronsard Malonda (...)
lire la suite
" C’est à Sylvestre Ilunga, si faute il y a, de rappeler à l’ordre le VPM Tunda" (Tribune)
vendredi 10 juillet 2020

Le président de la République Félix-Antoine n'est pas membre du Gouvernement. A ce titre, il n'a pas qualité de sanctionner un membre du (...)
lire la suite
Matadi : manif empêchée, 4 blessés, les activités au ralenti
vendredi 10 juillet 2020

Les activités ont tourné au ralenti jeudi 9 juillet 2020 au centre-ville de Matadi, capitale provinciale du Kongo-Central, à la suite de la marche (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting