Dernière minute :
ÉLAN DE SOLIDARITE NATIONALE FACE AU COVID-19 :
Guy Loando assiste 1.000 étudiants de Kinshasa
lundi 18 mai 2020

Depuis la crise sanitaire mondiale qui touche notre pays, Guy Loando se mobilise pour aider les plus fragiles de ses compatriotes, directement affectés par l’épidémie de Coronavirus. Le Sénateur, via la Fondation Widal, a remis, vendredi 15 mai, des vivres aux étudiants des universités et instituts supérieurs de la capitale, résidant sur les campus universitaires en ce temps de confinement.

Ce sont plus de 1000 étudiants de 9 établissements de l’enseignement supérieur et universitaire qui ont bénéficié de ce don généreux de l’élu de la Tshuapa. Il s’agit de centaines de cartons de poulets, plusieurs dizaines de sacs de riz et d’haricots, de cartons de boites de tomates, de litres d’huile végétale. Ce n’est pas tout. Matelas, masques et argent liquide ont été gracieusement offerts aux pensionnaires des résidences estudiantines en « confinement ». La distribution de ces vivres et non vivres a eu lieu au home de l’Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe, en présence des étudiants logés sur ce site.

« Dans ce grand élan de solidarité, je suis venu partager avec des étudiants, en confinement, dans les homes, ces quelques vivres ainsi que des masques de protection pour faire barrière au covid-19. Certains sont séparés de leurs parents qui, peut-être, sont en provinces, et d’autres traversent des moments vraiment difficiles. J’étais aussi étudiant comme vous», déclare l’élu de la Tshuapa.

Le bienfaiteur fait savoir que cette contribution s’inscrit dans l’élan de solidarité nationale et la mobilisation globale et continue de toutes les forces vives du pays, sous la conduite du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, en vue de lutter contre les répercussions sanitaires et socio-économiques du coronavirus.

Malgré le ravage de la maladie, Guy Loando reste optimiste, convaincu que le meilleur est à venir. Pour lui, les choses vont s’améliorer et que les efforts seraient ne s’arrêteraient pas d’être fournis en ce sens, parce que, dit-il, il faut terminer l’année qu’on a déjà commencée.

Avant de prendre congé des étudiants, le Sénateur les a exhortés à lire et à réfléchir sur la « la Tribune de réflexion » où beaucoup de sujets ont été abordés et des solutions proposées pour la bonne gestion de l’après Covid-19. Et ce que sera la RD Congo après cette crise sanitaire mondiale.

AMBASSADEUR DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP

La vie de Guy Loando n’a pas été de tout repos la journée de vendredi 15 mai. Aussitôt qu’il a fini avec les universités et instituts supérieurs, cap vers l’Institut National pour Aveugles, INAV, l’établissement où l’on forme des non-voyants.

Sur place, le Sénateur a plaidé la cause non seulement des non-voyants, mais de toutes les personnes vivant avec handicap. Rio lui a alors fait savoir que l’aveugle ne veut pas mendier, il veut aussi travailler. Il a fait état des difficultés auxquelles font face les non-voyants depuis la suspension du trafic du Beach Ngobila. Ceux-ci ont pris d’assaut le boulevard espérant vivre de la charité voire de la mendicité.

Dans un récit poignant, Rio explique que ce sont, parfois, des parents qui n’ont plus de ressources pour faire vivre les leurs. Il a expliqué que les pensionnaires de ce site dorment à même le sol, ne sont pas alimentés en eau potable par la Regideso, ne disposent ni de lave-mains ni de savon.

Difficile dans ces conditions de respecter certains gestes barrières édictés par les autorités sanitaires pour contenir le Covid-19. Au besoin, il avait souhaité que l’honorable sénateur dote leur centre de bornes fontaines comme il l’a fait partout ailleurs.

Il ne s’est pas arrêté là. Rio a exposé au Sénateur la question de leur prise en charge médicale. D’après lui, leur groupe connait de sérieux problèmes liés à l’accès aux soins dû à la précarité de leur formation hospitalière qui manque presque de tout.

Israël Kabongo, un autre non-voyant étudiant en droit embouche la même trompette. Il s’est plaint du manque de frais académiques, de l’absence de certaines exonérations dans les établissements universitaires où s’inscrivent des personnes vivant avec handicap, et que personne ne se souvient qu’il existe des non-voyants à ce niveau de l’enseignement.

Tous ont chargé leur interlocuteur d’être leur interprète, mieux leur ambassadeur auprès des autorités du pays.

Ces réalités que vivent ces compatriotes ont touché l’âme sensible qu’est le Sénateur Guy Loando, qui était visiblement très ému. D’où cet engagement : « A partir d’aujourd’hui, je deviens ambassadeur des personnes vivant avec handicap ! ». Une déclaration saluée par des acclamations nourries de l’assistance. Il a promis de défendre la cause de cette catégorie des Congolais en toutes circonstances. « Étant donné qu’il y a toute la crème intellectuelle, ici, vous n’avez besoin que de l’accompagnement et de l’encadrement. Je vous déclare solennellement que ceci devient mon combat. Nous allons planifier des actions à mener. Et je vais entrer en contact avec le ministère des Affaires sociales »

100 MATELAS OFFERTS ILLICO PRESTO

Séance tenante, le Sénateur a pourvu aux besoins de ses interlocuteurs. Un lot de 100 matelas offerts, pour leur éviter de dormir sur des morceaux de cartons. Outre les masques de protection, de l’argent frais, à la grande satisfaction de ces compatriotes.

Ce geste de cœur vient illustrer les valeurs de solidarité et d’entraide qui caractérisent le Sénateur Guy Loando. Il reflète aussi l’esprit de de patriotisme dont fait preuve l’élu de la Tshuapa.

La générosité de ce fils du pays permet de mettre en œuvre des actions de première urgence : accès à la nourriture des personnes qui en ont le plus grandement besoin. Depuis cette pandémie de Covid-19, Guy Loando et la Fondation Widal se préoccupent de la situation des personnes vulnérables, en menant des actions concrètes. Didier KEBONGO
Ogefrem : le DG Patient Sayiba victime d’une "machination"
vendredi 22 mai 2020

(Par Madison Mutayi, Analyste Managérial et économique) Le Directeur Général Patient Sayiba est, depuis un certain temps, la cible d’une campagne (...)
lire la suite
Le rapport du GEC sur l’affaire Kamerhe n’est pas neutre
jeudi 21 mai 2020

* Dans une analyse intitulée "Devoir de justice", Dieudonné Mushagalusa dénonce les insinuations tendancieuses contenues dans l'étude du Groupe basé (...)
lire la suite
Le VPM Célestin Tunda déclare la guerre aux cybercriminels
mercredi 20 mai 2020

* Dans un communiqué, le patron de la Justice congolaise invite les institutions de l’Etat à ne préposer que des personnes de bonne moralité au (...)
lire la suite
Soupçons de marchandisation des morts attribués au Covid-19 : vivement l’enquête !
mardi 19 mai 2020

* La crédibilité de la RDC étant mise en jeu, le Gouvernement appelé à tirer cette affaire au clair. Dans son édition d'hier lundi 18 mai, Forum des (...)
lire la suite
Guy Loando assiste 1.000 étudiants de Kinshasa
lundi 18 mai 2020

Depuis la crise sanitaire mondiale qui touche notre pays, Guy Loando se mobilise pour aider les plus fragiles de ses compatriotes, directement (...)
lire la suite
Les relations FCC-CACH se joue sur l’équation Kabund
vendredi 15 mai 2020

* Si techniquement, la démarche de Jean-Jacques Mamba est inattaquable, elle pose cependant, un vrai problème politique Pas un secret d'alcôves. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Profession : "fils" de Mzee

Un "énième fils" de Mzee Kabila nous est né ! Il se prénomme Ibrahim. Il a été présenté à la ville et au monde avec forces publicités. Afin que nul ne l'ignore ? Sans nul doute. C'est assurément un (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting