Dernière minute :
L’UNICEF TIRE LA SONNETTE D’ALARME
La baisse des taux de vaccination peut entraîner la résurgence de maladies mortelles
mercredi 20 mai 2020

La réduction des taux de vaccination actuellement signalée en RDC risque d'exposer les enfants à des maladies mortelles telles que la poliomyélite, la rougeole et la fièvre jaune, a annoncé le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

L'UNICEF a appelé le gouvernement de la RDC à lancer des campagnes de rattrapage et à intensifier les activités de vaccination dans tout le pays afin d'atteindre tous les enfants avec les vaccins qui leur sauveront la vie. Il est nécessaire d'augmenter les stocks de vaccins et de consommables pour l'administration des vaccins, ainsi que l'équipement de protection individuelle des agents de santé.

L'organisation exhorte également les donateurs internationaux à soutenir les efforts de vaccination du gouvernement en s'engageant à lui apporter un soutien généreux sur plusieurs années.

La baisse constatée au cours de deux premiers mois de l'année est probablement due à des problèmes bien établis, tels que la faiblesse des systèmes de chaîne du froid, la faible couverture et l'insuffisance des stocks. Cependant, le Programme élargi de vaccination (PEV) de la RDC est maintenant confronté à un nouveau défi qui va presque certainement aggraver la situation du Covid-19. Les agents de santé qui assurent les vaccinations de routine n'ont pas accès à l'équipement adéquat pour protéger le personnel soignant et les enfants contre le coronavirus. Les parents sont réticents à assister aux séances de vaccination de peur de s'exposer ainsi que leurs enfants à la Covid-19.

BAISSE DE LA COUVERTURE VACCINALE

Selon les statistiques, en janvier et février 2020, un constat a été fait sur la baisse de la couverture vaccinale par rapport à la même période en 2019. La couverture vaccinale contre toutes les maladies de la petite enfance notamment l'hépatite B, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et l' Hib, a diminué de 2 à 10 %, tandis que les taux de couverture vaccinale contre le poliovirus ont baissé de 8,4 % pour le VPI et de 5,4 % pour le VPO3. La couverture des autres vaccins contre la varicelle, la rougeole, la fièvre jaune, les maladies à pneumocoques et les rotavirus a diminué de 4,5 à 1,5 %.

Les chiffres sont alarmants: 86 905 enfants n'ont pas reçu le vaccin oral contre la polio ; 74 860 enfants n'ont pas reçu une dose du vaccin contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et l'hépatite B-Hib3 ; 107 010 n'ont pas reçu le vaccin contre la fièvre jaune ; et 84 676 enfants n'ont pas été vaccinés contre la rougeole.

Le représentant de l'UNICEF en RDC, Édouard Beigbeder a affirmé que si la faiblesse de la couverture vaccinale persiste, elle impactera sur les progrès réalisés au cours des deux dernières années dans la lutte contre les maladies mortelles évitables par la vaccination, telles que la rougeole. "Plus le nombre d'enfants non vaccinés ou sous-vaccinés est important, plus le risque d'épidémies est élevé et cela ne fera que mettre à dure épreuve un système de santé déjà surchargé", a déclaré Edouard Beigbeder.

Notons que dans un pays où seulement 35 % des enfants âgés de 12 à 23 mois sont entièrement vaccinés avant leur premier anniversaire, les enjeux sont élevés. La RDC pourrait potentiellement perdre sa certification de pays exempt de polio et pourrait voir une résurgence des épidémies de rougeole et de fièvre jaune. Cela pourrait avoir un impact dévastateur sur les enfants vulnérables dans les zones touchées par le conflit et l'insécurité, ou sur ceux qui vivent dans les provinces reculées du pays. Tricya MUSANSI
L’emblématique Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba : journaliste, producteur, professeur et Porte-parole du Chef de l’Etat
vendredi 22 mai 2020

C'est à la fin du rallye Safari du Zaïre de 1983 que je fais la connaissance d'un nouveau journaliste sportif venu de Lubumbashi, un an auparavant (...)
lire la suite
Colin Nzolantima exhorte les Congolais à consommer le phyllanthus et l’artemisia
vendredi 22 mai 2020

Evangéliste, détenteur d'une licence en sciences commerciales et financières, Colin Nzolantima coordonne la Fondation El Shadaï en République (...)
lire la suite
L’Apromen déplore l’usage des outils et références inadéquats dans le commerce en RDC
vendredi 22 mai 2020

La communauté internationale a célébré le 20 mai, la journée mondiale de la métrologie, marquée par la signature de la convention du Mètre. En cette (...)
lire la suite
Makala : la détention du pasteur Mukuna prolongée de 15 jours
mercredi 20 mai 2020

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe a prolongé la période de détention préventive de Pascal Mukuna de 15 jours à la prison centrale de (...)
lire la suite
La baisse des taux de vaccination peut entraîner la résurgence de maladies mortelles
mercredi 20 mai 2020

La réduction des taux de vaccination actuellement signalée en RDC risque d'exposer les enfants à des maladies mortelles telles que la poliomyélite, (...)
lire la suite
Mgr TAFUNGA invite les Lushois à la vigilance et à la solidarité
mercredi 20 mai 2020

L’archevêque métropolitain de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre TAFUNGA, vient de publier un message intitulé "Pour condamner l’insécurité dans la ville de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting