Dernière minute :
EOUR RENFORCER L’IMMUNITE ET SE PREMUNIR DU COVID-19
Colin Nzolantima exhorte les Congolais à consommer le phyllanthus et l’artemisia
vendredi 22 mai 2020

Evangéliste, détenteur d'une licence en sciences commerciales et financières, Colin Nzolantima coordonne la Fondation El Shadaï en République démocratique du Congo. Une fondation qui a entre autres pour objectifs la promotion de l'éducation et de la santé à partir des produits locaux. De même que le recours à une nourriture saine et bio, à travers l'agriculture. Soucieux de renforcer l'immunité de la population à travers des plantes naturelles et de la protéger du coronavirus, il prône la consommation du phyllanthus et de l'artémisia. En témoigne cette interview accordée à ''Forum des As''.

Qu'est-ce qui vous a stimulé à vous lancer dans l'animation des émissions de sensibilisation à la consommation des produits naturels ?

Depuis plusieurs années, il a été écrit et démontré dans nombre d'études que beaucoup de produits que nous consommons sont toxiques. Des produits ou il y a des engrais, des pesticides… avec toutes les conséquences néfastes sur le système immunitaire des hommes. En France par exemple, dans la région d'Alsace, connue pour son intensité agricole, un tiers voire deux tiers d'agriculteurs sont devenus stériles à force de recourir aux engrais chimiques et pesticides. La nappe phréatique est même atteinte...

Qu'est-ce que vous suggérez concrètement ?

Nous avons, dès lors, compris qu'il est temps d'aider les gens à consommer une alimentation locale et saine, plutôt qu'à continuer à importer des viandes, des aliments qui posent problème. A travers la sensibilisation que nous menons il y a dix ans, nous encourageons notre population à développer une agriculture bio, à élever des volailles, des bétails…. pour pouvoir consommer ce qu'elle produit elle-même. D'autant que la santé dépend, non pas de l'abondance, mais de la qualité même de la nourriture. Notre combat est donc de stimuler chaque Congolais à avoir une platebande ou des sacs agricoles dans sa parcelle pour s'assurer de la traçabilité des plantes qu'il cultive.

Parmi les plantes naturelles que vous encouragez à consommer, quelles sont celles qui revêtent des vertus thérapeutiques ?

Nous avons découvert, au fur et à mesure, que nous animons nos émissions à la radio (sur Top Congo et B-One), des plantes comme le phyllanthus urinaria qui traite près de 30 maladies. Il a notamment comme particularité la capacité de désintoxiquer le corps, d'augmenter l'immunité, de résoudre les problèmes des diabétiques, des hypertendus… Il y a aussi beaucoup d'avantages de consommer des tubercules comme la patate douce, le manioc… Mangeons ce que nous produisons, parce que la plupart de nos produits sont sans engrais chimiques. Ça augmente notre immunité et ça nous protège. Avec la menace de covid-19 qui provoque la baisse d'immunité, une bonne alimentation est appropriée pour se prémunir.

Comment la Fondation El Shadaï est-elle arrivée à entrer en contact avec l'artemisia, une plante d'origine chinoise ?

Il y a de cela deux à trois ans, un de mes partenaires, M. Mangalibi, avait suivi un documentaire sur Jérôme Munyangi, ce chercheur congolais qui faisait la promotion de l'artemisia pour se prémunir contre le paludisme. Ses découvertes lui ont valu la hargne de grands laboratoires ou grandes firmes pharmaceutiques qui ne voulaient pas reconnaître ses recherches, d'autant qu'elles pouvaient mettre en danger leurs produits et leurs entreprises. Mon partenaire s'est intéressé à l'artemisia. Il en a fait des formations lorsqu'on a reçu des semences, qu'on a même distribuées pour que les gens puissent les mettre dans leurs parcelles. Malheureusement, les gens n'ont pas prêté attention.

Nous avons même fait des émissions, mais les gens sont restés indifférents. Et lorsque le coronavirus apparaît, tout le monde se rend compte qu'il y a l'artemisia qui peut soulager les patients. Je ne crois pas que le Président malgache soit assez ignorant ou assez fou pour vulgariser l'artemisia ! Jusqu'à preuve du contraire, l'artemisia est un remède miracle pour nous pour soigner le paludisme, le coronavirus... Mais, est-il qu'il y aura toujours des gens pour le combattre, car c'est une affaire de gros sous.

Vous encouragez la population à consommer l'artemisia et le phyllarthus. Avez-vous des preuves que ces plantes guérissent réellement certaines pathologies?

Mon propre frère était hospitalisé, alité, souffrant gravement. Il avait du mal à se mouvoir. Quand je suis venu le visiter à l'hôpital. J'ai recommandé à son épouse le phyllarthus, mais elle a eu peur des effets secondaires. Je lui ai administré moi-même une tasse à 13h00, puis une autre à 16h00. Et à 19h00, il marchait déjà allègrement. Il en est de même de ceux qui ont recouru à nous pour le problème d'hypertension, de diabète... Le taux de sucre s'est stabilisé. Mon partenaire, lui, souffrait d'une grippe sévère, il a dû recourir à l'artemisia qui l'a guéri! L'ortie de même est efficace. Cette herbe sauvage qui pousse dans la nature traite le cancer de sain, le cancer d'utérus, la prostate... Et donc, il est temps de revenir à nos remèdes de la nature pour soigner nos maux. Propos recueillis par Yves KALIKAT
Les jeunes encouragés à investir dans la culture du maïs variété JKK 981
jeudi 26 novembre 2020

Le monde entier a célébré hier mercredi 25 novembre, la journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Plusieurs activités (...)
lire la suite
ONU FEMMES note 28% de cas rapportés au 1er semestre 2020 suite à la pandémie de Covid-19
jeudi 26 novembre 2020

La campagne de 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences à l’égard des femmes 2020 a pour thème : «financez, intervenez, prévenez, collectez (...)
lire la suite
Pour la MONUSCO : « Ce verdict est source d’un immense espoir pour les nombreuses victimes des conflits en RDC »
jeudi 26 novembre 2020

La Représentante spéciale du Secrétaire général en RDC et Cheffe de la MONUSCO a salué la décision rendue le 23 novembre par la justice militaire (...)
lire la suite
Avocats Sans Frontière salue la condamnation de Sheka
jeudi 26 novembre 2020

La date du 23 novembre restera gravée dans l’histoire de la justice internationale en RDC. Après un long processus de deux ans, le chef rebelle du (...)
lire la suite
James Duddridge assiste à l’inauguration d’une école à Kananga
jeudi 26 novembre 2020

Ministre Britannique pour l’Afrique, James Duddridge a pris part hier à l’inauguration de l’école primaire Bikuku, à Kananga. Inscrite dans le cadre du (...)
lire la suite
L’UNICEF offre du matériel et d’équipements médicaux aux zones de santé de Beni et de Kalunguta
mercredi 25 novembre 2020

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a réceptionné hier mardi 24 novembre un 2ème lot de matériels et d'équipements (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

FCC-CACH : l’envers de la distanciation physique

Attention danger ! Retour à la zorro du corona à Kinshasa. L'alerte a été donnée par des autorités sanitaires compétentes. Les Kinois devraient, dès ce jeudi, renouer avec l'observance stricte des gestes (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting