Dernière minute :

UDPS : Victor Wakwenda juge sans objet la lettre d’Augustin Kabuya au Secrétariat général du ministère de l’Intérieur
vendredi 22 mai 2020

Le Président de la Convention Démocratique de l’UDPS, Victor Wakuenda, juge sans objet la lettre du Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, adressée le mercredi 20 mai au Secrétaire général du ministère de l’Intérieur en charge des relations avec les partis politiques. Pour le président du CDP, « Augustin Kabuya n’a pas qualité à s’adresser au Secrétaire général du ministère de l’Intérieur en charge des relations avec les partis politiques. » Victor Wakwenda a fait cette déclaration au sortir de l’audience que lui a accordée hier jeudi 21 mai le SG du ministère de l’Intérieur en charge des relations avec les partis politiques. Il était accompagné du président de la Commission électorale permanente du Parti, CEP, Jacquemin Shabani.

« Nous sommes venus nous assurer que dans le dossier de l’UDPS/Tshisekedi, seul le Directoire du Parti tel que prévu dans les statuts à l’article 26 figure comme la seule autorité qui gère l’UDPS depuis le 27 avril 2019. Ayant reçu cette garantie, nous partons avec le sentiment de victoire qui conduit à l’installation d’un leadership uni, fort, compétent et responsable à la tête de l’UDPS », a confié Victor Wakwenda. En tout cas, cette perspective réjouit la Synergie des mouvements, associations et cercles de réflexion de l’UDPS (SYMAC/UDPS) et le G27.

Dans une déclaration hier, SyMAC/ UDPS, par la voix de son Coordonnateur principal national a.i, Samy Kalonji, se dit « satisfaite de la reconnaissance du Directoire par le Secrétaire général du ministère de l’Intérieur aux relations avec les partis politiques, comme organe habilité à assumer l’intérim de président du parti depuis que Félix Tshisekedi est frappé de l’interdiction d’exercer selon les dispositions de l’article 26 des statuts de l’UDPS ».

La SYMAC/UDPS salue le travail des hauts magistrats du Conseil d’Etat pour « avoir agi en toute indépendance et barré la route aux ennemis de l’Etat de droit ».

AUTORITE DE TUTELLE DES PARTIS POLITIQUES

La SYMAC et G27 déplorent l’attitude du Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, qui selon ces organisations, « n’a pas encore compris jusque-là que l’Etat de droit en RDC est l’œuvre de l’UDPS. Et que le parti doit être le modèle du respect des textes. Sinon, ce serait vouloir quelque chose et vivre son contraire.»

Le G27 souligne que « le ministère de l’Intérieur est l’autorité de tutelle des partis politiques et à ce titre il n’a pas d’injonction à recevoir de ceux-ci ni même de l’UDPS ». Le G27 exhorte les membres du Directoire à installer urgemment cet organe dans les jours à venir en vue de mettre l’UDPS en ordre de bataille à l’horizon 2023.

Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya a, dans une correspondance adressée au secrétaire général chargé des relations avec les partis politiques au ministère de l’Intérieur, dénoncé le fait que ce dernier ait décidé en faveur de l’installation d’un directoire à la tête de l’UDPS « sans que l’exécutif du parti n’ait accordé son approbation».

Les jours à venir vont fixer l’opinion sur ce feuilleton. Didier KEBONGO
La CENCO offre ses bons offices
jeudi 12 novembre 2020

Fraîchement consultés par le président de la République, les évêques de la Conférence Episcopale National du Congo ont rencontré le président honoraire, (...)
lire la suite
Les députés fustigent les dépassements allant jusqu’à 14.000% à la Présidence !
jeudi 12 novembre 2020

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a présenté à la plénière d’hier mercredi la reddition des comptes pour l’exercice 2019. Dans son oral, (...)
lire la suite
Consultations : l’UNC réserve la primeur de son mémo à Félix Tshisekedi
jeudi 12 novembre 2020

La rencontre entre la délégation de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) et Félix Tshisekedi a finalement eu lieu hier mercredi 11 novembre, dans (...)
lire la suite
Les gouverneurs FCC à Kinshasa pour rencontrer Fatshi
jeudi 12 novembre 2020

Plus de peur que de mal. Le Front Commun pour le Congo (FCC), autorise ses membres gouverneurs de provinces, à répondre à l’invitation du Président (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting