Dernière minute :
SOUS LE LEADERSHIP DE L’UNAFEC, AVEC D’AUTRES FORCES SOCIALES
Godé Muamba crée un front, la « Dynamique Kinoise Toboyi Bobola »
mardi 26 mai 2020

Godé Muamba donne à nouveau de la voix. Le Président Interfédéral de l’UNAFEC Kinshasa et de l’Asbl « Fraternité Bana Mont-Amba (FRABAMA) a invité la presse samedi 23 mai pour parler de la ville province de Kinshasa. Le responsable de l’UNAFEC Kinshasa constate que depuis les élections, bientôt deux ans, les élus ne sont pas préoccupés par la misère et la pauvreté toujours croissantes de la population.

« Ils se disputent autour de leurs intérêts. Pendant que nous-mêmes, sommes distraits par des sujets délibérément lancés sur les réseaux sociaux. Cet égoïsme des élus est malheureusement couplé à un certain mépris des lois et ou des règles primaires de la gestion. Et pourtant, c’est par le travail dans la rigueur et l’orthodoxie que nous sortirons le kinois de sa pauvreté », déclare Godé Muamba à haute et intelligible voix.

Il ne s’adresse pas aux Kinois ex-nihilo. Il était candidat député national dans la circonscription du Mont-Amba. Et lors de sa campagne électorale, Godé Muamba a visité les communes de Limeté, Lemba, Matete et Kisenso où il a côtoyé la misère de la majeure partie de la population de ce district.

Tous lui avaient demandé de ne jamais les abandonner une fois au Parlement comme le font certains députés.

Sa promesse ferme était qu’il parlera pour eux quelle que soit la situation. Certes, il n’a pas été proclamé élu mais la démocratie lui donne la possibilité de parler pour eux à ceux qui ont la charge de changer leur destin, à savoir les élus.

« C’est donc au nom de cette population misérable,. les mamans de la mutualité Bondeko, les jeunes de base 27 ou les Amis de Tout le Temps ATT de Kingabwa, les jeunes de Kisenso, la base tchekeletche, les mamans des marchés Livulu et Mbanza Lemba, bref de tous les habitants de Mont Amba que je prends la parole », souligne-t-il.

Et il est difficile de parler de Kinshasa sans parler de l’emblématique programme Kinshas-Bopeto.

Selon Godé Muamba, il battrait de l’aile. « Cette situation ne sera pas demain imputable à la pandémie de Covid-19, mais à sa philosophie », explique-t-il. Pour le président de la fraternité Bana Mont-Amba, l’Hôtel de ville ne devrait pas être considéré comme l’unique centre d’impulsion du développement de la capitale. « C’est pourquoi, on a fait un budget sans inclure les communes », indique Muamba.

Il fait remarquer que la Constitution du pays a établi que toutes les entités administratives (rue, localité, quartier, commune) soient aussi des centres d’impulsion.

Godé Muamba estime qu’on ne peut pas réussir à rendre salubre Kinshasa ni à vaincre l’insécurité à partir du seul Hôtel de ville. D’où l’UNAFEC Kinshasa a proposé comme première action la réorganisation administrative afin que les préoccupations des Kinoises et des Kinois soient prises en compte déjà par son représentant au niveau de la rue, la localité, le quartier et la commune.

«Tout ça doit partir des localités, des rues etc. Et pour cela il leur faut le budget», dit-il. « La loi précise que le budget provincial est constitué du budget du gouvernement provincial et de budgets des communes », insiste-il.

Le responsable de l’UNAFEC Kinshasa est convaincu que la réorganisation administrative ferait de la rue, l’avenue, la localité, le quartier, la commune des entités administratives capables de se prendre en charge et de contribuer aux charges du gouvernement provincial tel que conçu par le législateur congolais.

Pour Godé Muamba, le problème de ressources n’en est pas un, car les lois qui ont créé ces entités administratives ont prévu le budget. Il cite l’impôt minimum personnel qui peut, à lui tout seul, donner à Kinshasa plus de 30 millions de dollars. Et parce ce que c’est une taxe communale, une commune peut engranger 1 million de dollars.

C’est partant de différentes taxes que la ville peut collecter pour exécuter son programme, que Gode Muamba avait proposé dans un passé récent 1 milliard de dollars de budget pour Kinshasa.

C’est ainsi que pour faire bouger les lignes, Godé Muamba crée, sous le ledership de l’UNAFEC, avec d’autres forces sociales, le front dénommé «Dynamique to boyi bobola ».

Et il précise à ce sujet : « Sans être une force de l’opposition, nous sommes une force d’accompagnement du Chef de l’Etat afin d’offrir au peuple congolais le changement qu’il a tant rêvé. Nous ne nous réunissons pas autour d’un homme mais autour d’une vision. L’Etat de droit et autour d’un programme TO BOYI BOBOLA. »

Et pour cela, Godé Muamba invite toutes les associations diverses, les personnalités conscientes de cette réalité et soucieuses de tirer les Kinois de leur pauvreté à se joindre à cette nouvelle dynamique afin d’accompagner le chef de l’Etat pour amener le véritable changement à Kinshasa. Bon vent! Didier KEBONGO
Jean-Marc Kabund : " En vrai tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission"
mardi 26 mai 2020

Le député national Jean-Marc Kabund a réagi sur son compte Twitter après sa destitution du poste de Premier Vice-président de l'Assemblée nationale (...)
lire la suite
Kamerhe:liberté provisoire en vue
mardi 26 mai 2020

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Vital Kamerhe ? La question vaut son pesant d'or. Tant le prévenu Kamerhe en est à sa sixième demande de (...)
lire la suite
Vital Kamerhe fait le ponce Pilate et indexe Justin Bitakwira
mardi 26 mai 2020

* Toutefois, le dircab de Fatshi dit avoir agi sur base du principe de continuité du pouvoir d'Etat. La deuxième audience publique dans le procès (...)
lire la suite
La surconsommation des crédits budgétaires par les institutions politiques en RDC
mardi 26 mai 2020

Les crédits alloués au fonctionnement des institutions politiques ont doublé en 2020. Ils ont été surconsommés durant les années antérieures. Pour leur (...)
lire la suite
Godé Muamba crée un front, la « Dynamique Kinoise Toboyi Bobola »
mardi 26 mai 2020

Godé Muamba donne à nouveau de la voix. Le Président Interfédéral de l’UNAFEC Kinshasa et de l’Asbl « Fraternité Bana Mont-Amba (FRABAMA) a invité la (...)
lire la suite
Marché Simba Zigida : Gentiny Ngobila remet 10.000 masques et 104 kits de lavage de mains
lundi 25 mai 2020

Le gouvernorat de la ville-province de Kinshasa continue de mener ses actions de lutte contre le Covid-19. Le samedi 23 mai, le gouverneur (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting