Dernière minute :

Covid-19 : L’ANUDICO demande au gouvernement de s’impliquer dans la question de nutrition en RDC
jeudi 28 mai 2020

* "L'alimentation de la personne affectée doit varier selon la phase de la maladie", conseille la présidente de cette association

L’Association nationale des nutritionnistes et des diététiciens du Congo (ANUDICO) demande au gouvernement de s’impliquer dans la question de nutrition en RDC, et y associer les experts dans la bonne résolution de cette question. Ces propos sont de la présidente de cette structure, Mme Amanda Mukendi, tenus hier mercredi 27 mai lors d’un entretien avec la presse.

Selon cette association, intégrer la nutrition à tous les niveaux de la santé publique permettra au pays d’améliorer le niveau de santé de la population dont 48 % des décès sont causés par la malnutrition. Ainsi, elle invite le Parlement à inclure dans son budget le volet nutrition.

« Pour pallier à tous les facteurs considérés comme causes sous-jacentes de la malnutrition par carence et excès, et des maladies dites métaboliques en RDC, le gouvernement doit s’impliquer dans la question de nutrition de notre pays », a déclaré Amanda Mukendi.

En ce qui concerne la Covid-19, la présidente de l’ANUDICO souligne que cette pandémie a des conséquences néfastes sur la sécurité alimentaire et l’alimentation des pays affectés.

«Cette pandémie menace à la fois la vie et les moyens de subsistance des populations. Il faut protéger les personnes les plus vulnérables (les malades, les enfants, les démunis,…) », martèle-t-elle.

Selon le bureau régional FAO/Afrique, actuellement environ 820 millions de personnes sont en situation de faim chronique dans le monde, ce qui signifie qu’elles n’ont pas suffisamment d’apport calorique pour mener une vie normale. Parmi elles, 113 millions de personnes font face à une insécurité alimentaire grave aiguë. Ces personnes peuvent difficilement se permettre l’arrivée d’une nouvelle perturbation de leurs moyens de subsistance qui menacerait leur accès à la nourriture.

LA NUTRITION ET LA COVID-19

Abordant le sujet sur la Covid-19, Amanda Mukendi indique que la nutrition est également l’une des stratégies de lutte contre cette maladie.

« La présence du virus dans l’organisme crée un dysfonctionnement de besoin énergétique et là, l’organisme fait face à plusieurs complications médicales qui demandent à la personne infectée une alimentation appropriée . L’alimentation de la personne infectée doit varier selon la phase de la maladie soit phase asymptomatique ou symptomatique. Raison pour laquelle la nourriture doit intervenir», explique-t-elle, en insistant sur le fait que l’origine de la pandémie est alimentaire.

« Les gens ont dû consommer les pangolins et chauves-souris, c’est pourquoi nous interdisons leurs consommations et pour le reste des animaux, il faut une bonne cuisson. Pendant cette période d’épidémie, l’alimentation doit être suffisante et saine. Ceci demande une nourriture riche en vitamines, surtout les vitamines liposolubles (A, D, E et K); et en minéraux tels que (zinc, magnésium, fer, calcium...). Ici, nous avons des fruits et légumes. L’alimentation doit également être meilleure en acide aminé (protéines). Celles-ci permettent la croissance des différentes cellules que le virus a détruites. Enfin, il faut de l’énergie. Nous avons les céréales (riz, maïs, manioc, banane plantain, igname...) », détaille la présidente de l’ANUDICO.

Parlant des activités de l’ANUDICO en ce temps marué par la Covid-19, Amanda Mukendi fait savoir que son organisation sensibilise la population à une bonne alimentation qui doit être priorisée pendant cette période pour renforcer le système immunitaire de la population. Pour contenir la propagation de l’épidémie, l’ANUDICO a élaboré un Protocole de prise en charge nutritionnelle qu’elle a remis au responsable de la Commission de prise en charge de la riposte contre la covid-19. Didier KEBONGO
Bandal : le tronçon Petit Pont-Moulaert dans un état piteux
vendredi 29 mai 2020

Le tronçon Petit-Pont qui relie Makala au quartier Moulaert, à Bandalungwa, est dans un piteux état. Aux heures de pointe, cette artère provoque (...)
lire la suite
UNFPA remet une cinquantaine de kits complets de matériels chirurgicaux aux victimes
jeudi 28 mai 2020

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), a récemment remis aux femmes victimes de la fistule obstétricale, internées à l'Hôpital Saint (...)
lire la suite
Sud-Kivu : un chef des miliciens opérant dans le parc Kahuzi Biega aux arrêts
jeudi 28 mai 2020

Il est tombé dans le filet des forces régulières. Chance Mihonya, l'un des chefs de la milice Raia Mutomboki, a été capturé le week-end dernier dans (...)
lire la suite
Covid-19 : L’ANUDICO demande au gouvernement de s’impliquer dans la question de nutrition en RDC
jeudi 28 mai 2020

* "L'alimentation de la personne affectée doit varier selon la phase de la maladie", conseille la présidente de cette association L’Association (...)
lire la suite
Didace Pembe plaide pour la levée de l’état d’urgence
mardi 26 mai 2020

Député national, Didace Pembe milite pour la levée de l'Etat d'urgence en République démocratique du Congo. L'élu de Mushie, s'est farouchement opposé (...)
lire la suite
Nord-Kivu : L’hôpital Heal Africa a soigné 768 patientes de la fistule entre 2018 et 2019
mardi 26 mai 2020

La formation médicale HEAL Africa contribue efficacement à l'élimination de la fistule en RDC. L'illustration en a été donnée lors de la commémoration (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Boycotter son propre pouvoir ?

La politique de la chaise vide ? L'UDPS est coutumier du fait. A l'échelle nationale, le parti tshisekediste en détient même le record. Que de non à ceci et que non à cela ! Que d'invitations (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting